Le Monument Préféré des Français 2021

Les 3 monuments en compétition en Corse

Haute-Corse / Corbara

Couvent Saint Dominique de Corbara (Corbara)

Situé en Balagne, à quelques kilomètres de l’Île-Rousse, le couvent Saint-Dominique de Corbara est fondé en 1456 et reste franciscain jusqu’à la Révolution française. Inoccupé pendant plusieurs décennies, c’est à partir de 1857 que les frères Dominicains l’occupent, le restaurent et construisent deux ailes supplémentaires pour créer un cloître. Ils y restent jusqu’en 1905. Pascal Paoli, Guy de Maupassant ou le futur pape Jean XXIII, ont tour à tour séjourné au couvent Saint-Dominique. Durant la Première Guerre mondiale, le site devient un centre d’internement pour des prisonniers austro-allemands comme en témoignent les décors peints de certaines cellules. Le couvent est remis en état par les Dominicains en 1927 qui y demeurent. En 1993, une nouvelle congrégation religieuse, les Frères de Saint-Jean, s’y installe. Le couvent Saint-Dominique, le plus important de Corse, témoigne de l’empreinte franciscaine sur l’Île de Beauté, terre de couvents.  

Corse-du-Sud

Citadelle de Bonifacio et Escalier du Roy d’Aragon (Bonifacio)

À la pointe sud de la Corse, la citadelle de Bonifacio réputée imprenable est inscrite aux Monuments historiques depuis 1929. À partir du XIIème siècle, les Génois colonisent cette presqu'île calcaire de 1500 mètres de long sur 200 mètres de large. Ils y bâtissent cet ouvrage militaire pour protéger Bonifacio, place stratégique pour la République de Gênes. C’est en 1768 que Gênes cède la souveraineté de la Corse à la France. Pièce maîtresse des fortifications, le Bastion de l’Étendard bâti au XVème siècle domine le port de ses 25 mètres. C’est le bastion le plus haut de France. L’Escalier du Roy d’Aragon a, selon sa légende, été creusé de main d’homme dans la falaise calcaire en une nuit par les troupes du Roy d’Aragon en 1420. Composé de 187 marches, l’escalier classé Monument historique permet de longer la Méditerranée et offre une vue exceptionnelle sur la Sardaigne, toute proche.

Haute-Corse / Bastia

Palais des Gouverneurs de Bastia (Bastia)

Dominant l’anse du Vieux-Port depuis ses jardins suspendus, ce château a été la résidence permanente des gouverneurs qui entretenaient des liens directs avec Gênes. Il s’agissait d’une construction fortifiée, "la Bastia", qui a donné son nom à la ville. Le Palais des Gouverneurs fut le siège du pouvoir génois en Corse du XVème siècle jusqu’à la conquête française de 1768. Longtemps considéré comme une ville dans la ville, cet imposant édifice, devenu un temps une caserne militaire, a été rénové après les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Véritable forteresse au sein d’une citadelle tournée vers la Toscane voisine, le Palais des Gouverneurs, accueille le Musée de Bastia depuis 1952 et a été classé Monument Historique en 1977. 

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F3 (2018)
Twitter_F3_presse (2018)
Instagram_F3 (2018)