Documentaire inédit

Wayana, les enfants de la forêt

À découvrir sur La1ere.fr et sur France 3 jeudi 4 novembre

À l'occasion de la 26e conférence annuelle de l'ONU sur le climat – COP26 –, qui se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow, La1ere.fr et France 3 vous proposent de découvrir le documentaire inédit « Wayana, les enfants de la forêt ».
Le réalisateur explore une des rares forêts primaires de notre planète, en Guyane, et part à la rencontre des Wayana, au sein du village de Taluen, sur le Haut-Maroni.

 

Avant la colonisation, les Amérindiens peuplaient seuls l’Amazonie, cet immense territoire d'Amérique du Sud. La Guyane française représente aujourd’hui une toute petite partie de ce vaste ensemble. Recouverte à 90 % de forêt, elle a longtemps permis aux communautés amérindiennes de garder leur lien unique avec la nature, de maintenir leur mode de vie et de conserver leur imaginaire.

La forêt représente encore tout pour eux : une mère nourricière, un refuge et un lieu sacré où esprits et animaux mythiques sont encore bien présents. Pour ces peuples, les hommes ne sont pas au centre de l'univers. Ils font parti d'un tout et se doivent ainsi de veiller à un équilibre avec la nature.


Ce patrimoine naturel et culturel a été transmis de génération en génération et préservé. Mais il est aujourd'hui de plus en plus menacé. Et ce malgré un danger qui se fait plus discret et moins spectaculaire que les incendies de forêt et les grandes déforestations du Brésil voisin.

L’influence croissante du modèle de société occidental (école, organisation de la société, consommation) a créé au fil du temps un nouveau système de valeurs et une fracture entre les générations. Cette situation rompt avec la culture traditionnelle de ces communautés et produit de nombreux bouleversements. L'imaginaire collectif s'appauvrit, les jeunes ne partent plus à la chasse, ils ne connaissent plus les arbres qui guérissent et n'ont plus de lien avec les esprits. On assiste à une déstabilisation des structures traditionnelles et une perte de savoirs… Comment raccrocher ces jeunes à l'identité de toute une communauté ? Et, surtout, comment empêcher sa disparition ?

 

Les menaces touchent aussi à la santé des populations. L’explosion des sites d’orpaillage illégal entraîne une forte pollution au mercure sur le fleuve, ressource qui reste indispensable aux peuples amérindiens. La pression clandestine sur le gibier et les poissons les obligent à aller de plus en plus loin pour chasser ou pêcher. Sur les abattis, les parcelles de terrains que cultivent de manière traditionnelle les peuples autochtones, les rendements ne sont plus les mêmes. Comme une ultime preuve d'un avenir incertain dû au dérèglement climatique…


Le film donne la parole aux Wayana et évoque, en suivant quelques personnages, le lien qui relie ces hommes et ces femmes à cette forêt au cœur d'un territoire en plein bouleversement. C'est aussi le témoignage d'une communauté amérindienne qui lutte pour survivre et conserver son identité, en continuant de faire ce qu'elle a toujours fait : respecter et protéger sa forêt. Un acte de résistance qui fait d'autant plus sens à l'heure où les arbres brûlent aux quatre coins de la planète…

LBOM



Documentaire – Inédit
52 min


Réalisation
Olivier Pekmezian

Production
Ripamonti

Avec la participation de
France Télévisions

2021 

À voir en avant-première sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions, le jeudi 4 novembre à 18.00, puis sur France 3 à 00.30, dans la case La ligne bleue Outre-mer.


Copie de travail du documentaire disponible sur france.tv preview.

Visuels

Wayana, les enfants de la fôret

©Ripamonti

©Ripamonti

©Ripamonti

©Ripamonti

©Ripamonti

©Ripamonti

©Ripamonti

Contact presse

Djeneba Sangare
Responsable d'actions et de projets de communication du pôle Outre-mer
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F3 (2018)
Twitter_F3_presse (2018)
Instagram_F3 (2018)