Le Monument Préféré des Français 2021

Les 3 monuments en compétition en Île-de-France

Paris

Colonne de Juillet et Génie de la Liberté

Depuis plus de 175 ans, la colonne de Juillet domine de sa haute silhouette la place de la Bastille, dans l’Est parisien. En 1830, la Révolution des Trois Glorieuses porte au pouvoir Louis-Philippe. Pour rendre hommage aux victimes et à leur combat, il ordonne la construction d’une colonne triomphale surmontée du Génie de la Liberté, perché à 52 mètres de haut. Deux architectes travaillent à cette réalisation : Alavoine puis Duc. Bâtie à l’emplacement de la prison de la Bastille, la colonne de Juillet est inaugurée en 1840. Après la Révolution de 1848, le trône de Louis-Philippe est brûlé au pied de la colonne et les dépouilles des émeutiers déposées dans le second caveau du monument. À la chute de Napoléon III, en 1871, durant la Commune, le monument échappe de peu à la destruction. Classée Monument historique en 1995, la Colonne de Juillet devrait prochainement rouvrir à la visite.  

Essonne

Propriété Caillebotte (Yerres)

En 1860, le père de Gustave Caillebotte achète cette résidence de campagne à Yerres, dans l’Essonne. Le peintre séjourne de 1860 à 1879, avec sa famille dans cette villa néo-palladienne, aussi appelée “casin” (de l’italien, casino, maison de campagne). Dans cette maison aujourd’hui labellisée Maison des Illustres, Caillebotte peint pas moins de 89 toiles. À l’intérieur, la salle à manger, le salon, la salle de billard, la chambre familiale et l’atelier d’artiste témoignent de l’art de vivre de la bourgeoisie au XIXème siècle. Le parc de 11 hectares borde la rivière Yerres et abrite la villa palladienne et les fabriques : de nombreuses constructions au style architectural varié, dont l’Exèdre et ses philosophes grecs, le Chalet suisse qui abritait la laiterie, la Ferme Ornée, l’écurie, la Volière, l’Orangerie, la Chapelle Notre Dame du Lierre, la Chaumière ou encore la Glacière surmontée du Kiosque oriental et le Banc couvert japonais.   

 ©Christophe Brachet

Yvelines

Château de Rambouillet (Rambouillet)

Le château de Rambouillet doit sa renommée à la riche et giboyeuse forêt au cœur de laquelle il fut édifié. Ancienne forteresse médiévale, il est peu à peu transformé en demeure de plaisance et agrémenté d’élégants décors par ses illustres propriétaires : la famille d’Angennes, les Toulouse-Penthièvre, Louis XVI, Napoléon Ier ou encore les présidents de la République française. Au XXème siècle, le château est équipé pour accueillir les chefs d’État étrangers confirmant son statut de haut lieu de la diplomatie. Le domaine forestier de Rambouillet ouvre également à la visite deux monuments exceptionnels : la Laiterie de la reine Marie-Antoinette et la Chaumière aux coquillages. Ces deux bâtisses ont été aménagées au XVIIIème siècle au cœur des 150 hectares de jardins historiques, classés Jardins Remarquables. 

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F3 (2018)
Twitter_F3_presse (2018)
Instagram_F3 (2018)