Film Monsieur N réalisé par Antoine de Caunes

France 3 Régions

Le 5 mai 2021 marquera le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier à Sainte-Hélène. Entre avril et juin, France 3 Régions propose une programmation exceptionnelle pour couvrir l’événement. Documentaires inédits, soirées spéciales, cinéma, entretiens avec des spécialistes, autant de formats pour tenter de dresser le portrait de ce personnage historique qui fascine autant qu’il dérange.

France 3 Corse ViaStella

Pour commémorer le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, France 3 Corse ViaStella propose une programmation exceptionnelle du 4 avril à la fin juin. L’occasion de revenir sur le parcours de cette figure emblématique de l’histoire de France, dont le destin débute à Ajaccio. Au programme, des documentaires, dont trois inédits sur la saga de la famille Bonaparte, les magazines Agora, Mediterraneo, Vocation et Avec ou sans filtre pour offrir une vision plus contemporaine du personnage historique et des polémiques qu’il suscite, une soirée spéciale cinéma et, bien sûr, les éditions d’information qui seront au cœur de ce dispositif.

Documentaires

Bonaparte, côté noir

Diffusion mercredi 5 mai à 21.40

F3 Corse Cote noire

Le 20 mai 1802, Bonaparte, Premier consul, fait voter le décret du rétablissement de l’esclavage. C’est le reniement le plus fort des idéaux de la Révolution française, qui avait aboli l’esclavage : « Les hommes naissent libres et égaux en droits. » Cela ouvre la porte à la répression sanglante qu’il va mener en Guadeloupe et à Saint-Domingue, la Corse étant utilisée comme bagne pour l’élite intellectuelle, politique et militaire haïtienne et guadeloupéenne. Ce film traite de cette période charnière où s’éteint le siècle des Lumières et où naît le racisme moderne.

Réalisation Dominique Maestrati • Production Korrom

Les Bonaparte

Diffusion mardi 25 mai à 20.45 et 21.40

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, Les Bonaparte propose une nouvelle approche de son destin exceptionnel, à travers l’histoire de la famille Bonaparte et de son ascension fulgurante, à la fin du siècle des Lumières. D’où jaillissait ce petit homme qui régna sur la France et l’Europe entière ?

En deux parties, Les Bonaparte raconte les origines de Napoléon, peu connues du grand public, afin d’éclairer la trajectoire extraordinaire de celui qui deviendra Napoléon Ier.

Diptyque réalisé par Marie-Anne Andreani (2 x 52 minutes) • Coproduction France 3 Corse ViaStella / Mouvement

Napoléon Bonaparte, insulaire dans l’âme

Diffusion fin juin

La vie de Napoléon a été jalonnée d’îles. Par quel hasard de l’histoire l’homme qui a dominé le continent européen, qui est né sur une île, a tenté de reconquérir son empire à partir d’une autre île, achève-t-il sa vie sur un rocher perdu au milieu de l’Atlantique ? Cet insulaire dans l’âme semble avoir vécu le paradoxe de la conquête des grands espaces, alors que son modèle semblait être la géographie d’une île. Est-ce que sa structure d’insulaire, habitué à trouver les limites de l’île, a influencé le fait qu’il soit allé perdre son empire en Russie, cherchant les limites d’un territoire, d’une politique et d’un tsar qui avait compris qu’il gagnerait en ne donnant pas de limites, en reculant et en laissant son adversaire se perdre et perdre ?

Réalisation Isabelle Balducchi • Coproduction France 3 Corse ViaStella / Zia Maria Films

Cinéma

Soirée continue le jeudi 6 mai à partir de 20.45 avec Monsieur N et un numéro de Sinema Paradisu consacré à Napoléon au cinéma.

Monsieur N

F3 COrse

L’histoire est un mensonge que personne ne conteste, disait Napoléon… Et si l’Empereur n’était pas mort à Sainte-Hélène ? C’est la question qui hante l’officier anglais Heathcote chargé de la surveillance de Napoléon lors de sa captivité. En 1840, lors de l’exhumation de la dépouille impériale à Sainte-Hélène, Heathcote se souvient et s’interroge sur ces points du passé demeurés sans réponse. Sa quête de vérité ne fera que renforcer la fascination qu’il éprouve pour l’Empereur.

