Où sont passés nos oiseaux ?

Sur le front 
Dimanche 5 juin à 20.55

Pourquoi les moineaux ont-ils disparu de nos villes ? Pourquoi voyons-nous de moins en moins d’oiseaux à la campagne ? Pour les sauver, il faut d’abord comprendre les raisons de leur disparition. Hugo Clément enquête sur les menaces qui planent sur nos cigognes, nos chardonnerets et les plus belles espèces qui vivent en France.


Editorial d'Hugo Clément, journaliste


Il y a peu de temps encore, assister à une envolée de moineaux faisait partie du quotidien dans nos centres-villes. Je suis frappé de constater qu’aujourd’hui, quand nous croisons un moineau dans notre vie de tous les jours, c’est un événement bien plus rare. Où sont-ils passés ? Nous sommes tous prêts à faire un geste pour les sauver… encore faut-il savoir pourquoi ils ont disparu. 
 
Le bruit empêche-t-il nos moineaux de se reproduire ? Sont-ils victimes de la nourriture industrielle qu’ils trouvent dans nos poubelles ? Auraient-ils de nouveaux prédateurs ? Se heurtent-ils contre les bâtiments modernes en verre ? Les hypothèses ne manquent pas : nous avons étudié chaque piste pour comprendre leur histoire. 
 
Un autre chiffre m’alarme : 40 % des oiseaux des champs ont disparu en 25 ans. C’est une hécatombe dont personne ne parle, alors que nous avons tous remarqué que nous entendons beaucoup moins de chants d’oiseaux à la campagne, au milieu des cultures intensives. Qu’est ce qui les menace ? les engins agricoles ? les produits chimiques ? La disparition des haies ? Là encore, j’ai cherché à comprendre les raisons de ce déclin et j’ai découvert des combattants incroyables. Ils se battent, entre autres, pour sauver le magnifique busard cendré ou l’outarde migratrice. Cet oiseau rare vit en Poitou-Charentes et il en reste désormais moins de 300 mâles. 
 
Chaque espèce d’oiseaux doit faire face à des menaces spécifiques. Certaines sont évidentes, comme la chasse ou la disparition de leur zone d’habitat mais d’autres sont beaucoup plus surprenantes. Nous avons appris que des chardonnerets, menacés d’extinction et si beaux dans la nature, sont encore capturés à la glu à Marseille, mis en cage et vendu pour que des internautes puissent les exhiber sur les réseaux sociaux. Le gypaète barbu est, lui, menacé par les remontées mécaniques des stations de ski. Les volatiles ne voient pas les câbles dans le brouillard. Là encore, des combattants trouvent des solutions pour sauver ces rapaces. Et ça marche : nous avons assisté à une naissance rarissime dans les Alpes. 


Pendant cette longue enquête, j’ai découvert des espèces d’oiseaux fascinantes qui vivent tout près de chez nous et dont nous n’avons jamais entendu parler. Il faut les préserver à tout prix. 
 


Des séquences fortes 



On chasse le rouge-gorge en France pour… le manger 

@ Winter productions


Nous avons appris l’existence de cette pratique par hasard en suivant une perquisition avec la police de l’environnement où nous avons découvert chez un particulier tout un stock de rouges-gorges. Ils sont consommés en brochette dans le sud de la France ! 

 

La grande bataille pour sauver les moineaux en ville

@ Winter productions


A Paris, le nombre de moineaux a diminué de 73 % en 13 ans ! Ces petits oiseaux ne trouvent plus d’habitat pour se reproduire, eux qui avaient l'habitude de nicher dans des toitures abandonnées, des friches ou des bâtiments mal isolés. La seule façon de les sauver c’est d’installer des nichoirs. De plus en plus de Français se lancent dans cette aventure pour que les générations futures puissent en profiter. 

 

Enquête sur le trafic de chardonnerets 

@ Winter productions


C’est un oiseau au plumage époustouflant que l’on trouve naturellement dans les champs. Il est victime de braconniers et chassé à la glu alors que c’est une espèce protégée et en voie de disparition : en moins de 20 ans, 30 % des chardonnerets ont disparu en France. Une enquêtrice de l’Office Français pour la Biodiversité a décidé de s’attaquer à ces filières de trafiquants. Nous découvrons avec elle qu’il est revendu pour son chant mélodieux et que ceux qui en achètent s’exhibent avec eux sur les réseaux sociaux. 

 

Les busards cendrés victimes des moissonneuses batteuses 

@ Winter productions


C’est un oiseau magnifique dont il ne reste plus que 5 000 couples en France… Chaque été, un groupe de militants déploie une énergie folle pour repérer les nids au milieu des champs de blé. Ils les protègent pour éviter que les jeunes familles ne soient fauchées par les moissonneuses batteuses. Une magnifique leçon d’espoir dans nos campagnes. 

 

Des cigognes ne migrent plus 

@ Winter productions


C’est une conséquence du réchauffement climatique : on trouve plusieurs centaines de cigognes en Charente-Maritime et en Alsace qui ne quittent plus notre territoire. Comme les étangs ne gèlent plus l’hiver, elles n’ont plus besoin de partir vers l’Afrique pendant la saison froide.


Des combattants exceptionnels 


Victor Noël 

@ Winter productions


Et si un adolescent de 17 ans avait tout à nous apprendre ? C’est le cas de Victor Noël, passionnant militant engagé pour la protection de la biodiversité. A 15 ans seulement, ce surdoué du vivant publie Je rêve d'un monde.... Plaidoyer d'un adolescent pour la biodiversité. Ce jeune homme exceptionnel nous emmène dans son combat pour préserver les oiseaux de l’agriculture intensive et du réchauffement climatique. 

 

Emilie 

@ Winter productions


Emilie est policière à l’OFB, l’Office français de la biodiversité. Avec sa brigade de la police de l’environnement, elle nous emmène dans les rues de Marseille à la recherche des trafiquants d’oiseaux. Entre planques, perquisitions et interrogatoires, cette enquêtrice pugnace est bien décidée à faire arrêter les trafics d’êtres vivants dans sa ville.   
 

Vincent Bretagnolle 

@ Winter productions


Biologiste au CNRS, Vincent Bretagnolle dédie sa vie à comprendre les causes du recul des oiseaux et des insectes dans nos campagnes. Vous vous souvenez de l’interdiction historique des néonicotinoïdes, les insecticides tueurs d’abeilles ? C’est grâce à lui ! Ce scientifique passionné ne s’arrête pas là. Il continue ses expériences pour documenter le recul de la biodiversité en France et trouver des solutions pour sauver nos oiseaux. 


 

Présentation
Hugo Clément


Production
Winter Productions

Avec la participation de
France Télévisions 


Production
Régis Lamanna-Rodat
Hugo Clément


Rédaction en chef
Pierre Grange


Réalisation
Guillaume Dumant


Direction des documentaires
Catherine Alvaresse
Xavier Grimault
Benoît Raio de San Lazaro

 

Le documentaire est disponible en visionnage sur 
france.tvpreview

Contact presse

Laurence de Faria
Contact - France Télévisions
Twitter_F2_presse (2018)
Facebook_F5_DOC_Presse (2018)
Instagram_F5_presse (2018)
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW