Radio Réunion la 1ère

Notre histoire 

Illustration

En 1923, le Sénat donne son accord pour l’arrivée de la TSF à La Réunion. La radiodiffusion arrive à partir de 1926 dans quelques foyers réunionnais. En exil à La Réunion, le prince Vinh-San et son assistant René Demarne (considéré comme le père de la radio) organisent le premier « radio-concert » le 24 septembre 1927. Quelques mois plus tard, en 1928, le premier programme radio de l’île est diffusé. L'expérience devient quotidienne avec la création de Radio-Saint-Denis en 1929. René Demarne permet ainsi aux Réunionnais d'entendre presque instantanément des nouvelles.

Illustration
© DR

Dès mars 1938, la station commence des directs, et ses dirigeants déclarent vouloir en faire « la voix de La Réunion dans l'océan Indien ». La première émission en créole est proposée le 5 juin 1938. Le régime de Vichy fait de Radio Saint-Denis une structure indépendante baptisée Radio Nationale chargée d'assurer la propagande. En 1948, Radio-Saint-Denis passe sous la R.D.F., qui renforce la puissance et le nombre d’émetteurs dans le nord de l’île. La R.D.F. devient Radiodiffusion-télévision française. En 1957, la première rédaction est créée avec l’affectation du premier journaliste statuaire Jean Vincent-Dolor qui deviendra un journaliste phare de La Réunion. Au début des années 1960, le sud de l'île accède à son tour à la radio. Radio-Saint-Denis est sous la tutelle de l'Office de radiodiffusion-télévision française (O.R.T.F.) à partir de juin 1964. Avec l'éclatement de l'O.R.T.F. en juillet 1974, la station devient FR3-Réunion le 6 janvier 1975. Le 31 décembre 1982 avec la création de RFO, RFO Réunion voit le jour. En février 1999, RFO Réunion devient Radio Réunion. Le 30 novembre 2010 lors du démarrage de la TNT, Radio Réunion devient Réunion 1ère puis Réunion la 1ère  en 2018.

Illustration
© DR

Iframe

L'information au cœur du territoire

Illustration

La proximité reste la ligne directrice de la politique éditoriale de la rédaction radio. Chaque jour, quatre journalistes présentent 16 rendez-vous d’information (journal, flash, invité ou chronique…) entre 5h00 et 18h00. Cinq reporters sillonnent La Réunion pour être au plus près de l’actualité locale. 
La tranche matinale entre 5h00  et 8h00 concentre l’essentiel des éditions et reportages. Entre 6h00 et 8h10, Gran’matin est diffusé simultanément en radio, télévision et sur Internet. Une édition de la mi-journée  permet de développer les sujets  d'actualité avec un autre regard, sous forme de décryptage, d’analyse. 
En cette année d'élections, la radio propose un nouveau rendez-vous, Dimanche Politique  : pendant 45 minutes à 18h15, un élu, un candidat, répond aux questions d’un journaliste de la rédaction. Ce rendez-vous est également diffusé sur Internet et en télévision.  Chaque samedi, un magazine de 45 minutes rend compte de toute l’actualité sportive particulièrement riche sur l’île. Une chronique « Culture » est également diffusée dans le journal de 12h00 le vendredi.  

ID de la video FTV Preview

Cécile Thomas

Cécile Thomas en studio

Philippe Dornier

Philippe Dornier en studio

Gaël Le Dantec

Gaël Le Dantec en studio

Florent Marot

Florent Marot en studio

Sophie Person

Sophie Person

Podcasts

Illustration
Iframe

En studio et sur le terrain

Illustration

Radio Péi

Claude Montanet à la rencontre des Réunionnais

Les équipes

En direct, sur le terrain, mais également sur les réseaux sociaux !

Les équipes

En régie

Les équipes

La technique avec Hervé Indice (OPS)

Le Grin'd'sel

Jacky Revel en direct de son émission
© Wilfrid Daffond

Les experts

Jessy et les experts répondent aux questions et viennent en aide aux auditeurs
© Wilfrid Daffond

Gran’matin

Isabelle Hoarau lors de la matinale en direct
© Wilfrid Daffond

Les équipes

L'animateur Lukas en studio
© Wilfrid Daffond

Les équipes

Prisca sur le terrain

Les équipes

La technique, toujours mobilisée (Vincent Thiaw Woaye)