FIPA DOC

CASE LIGNE BLEUE OUTRE-MER

La case documentaire « La ligne bleue Outre-mer » sur France 3 diffuse, chaque jeudi en fin de soirée, des documentaires qui racontent les sociétés ultramarines contemporaines.
Cette saison, plusieurs films sont consacrés à ceux et celles qui se sont engagés sur le front anti-Covid. Nous suivrons, en Outre-mer, le parcours d’étudiants en médecine et en soins infirmiers. Dans l’Hexagone, nous vivrons le quotidien d'aides-soignants, femmes de ménage ou cantiniers ultramarins qui travaillent à l’hôpital Henri Mondor et qui ont vécu ces moments douloureux durant la lutte contre la pandémie.

Au cours de la saison, plusieurs documentaires consacrés aux coutumes des Outre-mer permettront de mieux connaître ces territoires. Ainsi à Tahiti, symbole de la vie nocturne à Papeete, les roulottes, petites cabanes mobiles, sont une véritable institution. A la Réunion, le pique-nique « picnic péï » est une tradition incontournable. On se penchera également sur la pratique du surf par les femmes en Polynésie. En effet, si la vague Teahupoo a longtemps été interdite aux surfeuses professionnelles, c’est maintenant de l’histoire ancienne et le spot au sud de Tahiti accueille une nouvelle génération de surfeuses.

Cette saison, découvrez sur France 3 un large éventail de documentaires pour mieux connaître la France des trois Océans.

OUTRE-MER OLYMPIQUE

Outre-mer Olympique

Teddy Riner, Marie-José Pérec, Jackson Richardson et Laura Flessel, quatre champions venus d’Outremer et désignés porte drapeaux tricolores. Une histoire d’amour entre l’olympisme et les sportifs ultramarins qui débute aux Jeux de Berlin en 1936, avec le pionnier Maurice Carlton.

Réalisation Mathieu Méranville et Vianney Sotès • Production Beau Comme une Image avec la participation de France Télévisions • Durée 52 min 

DE MER EN FILLES : LE SURF POLYNESIEN AU FEMININ

Surf Polynesien

L’océan est au cœur de la culture tahitienne, de ses croyances spirituelles et de sa vie contemporaine. Dans l'archipel, chevaucher des vagues serait une pratique ancienne, ancestrale, dont les femmes ont peu à peu été gommées. Certains ont même décrété qu'il était préférable de les exclure des compétitions à Teahupoo. À l'image de l'époque, l'activité se féminise et s'universalise, juste à temps pour préparer la tenue des Jeux Olympiques 2024. Dans la famille Fierro, toutes les filles surfent, à commencer par la mère. Elle est même une pionnière sur la petite île de Huahine : c’est son mari, un ancien surfeur pro américain, qui lui a transmis sa passion. Poussées par leur papa, ce sont aujourd’hui les trois filles qui reprennent le flambeau.

Réalisation Sébastien Dagueressar et Lisa Monin • Production Babel Doc avec la participation de France Télévisions • Durée 52 min

GUADELOUPE : LES APPRENTIS HEROS

Guadeloupe

La crise du Covid a suscité de nombreuses vocations chez les jeunes. Beaucoup d'entre eux ont décidé après le bac d’embrasser une carrière de soignant. Leslie et Djorly sont deux jeunes femmes qui débutent leur 3ème et dernière année à l’Institut de Formation aux Soins Infirmiers de Guadeloupe. Elles sont actuellement en stage au Centre Hospitalier de Basse Terre, l’un des deux seuls hôpitaux publics de l’île avec le CHU de Pointe à Pitre. Quant à Daryl, il entame sa 3ème année de médecine à la faculté Hyacinthe Basatraud à Pointe à Pitre. Ce documentaire nous plonge dans le quotidien de ces futurs héros…


Réalisation Davy Lama • Production V2L productions avec la participation de France Télévisions • Durée 52 min

RÉUNIONNAIS DÉRACINÉS : LES ENFANTS COURAGE
 

Valérie transplantéeIls étaient 2 015, certainement plus encore. Fin 2020, 60 d’entre eux s’envolent vers leur terre natale. Sur l’île de La Réunion, ces adultes qui ont grandi dans l’Hexagone, espèrent y trouver des réponses, découvrir leur réelle identité, renouer avec eux-mêmes et leur famille biologique. Entre 1962 et 1984, l’Aide sociale à l’enfance a organisé le déracinement de mineurs réunionnais. Des vies volées. Enlevés à leur famille pour être placés ou adoptés, confiés par leurs proches pour un « avenir meilleur » en Métropole avec l’assurance de les revoir… Tous sont partis pour un aller sans retour. Ils se battent aujourd’hui pour leur reconnaissance et demandent aux Réunionnais de sortir de leur déni et de la honte qui les empêchent d’avancer. Pour que « Les enfants de la Creuse » ne soient plus un sujet tabou dans l’île.

Réalisation Franck Gombert • Production Eclectic avec la participation de France Télévisions • Durée 52 min

 

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F3 (2018)
Twitter_F3_presse (2018)
Instagram_F3 (2018)