Kursk
Film

Kursk

C'est l'une des plus grandes catastrophes navales subies par la Russie, une tragédie qui a coûté la vie à 118 personnes. Au centre du nouveau long-métrage de Thomas Vinterberg, le naufrage du sous-marin Koursk est encore aujourd'hui un traumatisme pour le pays... Et l'objet de multiples spéculations.
Matthias Schoenaerts, Léa Seydoux et Colin Firth sont à l’affiche de cette production qui balance entre réalité et fiction.

 


Inspiré de faits réels et basé sur le livre d’enquête de l’historien Robert Moore, le film raconte la tragédie du sous-marin nucléaire russe K-141 Kursk. Le 12 août 2000, en pleine mer de Barents, il s’apprête à lancer une torpille d’entraînement dans le cadre d’un vaste exercice visant à démontrer la puissance de la flotte russe. Mais un grave problème technique déclenche l’explosion de la torpille alors qu’elle est encore dans la salle des munitions. Cette explosion en entraîne une autre, beaucoup plus forte, qui détruit une bonne moitié du submersible. Sur les 118 officiers, seuls 23 survivants parviennent à se réfugier à l’arrière du sous-marin, en espérant la venue des secours.
Cette longue attente des secours et la détresse des familles des marins se heurtent à une bureaucratie muselée et hermétique qui, par son manque de réactivité et son refus d’être aidée par d’autres pays, va compromettre la survie des marins. Ils périssent dans ce cercueil de fer, asphyxiés au monoxyde de carbone. Leur calvaire aura duré 5 jours. Plus d'un an après le naufrage, le Kursk est renfloué puis ramené à terre, le 8 octobre 2001.

Avec 
Colin Firth
Léa Seydoux
Matthias Schoenaerts
...

Historique - Drame

 

118 min

 

Réalisation
Thomas Vinterberg

Production
EuropzCorp
Belga Productions 
VIA EST

 

Nationalités
Belgique, France, Norvège

 

2018

Diaporama photo

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_1 (2018)
Instagram_1 (2018)