Film réalisé par Antoine de Caunes (2003) • Durée 120 min.
Avec Philippe Torreton (Napoléon Bonaparte), Richard E. Grant (Hudson Lowe), Jay Rodan (Basil Heathcote)

 

Sinema Paradisu spécial Napoléon au cinéma

Napoléon est le personnage historique le plus traité par le septième art avec plus de 1 000 films et documentaires. L’acteur insulaire Éric Fraticelli, qui a interprété l’empereur au cinéma, à la télévision et sur scène, est l’invité de Sinema Paradisu. À travers son expérience du personnage et de nombreux extraits de films, retour sur l’aventure napoléonienne au cinéma.

Magazine du court-métrage et du cinéma présenté par Laurent Simonpoli

 

F3 COrse


 

 

 

Magazines

Agora : Napoléon, l’Empereur de la polémique

Diffusion dimanche 4 avril à 18.25

Au programme d’Agora, Napoléon, ou plus exactement la commémoration du bicentenaire de sa mort, le 5 mai 1821, à Sainte-Hélène. Au-delà de la date, un personnage qui alimente de vifs débats sur ses vices et ses vertus, entre, d’un côté, ses fidèles soutiens et, de l’autre, ses détracteurs zélés. Avec Philippe Perfettini (animateur des patrimoines de la Ville d’Ajaccio), Dominique Maestrati (réalisateur et producteur audiovisuel), David Casanova (guide conférencier) et Michel Vergé-Franceschi, historien.

Magazine de débat citoyen et participatif présenté par Sébastien Pisani • Production Mareterraniu

Vocation : Raconter Napoléon

Diffusion mercredi 14 avril à 20.45

À la veille des commémorations mitigées du deux centième anniversaire de sa mort, force est de constater que le souvenir de Napoléon suscite encore instrumentalisation et fascination. 110 000 ouvrages lui ont été consacrés depuis les 70 000 jours qui se sont écoulés depuis sa disparition ! Seul Jésus a fait mieux. Mahomet est juste derrière.

Comment raconter un tel phénomène ? C’est la question que se posent Florence de Baudus (autrice et descendante d’une famille qui s’est illustrée sous l’Empire), Pierre Branda (auteur et responsable du patrimoine à la Fondation Napoléon) et Peter Hicks (auteur, salarié de la Fondation Napoléon et organisateur de concerts lyriques), trois éminents spécialistes du Premier Empire. Sur une table numérique, ils font défiler les images emblématiques de « leur » Napoléon. Les expliquent. Les comparent. S’en amusent. S’en désolent. Ainsi, entre anecdotes inédites et réflexions érudites, ils dressent un portrait raisonné (et raisonnable) de l’enfant d’Ajaccio. Et, paradoxe ultime, ils expliquent combien les archives le concernant n’ont pas été encore correctement exploitées : la mémoire de Napoléon a donc un bel avenir !

Magazine portrait présenté par Luc Mondoloni • Production E.V. Production

Mediterraneo

Diffusion dimanche 9 mai à 11.30

Au sommaire, trois sujets – Napoléon et l’île d’Elbe, la restauration du film d’Abel Gance et l’image de Napoléon en Méditerranée – et un entretien avec un spécialiste, Jean-Marc Olivesi, conservateur en chef de la Maison Bonaparte d’Ajaccio.

