Soirée événement

Vert de rage – saison 2 – Martin Boudot

Dimanche 19 septembre à 20.55

20.55 VERT DE RAGE : ENGRAIS MAUDITS

Les engrais phosphatés sont essentiels à l’agriculture moderne, notamment pour les cultures de pommes de terre, le légume préféré des Français. 

Au Maroc, le pays qui détient les plus grandes réserves de phosphate, des habitants se plaignent des impacts de la production d’engrais sur leur environnement et leur santé. Mais ils manquent de données scientifiques. 

Malgré les refus et les pressions, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage, en collaboration avec des biologistes de l’hôpital public français, partent à la recherche des preuves de la contamination au Maroc mais aussi en France.  Avec près de 150 prélèvements, ils mettent au point une étude scientifique inédite sur un poison caché dans ces engrais et qui contamine nos pommes de terre. Ce poison, c’est le cadmium, un métal lourd cancérigène. On le retrouve dans notre assiette et en bout de course, dans notre corps.

Les révélations de l'enquête feront l’actualité, contribueront à faire changer la loi française sur les engrais phosphatés et les pratiques de certains agriculteurs. Au Maroc, des citoyens s’emparent des résultats de l’équipe de Vert de rage pour exiger la fin de la pollution de l'eau par l’industrie du phosphate.

Disponible également sur france.tv à partir du samedi 18 septembre, et en replay pendant 60 jours.

EXTRAIT

ID de la video FTV Preview

21.45 VERT DE RAGE : DU CHARBON DANS LES POUMONS

Chaque année, 500 000 Européens meurent prématurément à cause de la pollution de l’air. Parmi les principales causes de pollution : le charbon. Ce combustible est encore utilisé dans une dizaine de pays de l’Union européenne. Et cette pollution de l’air n’a pas de frontière, elle contamine tout le continent. Partout, des citoyens se battent pour le droit à un air simplement respirable. Des médecins lancent l’alerte. Mais manquent de preuves pour faire bouger les lignes. 

En collaboration avec des scientifiques, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage partent à la recherche des preuves de la contamination de l’air. Pendant un an, ils vont mettre au point une étude scientifique unique dans l’histoire : comparer les taux de polluants cancérigènes présents dans l’air ambiant, dans le corps des enfants de plusieurs pays européens, notamment en France et en Pologne.

L’équipe sera arrêtée par la police polonaise, ce qui n'empêchera pas leurs résultats de faire la une des médias, de déclencher une mobilisation citoyenne et obliger le gouvernement à agir. Le Parlement européen auditionnera l’équipe de Vert de rage afin de prendre des mesures après leurs découvertes.

En Pologne, le gouvernement est obligé de réagir. Les résultats de l'enquête contribuent à l'annonce d'un plan historique de sortie du charbon, tandis qu’à Strasbourg les parents des enfants testés se mobilisent pour réclamer un air simplement respirable. Le Parlement européen se sert des études pour lutter contre la pollution de l’air.

Le puissant lobby du charbon résistera-t-il à ces révélations ?

Disponible également sur france.tv à partir du samedi 18 septembre et en replay pendant 60 jours.

EXTRAIT

ID de la video FTV Preview

INÉDIT SUR FRANCE.TV VERT DE RAGE : L'URANIUM DE LA COLÈRE

À Narbonne, dans l’Aude, des citoyens dénoncent les pollutions de la plus grande usine de conversion d’uranium en Europe, gérée par Orano, le nouveau nom d’Areva. Alimenté par l’uranium provenant notamment d'Afrique, le site rejette des dizaines de milliers de tonnes de déchets, à trois kilomètres du centre-ville.

À Arlit, au Niger, dans une région en proie aux attaques terroristes, à proximité d’une immense mine d’uranium, les habitants vivent dans des zones qui dépassent la radioactivité de la zone interdite de Tchernobyl. 

Malgré les interdictions, Martin Boudot et l’équipe de Vert de rage, aidés par des scientifiques, enquêtent dans les deux pays et réalisent des dizaines de prélèvements pour en savoir davantage sur les pollutions de l’uranium qui alimentent nos centrales nucléaires.

Les résultats de leur enquête seront reprises par les médias français et nigériens. Leurs révélations s’inviteront dans le débat politique et serviront de preuves aux citoyens pour préserver leur environnement et leur santé. Des citoyens nigériens ont déposé plainte, tandis que, à Narbonne, un nouveau réseau de vigilance citoyenne se forme autour de l’usine de conversion d’uranium.

Disponible uniquement sur france.tv à partir du samedi 18 septembre et en replay pendant 60 jours.

EXTRAIT

ID de la video FTV Preview

FICHE TECHNIQUE

Série documentaire
Saison 2
Format 3 x 52 min
Écriture / Réalisation Martin Boudot
Production Premières Lignes (Luc Hermann / Paul Moreira)
Avec la participation de France Télévisions et du Centre national du cinéma et de l'image animée
2021

Unité documentaires France Télévisions
Catherine Alvaresse
Anne Gouraud
Xavier Grimault

Twitter_F2_presse (2018)
Facebook_F5_DOC_Presse (2018)
Instagram_F5_presse (2018)
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW