Tu enfanteras dans la douceur

Tu enfanteras dans la douceur

Infrarouge
Mercredi 9 mars à 23.00

Elles sont le miroir de la condition féminine. Les sages-femmes ont pris avec le temps une autonomie nouvelle. Naissances, mais aussi contraception ou IVG : ces femmes jouent un rôle-clé.

À la maternité de Bourgoin-Jallieu (Isère), une vingtaine d’entre elles réalisent quelque 1 400 accouchements par an, ainsi que des IVG. Un étage plus bas, une maison de naissance a été créée. Des sages-femmes plus militantes y proposent un accouchement personnalisé et sans péridurale.

Entre ces deux équipes, entre ces deux visions, une ambition commune : la solidarité entre femmes, au service de la vie.

Tu enfanteras dans la douceur est une histoire de « bonnes femmes », éprises de liberté et conscientes de leur rôle, une expérience de sororité et de reconquête.

Note d'intention de la réalisatrice Audrey Gloaguen.

J’ai souhaité mettre les sages-femmes en lumière, les sortir de la pénombre où la société les tient. Elles restent en effet peu considérées, alors même qu’elles sont présentes aux moments les plus importants de la vie d’une femme. Profession négligée, mais profession rebelle, aussi, qui depuis quelques années cherche à se libérer du patriarcat. À l'origine, ces femmes étaient des « prêtresses ». Puis elles ont vu les médecins accoucheurs s'imposer à leurs dépens. Elles veulent aujourd’hui regagner leur place.

Pour ce film, j’ai cherché un lieu unique, permettant de montrer l’éventail des approches possibles dans ce métier si crucial. J’ai choisi de poser ma caméra au Centre hospitalier de Bourgoin-Jallieu, qui abrite une maternité classique et une nouvelle maison de naissance.

Mercedes, Eleonora, Nathalie et Roselène, 4 sages-femmes militantes et tonitruantes, m’ont accordé une confiance totale pour que je les filme au quotidien, pendant plus d’un an.

Eleonora vit avec le stress d’une naissance qui tournerait mal, tout en jonglant avec les salles d’accouchement et les contraintes inhérentes au système hospitalier. Un étage plus bas, à la maison de naissance, Nathalie, elle, essaie de redonner confiance aux femmes pour accoucher de manière « naturelle », sans péridurale.

Toutes différentes, mais toutes tendues vers cette aspiration renouvelée d’une entraide entre femmes, cet idéal émouvant et politique qu’on appelle « la sororité ».

Après la diffusion du documentaire, Marie Drucker s'entretiendra avec Anne Roy, sage-femme et Isabelle Derrendinger, Présidente du conseil national de l’ordre des sages-femmes.

 

Présentation
Marie Drucker

Documentaire
52 min (inédit)

Un film écrit et réalisé par
Audrey Gloaguen

Production
Capa Presse - Patrice Lorton

Avec la participation de
France Télévisions

Directrice de l'unité documentaires  
Catherine Alvaresse

Pôle société et géopolitique 
Renaud Allilaire
Sophie Chegaray
Julie de Mareuil

Disponible dès mardi 8 mars à 06.00 et en replay pendant 60 jours sur france•tv

Le documentaire est disponible en visionnage sur 
france.tvpreview


#LesBattantes #8MarsTousLesJours

b

 

Valérie Blanchet
Contact - France Télévisions
Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview
Pictogramme Twitter france 2
Logo Twitter France 2 presse
Pictogramme Instagram france 2