EMPRISE MENTALE, QUAND LA THERAPIE DERAPE
Le Monde en face

Emprise mentale, quand la thérapie dérape

Documentaire - Mardi 19 avril 2016 à 20.45

Plus de 2 500 plaintes contre les thérapeutes déviants sont enregistrées chaque année. Ils seraient en réalité des dizaines de milliers à exercer une emprise mentale sur leurs patients. Ce documentaire tente d’en comprendre les mécanismes et donne la parole aux victimes et à ceux qui luttent contre ces gourous.

Ils ont été les victimes de ces « dérapeutes » : des thérapeutes qui dérapent. Sophie et Bernard ont subi l’emprise mentale, physique et financière de Benoît Yang Ting et de son épouse. Durant des années, le soi-disant psychologue a utilisé la thérapie dite de la « mémoire retrouvée » pour manipuler ses patients. Sa technique : cibler des personnes en situation fragile qu’il isole petit à petit pour mieux exercer son contrôle. Ainsi, Bernard et Sophie n’ont pas hésité, comme d’autres, à déménager auprès du maître et à dépenser des sommes exorbitantes pour suivre les sessions intensives censées leur permettre de sortir de leur mal-être. La méthode, qui fait appel à de faux souvenirs induits — maltraitance, abus sexuels… —, entraîne souvent une rupture familiale et justifie la souffrance infligée au patient par l’expression des traumatismes du passé. « Il nous met une pression insoutenable à travers la privation de sommeil et de nourriture, explique Bernard, mais aussi à travers des sévices physiques, du registre de la torture. » Sophie a dû ainsi subir des relations sexuelles à répétition.

Une prolifération de thérapies déviantes

Dans les années 1980, aux États-Unis, la mode de la thérapie de la mémoire retrouvée a généré une épidémie de faux souvenirs d’incestes à l’origine de centaines de procès contre des accusés innocents, puis contre les charlatans. Si, aujourd’hui, le pays contrôle les thérapies déviantes, en France, le phénomène est en explosion grâce à la prolifération de thérapeutes en tous genres. La faute notamment à un vide juridique concernant l’exercice de la psychothérapie, jusqu’à l’adoption de la loi Accoyer en 2010, et celui de la psychanalyse, qui n’est toujours pas réglementé. Élisabeth Roudinesco, historienne de la psychanalyse et de la psychiatrie, en rappelle les principes fondamentaux : « En général, le patient délègue un pouvoir formidable au thérapeute. La règle majeure de tous les cliniciens est de ne jamais profiter de ce pouvoir… L’interdit du corps est total. »

C’est pourtant ce qu’a fait pendant très longtemps le psychanalyste Jacques Masset, avec Violaine, Valérie, Olivier et beaucoup d’autres. En se servant des faiblesses exprimées par chacun, il les manipulait jusqu’à les pousser au pire : viols, prostitution, avec, au bout du chemin, la dépression profonde. Un vrai « meurtre psychique », selon certains spécialistes.

Se soustraire à la manipulation

Parfois l’emprise mentale conduit à la mort, comme pour Claude, le mari de Maryse. Tombé sous la coupe d’un adepte de la médecine alternative et de la théorie du complot, il n’a pas survécu à un cancer de la prostate, sous le regard impuissant de sa femme : il était dans « un déni total de la maladie et de la médecine traditionnelle ». Claude Sabbah, fondateur de la biologie totale, avait réussi à le convaincre que la seule manière de se soigner était de dénouer le conflit psychologique, à l’origine de toute maladie. Claude prendra conscience de son endoctrinement, mais trop tard : « Je vais crever victime de mes croyances et de ces marchands d’illusions ! »  

Depuis quelques années, les premiers procès de ces charlatans permettent à leurs victimes de libérer une parole emprisonnée et de tenter de se reconstruire. Mais, parfois, le déclic met beaucoup de temps avant de se produire. « Il faut des années pour réaliser tout ça, confie Valérie, qui refusait de croire à la culpabilité de son gourou. C’est douloureux, mais la guérison passe aussi par là. »

Anne-Laure Fournier

EMPRISE MENTALE, QUAND LA THERAPIE DERAPE

Documentaire

Durée 55 min

Auteure-réalisatrice Stéphanie Trastour

Production Programm 33, avec la participation de France Télévisions

Année 2015

 

france5.fr/lmef

facebook.com/LemondeenfaceF5

#LMEF

Twitter_F2_presse (2018)
Facebook_F5_DOC_Presse (2018)
Instagram_F5_presse (2018)
Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview