REVOLUTION !
Mardi 13 juillet 2021 à 21.05

Révolution !

France 2 propose la diffusion en deux parties de Révolution ! réalisé par Hugues Nancy, dans le cadre de l'opération Liberté, Égalité et Fraternité. Une soirée présentée par Stéphane Bern.

Imaginons une immersion inédite au cœur de la Révolution Française…

Imaginons un documentaire qui serait tourné entre 1789 et 1795, au moment où les Français renversent la monarchie et inventent la république !

Comme nous le ferions pour un événement contemporain, nous racontons cette période révolutionnaire en filmant le peuple de Paris pris sur le vif, au cœur de l’action, en interviewant les grandes personnalités politiques de la Révolution — Camille Desmoulins, Jean-Paul Marat, Georges Jacques Danton et Maximilien Robespierre — et en utilisant des gravures traitées comme des images d'actualité.

C'est une plongée au cœur de la fabrique de la démocratie française ! Quand la devise des Français était alors : Liberté, Égalité, Fraternité... ou la mort.

Épisode 1
Entre peur et espérance (1789-1791)

Printemps 1789, la France est fracturée par les inégalités sociales. Le pays est arrivé à un point de non-retour. Alors que dans un faubourg de Paris, notre caméra suit Jonas, Athanase et Gabrielle, nous sommes témoins de l’embrasement du peuple.
Au même moment, le tiers état gagne son bras de fer contre le roi. Avec l’appui du clergé, il forme la première Assemblée nationale. Mais, Louis XVI fait appel à 20 000 soldats, en partie allemands et suisses. C’est le début de l’engrenage.

Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris et la toute nouvelle garde créée par la Commune de Paris affrontent les troupes royales et fait tomber la Bastille. Le roi doit renoncer à son pouvoir absolu. Face aux révoltes populaires de l’été, la nouvelle Assemblée vote la fin des privilèges et adopte, le 26 août, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.
Paris devient un laboratoire de la démocratie. Dans les sections parisiennes, on débat avec passion. L’avènement de la liberté de la presse, avec des journalistes comme Jean-Paul Marat et Camille Desmoulins, met fin à la censure royale. Les idées circulent, c’est l’effervescence. Un changement social et politique de grande ampleur est en train d’opérer. Mais, la pénurie de pain, la famine et les désillusions provoquent à nouveau la colère du peuple. L’Assemblée tremble et vote la loi martiale à l’automne 1789.

Un an plus tard, le conflit entre catholiques réfractaires et révolutionnaires mène la France au bord de la guerre civile. En secret, le roi et sa famille fuient à Varennes le 21 juin 1791. Pour le peuple, c’est une trahison. Le roi les abandonne. Alors la monarchie elle-même est remise en question.

Le 17 juillet 1791, alors que des Parisiens viennent en famille sur le Champ-de-Mars signer une pétition pour demander l’abdication du roi, la Garde nationale sur les ordres du général Lafayette tire sur la foule. C’est le tournant de la Révolution.

Épisode 2
De l’ardeur à l’effroi (1792-1795)

Au printemps 1792, les Français s’apprêtent à vivre à la fois un miracle démocratique et l'une des périodes les plus sanglantes de leur histoire. La France entre en guerre contre l’Empire d’Autriche-Hongrie.

Pour protéger Paris, les députés font appel à 20.000 fédérés venus de tout le pays. Lorsque le 30 juillet 1792, les fédérés de Marseille entrent dans la capitale, en chantant « la Marseillaise », ils n’ont qu’une idée en tête, faire tomber le roi. C’est un manifeste, signé par le duc de Brunswick, qui met le feu aux poudres. Le chef des armées prussiennes menace de détruire Paris si les Français s’en prennent à Louis XVI. Mais, les sections exigent la déchéance du roi. Le 10 août 1792, Jonas et Athanase des sections parisiennes, des milliers de sans-culottes et de volontaires marseillais et bretons arrivent devant le Palais-Royal. Une bataille impitoyable éclate. La victoire de la commune insurrectionnelle de Paris est totale. Le roi est suspendu de ses fonctions, et l’Assemblée nationale, dissoute, est remplacée par une Convention nationale élue au suffrage universel masculin.
Le roi et sa famille sont transférés dans la prison du Temple.

