La grande soirée culture

Le doc Stupéfiant : le sexe du rire

Suivi du documentaire « C'est moche, c'est sale, c'est dans le vent ! C’est le Café de la Gare »
Vendredi 10 décembre à partir de 20.55

20.55 Le doc Stupéfiant
Le sexe du rire (Inédit)

Pendant des siècles, le rire est resté une prérogative des hommes. Longtemps placé sous surveillance, le rire féminin est toléré dans les salons, à l’abri des regards… Une femme qui rit passe alors pour une effrontée, une folle, une hystérique. Le rire déforme, défigure, il est l’opposé de la beauté, de la séduction, de ce que l’on pense être la féminité. Ce sont les artistes comme Molière d’abord, Auguste Rodin, Yvette Guibert, plus tard Mae West, la troupe du Splendid ou Valérie Lemercier qui ont ouvert le rire aux femmes

Ce mois-ci, Le Doc Stupéfiant raconte la longue conquête du rire féminin. Avec les plus grands spécialistes, des historiens et des artistes (Anne Roumanoff, Nora Hamzawi, Laurent Baffie, Nelly Quemener, Xavier Mauduit, Sabine Melchior-Bonnet, Maud Amour…).

Documentaire de 90 min • Un film de Julie Peyrard et Lise Thomas-Richard • Produit par Laurent Bon • Production éditoriale Julien Beau • Production Bangumi et France Télévisions 

 

22.25 : C'est moche, c'est sale, c'est dans le vent ! C’est le Café de la Gare

Personne n’avait encore raconté l'histoire du Café de la Gare en images. Avec des témoignages et des archives pour certaines inédites, Guillaume Meurice et Émilie Valentin retracent cette aventure collective et inspirante.

C’est l’histoire d’un rêve de comédiens, d’un village d’irréductibles, d’une pépinière de talents. L’histoire d’un théâtre improvisé au lendemain de 68, avec pour règle de ne pas en avoir. Le Café de la Gare fut et reste un joyeux foutoir. Ainsi qu’un creuset unique : ses fondateurs, qui fuyaient la célébrité, sont passés malgré eux à la postérité. Coluche, bien sûr, mais aussi, Patrick Dewaere, Miou Miou, Romain Bouteille, Sotha ou Henri Guybet. Des pionniers incontrôlables et charmants, qui ont inventé via le café-théâtre une nouvelle façon d’écrire et de jouer. 

Personne n’avait encore raconté cette histoire en images. Avec des témoignages et des archives pour certaines inédites, Guillaume Meurice et Émilie Valentin retracent cette aventure collective et inspirante. Leur film fait sourire et réfléchir, autour d’une utopie en action qui continue cinquante ans plus tard de faire salle comble et d’influencer les plus jeunes. En ces temps troublés, C’est moche, c’est sale, c’est dans le vent ! diffuse une allégresse contagieuse. Et martèle ce principe cardinal, valable sur les planches et dans la rue : l’initiative est sacrée. 
 

Documentaire de Guillaume Meurice et Émilie Valentin • Production Patrice Lorton - CAPA • Avec la participation de France Télévisions et du CNC  • 50’49
Crédit photo : © CAPA 2020

 

Liens de visionnage disponibles sur france.tvpreview

 

Le doc Stupéfiant,
une collection de documentaires culturels diffusés en prime time sur France 5.
Des thématiques fortes, parfois provocatrices, qui résonnent et permettent d’établir des ponts entre hier et aujourd’hui. Des films qui mêlent séquences étonnantes, archives inédites, images secrètes...
Enrichissant, provocant, éclairant, différent et toujours Stupéfiant ! 

 

 

 

Direction des documentaires

Catherine Alvaresse
Julie Grivaux

 

Pôle histoire culture

Emmanuel Migeot
Isabelle Morand-Frenette
Nathalie Kaminsky



Disponible sur francetv

Bérénice Bouchon
Contact - France Télévisions
Twitter_F2_presse (2018)
Facebook_F5_DOC_Presse (2018)
Instagram_F5_presse (2018)
Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview