LE DERNIER TOMBEAU DE CLEOPATRE
Civilisations

Le Tombeau perdu de Cléopâtre

Documentaire - Mercredi 20 avril 2016 à 20.45

On pensait tout savoir sur Cléopâtre et l’impératrice Wu Zetian, deux souveraines qui ont marqué leur époque. De récentes découvertes archéologiques et des avancées technologiques éclairent d’un jour nouveau le destin de ces femmes de pouvoir. Deux documentaires à découvrir dans la case « Civilisations ».

Qui était vraiment Cléopâtre (69 à 30 av. J.-C.) ? Une séductrice redoutable ayant obtenu pouvoir et protection de Rome grâce à Jules César et Marc Antoine ? Plus de deux mille ans après son règne, cette image s’est imposée à nous, à grand renfort de péplums et autres productions hollywoodiennes. Les historiens eux-mêmes ne prêtaient guère d’intérêt à la dernière reine d’Égypte. Ainsi, la fin de son règne et, plus particulièrement, les conditions et le lieu de son inhumation demeurent mystérieux.

Curieusement, ce n’est pas une archéologue mais une avocate pénaliste dominicaine, Kathleen Martinez Berry, qui s’est intéressée à cette énigme. Passionnée d’égyptologie, elle étudie pendant près de vingt ans la vie de Cléopâtre, en ayant davantage recours aux sources égyptiennes qu’aux romaines : « Je n’adopte pas un regard d’archéologue en permanence. Du fait de ma formation, j’ai considéré Cléopâtre comme une affaire », explique-t-elle.

Un suicide orchestré

Le suicide de Cléopâtre et de Marc Antoine, à Alexandrie, après leur défaite à la bataille d’Actium en 31 av. J.-C. est la dernière trace que l’on a d’elle. Kathleen pense que la reine et son amant auraient été enterrés sous un temple pour préserver les dépouilles des Romains. Mais lequel ? Après avoir passé en revue les sites à proximité de la capitale de l’ancien royaume égyptien, elle arrête son choix sur Taposiris Magna, littéralement le « tombeau d’Osiris », qu’on pensait inachevé. Pourtant, la jeune femme et son équipe y découvrent la pierre d’inauguration du temple mentionnant le nom de Ptolémée IV (222-204 av. J.-C.)

Des découvertes majeures

À côté du premier temple, les excavations en mettent au jour un deuxième dédié à Isis. Cette découverte soulève l’enthousiasme de Kathleen. Comme le rappelle la jeune femme, Cléopâtre, en tant que pharaon, se présentait aussi comme l’incarnation de cette déesse. La présence d’un sanctuaire dédié à la femme d’Osiris conforte le lien établi entre la dernière reine d’Égypte et Taposiris Magna. C’est d’ailleurs dans cet édifice que sont déterrées des pièces d’or à l’effigie de la souveraine, prouvant que le temple était encore en activité à son époque. Cléopâtre est la première reine à apposer son visage sur toutes les pièces de monnaie, contrairement à ses prédécesseurs.

Suivant l’une de ses intuitions, Kathleen élargit le périmètre des recherches et trouve une nécropole contenant des ossements humains, ainsi que plusieurs momies recouvertes d’or. Les fouilles mettent au jour de nombreux artefacts : petites poteries, bronzes, sculptures et même une stèle confirmant la pratique du culte d’Isis sur le site de Taposiris Magna.

Avec son regard d’archéologue amateur, Kathleen a révolutionné toute la pensée sur la période des Ptolémées en établissant la prépondérance des temples de Taposiris Magna sous leur dynastie.

Sébastien Pouey

LE DERNIER TOMBEAU DE CLEOPATRE

Documentaire

Durée 52 min

Auteur réalisateur Paul Olding

Production Dragonfly Film and Television Productions Ltd, avec la participation de Thirteen Productions LLC pour WNET et Endemol Shine International

Année 2015

WU ZETIAN, L'IMPERATRICE AUX DEUX VISAGES

Femme d’origine modeste, Wu Zetian est entrée dans le harem de l’empereur Taizong le Grand, fondateur de la prestigieuse dynastie Tang, à 14 ans. Elle se fraie un chemin jusqu’au sommet de l’Empire tantôt en usant de ses charmes, tantôt en recourant au crime pour parvenir à ses fins. La rumeur lui prête le meurtre d’une centaine de personnes de son entourage ; les faits démontrent qu’elle n’a pas hésité à tuer sa propre fille… Son règne à la cour de Chang’an (l’actuelle Xi’an), la ville la plus peuplée du monde à l’époque, s’étend sur cinquante ans (de 655 à 705) et se déroule en trois étapes : d’abord dans l’ombre de son mari, l’empereur, puis de son fils, enfin seule à la tête du royaume. Un exercice du pouvoir dépeint jusqu’alors comme cruel par les historiens, l’accusant d’avoir mené le pays à sa perte. Récemment pourtant, des découvertes archéologiques et l’utilisation de nouvelles technologies ont conduit à nuancer ce portrait, montrant que Wu Zeitan a contribué à faire de la Chine une immense puissance commerciale et militaire, au rayonnement culturel considérable.

Mercredi 20 avril 2016 à 21.30

Documentaire

Durée 52 min

Auteur réalisateur Stephen Finnigan

Production True North Production et SNI Networks LLC, avec la participation de Channel 4 Television et France Télévisions

Année 2015

En détails

Twitter_F2_presse (2018)
Facebook_F5_DOC_Presse (2018)
Instagram_F5_presse (2018)
Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview