Le monde en face présenté par Mélanie Taravant

Recherche Merkel désespérément

Documentaire + débat

Résumé

Angela Merkel s’en va. Elle quittera la chancellerie dans les mois qui suivent les élections fédérales du 26 septembre, après seize ans de pouvoir et au sommet de sa popularité. Son style unique, son hostilité aux artifices de la communication et à la moindre mise en scène de sa vie privée la rendent insaisissable.
Comment une femme, spécialiste de la chimie quantique en Allemagne de l’Est, a-t-elle pu accéder à la tête du très masculin parti conservateur allemand et se faire élire quatre fois consécutives à la tête d’une puissance mondiale ? Quel est le moteur de son ambition ?
Pour percer son mystère, Marion Van Renterghem s’est placée au plus près d’Angela Merkel en rencontrant les acteurs et les témoins directs de la chancelière : de ceux qui l’ont côtoyée dans sa jeunesse à ses plus proches collaborateurs, de ses amis les plus fidèles aux dirigeants étrangers, tels que Nicolas Sarkozy, François Hollande, Tony Blair ou encore Ursula von der Leyen.
La réalisatrice dresse un portrait vivant et « pop » de cette fille de pasteur arrivée en politique comme un ovni, et qui est devenue une icône mondiale.

Après la diffusion de ce documentaire, Mélanie Taravant propose un débat avec quatre invités autour de cette thématique : Allemagne, les défis de l'ère post-Merkel.

  • Marion Van Renterghem, grand reporter et réalisatrice du documentaire, 
  • Birgit Holzer, correspondante de presse à Paris pour plusieurs médias allemands,
  • Sylvie Matelly, économiste, directrice adjointe de l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques) 
  • Pierre Haski, journaliste, assure la chronique géopolitique du 7/9, la matinale de France Inter.
     
barre separatrice


Note d'intention

« Angela Merkel va nous manquer à tous, et en particulier à moi, qui l’observe et écris sur elle depuis plus de dix ans.
La chancelière allemande me fascine parce qu’elle est absolument différente de tous les dirigeants occidentaux : par sa longévité à la tête du gouvernement, par son absence de vanité, par le style de son leadership fait d’une autorité sans charisme. Par le fait, aussi, qu’elle incarne un moment-clé de notre histoire européenne, de l’euphorie née avec la chute du mur de Berlin aux replis nationalistes et aux doutes qui minent les démocraties d’aujourd’hui. Angela Merkel est une dirigeante morale et les clés de son énigme sont à chercher du côté de sa formation en Allemagne de l’Est. C’est cette dirigeante unique et extraordinairement romanesque que j’ai voulu comprendre et raconter. »


Marion Van Renterghem

barre separatrice


Biographie de Marion Van Renterghem

Lauréate du prix Albert-Londres et grand reporter au Monde pendant de longues années, Marion Van Renterghem est maintenant journaliste indépendante et auteure. Elle collabore au quotidien The Guardian et à l’hebdomadaire The New European, et tient une chronique sur l’Europe dans L’Express. Elle vient de publier C’était Merkel, son deuxième livre sur la chancelière allemande, aux éditions Les Arènes, ainsi qu’un long rapport pour l’Institut Montaigne, avec Alexandre Robinet-Borgomano, sur le bilan des années Merkel et les nouveaux enjeux de l’Allemagne : « L’Allemagne après Merkel ». Sa série d’articles parus dans Le Monde sur Angela Merkel lui ont valu de recevoir le prix Louise-Weiss du journalisme européen et le Prix franco-allemand du journalisme. Son premier livre sur la chancelière, L’Ovni politique, a reçu le prix Simone-Veil.

visuel Mélanie Taravant

Le monde en face
Présentation 
Mélanie Taravant

Documentaire 
Recherche Merkel désespérément

Réalisation
Marion Van Renterghem

Production
Magnéto Presse

Avec la participation de 
France Télévisions

Unité documentaires 
Catherine Alvaresse 
Renaud Allilaire
Sophie Chegaray


Durée 
70 min

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_1 (2018)
Instagram_1 (2018)