Magazine transfrontalier • Rédacteur en chef Thierry Pardi

France 3 Nouvelle-Aquitaine

Les Îles de Napoléon

Diffusion lundi 3 mai vers 23.00 dans la case documentaire « La France en vrai ».

napoleon F3 regionNote d’intention de la réalisatrice
Le 15 août 1769 naissait à Ajaccio Nabulione, fils de Charles Buonaparte et Letizia Ramolino. Le 5 mai 2021, tous les médias célébreront les 200 ans de la mort de Napoléon. Beaucoup parleront des grandeurs et décadences de l’empereur… D’autres s’attarderont sur l’homme politique, le fondateur du Code civil. Moi, j’aimerais découvrir toutes les îles qui ont traversé sa vie, qui ont forgé son destin. La Corse, où il est né, où il a vécu son enfance, son adolescence, ses premiers pas en politique… jusqu’au moment où lui et sa famille en furent chassés par Paoli. L’île de Malte où l’homme d’État se révéla. L’île de la Cité où il fut sacré empereur. L’île d’Elbe où il supporta pendant un an un royaume d’opérette. L’île d’Aix où son destin bascula quand il se rendit aux Anglais. Sainte-Hélène, l’île du bout du monde où il mourut. Toutes ces îles où il a gravé son empreinte seront le fil conducteur de « mon voyage ». Je ne serai pas seule, j’emporte avec moi le Mémorial de Sainte-Hélène dans lequel Emmanuel de Las Cases transcrit avec fidélité le récit que Napoléon, avant de mourir, lui fit de sa vie. Et les historiens, rencontrés d’île en île, m’accompagneront dans mes visites, m’aidant à « marcher dans ses pas », à cerner le trait, à tenter de comprendre cet empereur insaisissable et pourtant légendaire.

Écrit et réalisé par Marie-France Brière • Production La Curiosité

France 3 Paris Île-de-France

Paris, les grands travaux de Napoléon 

Diffusion lundi 17 mai à partir de 23.10 dans la case documentaire « La France en vrai »

f3 IDFNapoléon Bonaparte est le premier à imaginer la ville de Paris telle qu’on la connaît aujourd’hui. Derrière l’image de chef de guerre, il est aussi un bâtisseur. L’arc de Triomphe, la colonne Vendôme et l’église de la Madeleine sont les fleurons de son Empire. Il est aussi pionnier en approvisionnant Paris en eau potable grâce au canal de l’Ourcq, long de plus de 100 kilomètres. Il améliore la vie des habitants en aménageant des ponts, places et fontaines près desquels se concentre l’activité parisienne. La rue de Rivoli devient l’axe principal, destiné à apporter l’air et la vie dans un Paris moyenâgeux.

Un film de Stanislas Kramland • Production La Famiglia 

France 3 Centre-Val de Loire

Bernard, Albert et l’Empereur

Diffusion lundi 12 avril à partir de 23.45 dans la case documentaire « La France en vrai »
F3 Centre val de Loire
Bernard Belluc est fou de Napoléon, mais plus encore d’Albert Dieudonné, qui incarna l’Empereur dans le film mythique d’Abel Gance de 1927. En 2019, Napoléon aurait eu 250 ans, Albert 130 ans et Bernard fêtera dignement ses 70 ans. Un « parfait alignement des planètes » qui a poussé notre héros, artiste autodidacte et cofondateur du MIAM, le musée international des Arts modestes de Sète, à rendre hommage à ses deux idoles. Une aventure audacieuse et poétique, menée tambour battant, qui nous emmène à Courçay, le petit village tourangeau où a été enterré Albert Dieudonné dans son habit de Napoléon. Pour la première fois depuis de longues années, ce « projet libérateur » a permis à Bernard Belluc de réaliser le portrait d’Albert Dieudonné, artiste inspiré par le surréalisme et vivant dans un univers peuplé de fantômes et d’âmes mélancoliques. 

Réalisation Isabelle Ros • Coproduction France 3 Centre-Val de Loire / Les Films de L’Œil Sauvage

 

France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

Chroniques méditerranéennes

Date de diffusion encore inconnue (le dimanche à 12.55)

F3 PACASpécial Gap avec un focus sur la préfecture des Hautes-Alpes au cœur des montagnes, entre Grenoble et Marseille. Cette ancienne cité romaine abrite également un riche patrimoine historique, avec, entre autres, un héritage napoléonien unique.

Magazine présenté par Nathalie Simon

 

 

 

 

André FAUCON
Directeur délégué à la communication du Réseau Régional de France 3
Armelle HENRI
Marketing et communication des régions de France 3
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F3 (2018)
Twitter_F3_presse (2018)
Instagram_F3 (2018)