Le 21 septembre 1792, la monarchie en France est abolie. Le lendemain, le 22 septembre, débute l’an 1 de la République française. Robespierre, Danton, Desmoulins, Marat, ainsi qu’une courte majorité de députés, votent pour la mort de Louis XVI.
Le roi est guillotiné le 21 janvier 1793.
Cette nouvelle résonne comme un coup de tonnerre dans l’Europe entière. La guerre s’aggrave. Les tensions politiques entre Girondins et Montagnards s’exacerbent.

Face à la multiplication des périls, un tribunal révolutionnaire est instauré pour juger les ennemis de la révolution. La terreur commence. La Révolution va broyer tous ses héros. Desmoulins, Danton et Robespierre finissent sur l’échafaud. Marat est assassiné. En mai 1795, les sections sont désarmées. C’en est fini des espoirs d’égalité des sans-culottes. Le suffrage universel masculin est rejeté. Seuls les plus riches ont le droit de voter. C’est désormais une majorité modérée qui dirige la République.

 

Quartier impopulaire

Note d'intention de Hugues Nancy

« C’est à une immersion immédiate dans la période révolutionnaire que nous invitons les téléspectateurs. C’est l’un des épisodes les plus célèbres de notre histoire et nous voulions le faire revivre comme jamais on n’avait pu le faire auparavant dans un documentaire classique.

Dès le lancement du projet avec la productrice Patricia Boutinard Rouelle, notre ambition était de tenter de renouveler l’écriture documentaire traitant de l’histoire ancienne quand les archives filmées et les photographies étaient inexistantes.
Nous avons donc choisi un parti pris radical en appliquant à la période révolutionnaire les codes classiques du documentaire : séquences fictionnées comme si une caméra avait pu être en immersion dans un quartier de Paris en 1789, témoignages de personnages historiques joués par des comédiens comme des interviews politiques classiques, reconstitutions de séquences animées et bruitées à partir des gravures de l’époque colorisées, comme nous le ferions avec des archives du début du siècle.

Avec Adila Bennedjaï-Zou, nous nous sommes attelés à l’écriture du scénario sous l’œil vigilant et amical de notre conseillère historique Sophie Wahnich.
Mais, comment raconter la Révolution française ? Événement fondateur de notre histoire moderne, la Révolution nous a laissé un héritage controversé. La geste révolutionnaire fascine comme elle effraie. On tente de séparer le bon grain de l’ivraie entre ce qui serait acceptable et ce qui ne le serait pas. Nous avons choisi de prendre le contre-pied de ces controverses qui opposent "révolution" et "terreur". À partir des travaux de notre conseillère historique, nous n’avons pas cherché à faire le tri entre une "bonne" ou une "mauvaise" révolution, mais plutôt à faire le récit de ces années cruciales dans toutes leurs contradictions. Car, à y regarder de plus près, on se rend compte que les questions soulevées par la période révolutionnaire résonnent encore plusieurs siècles après.

Qu’est-ce que la démocratie et la délégation du pouvoir par le peuple à ses dirigeants ? Existe-t-il une liberté sans égalité réelle ? La fraternité est-elle possible ou un concept vain sans cesse vidé de son sens par ceux qui ont le pouvoir entre leurs mains ? La violence politique est-elle intrinsèque à l’exercice du pouvoir ? Quelles doivent en être ses limites ? Faut-il un monopole de la violence d’État ?

Les Français de 1789 sont bien éloignés des Français d’aujourd’hui et pourtant ils s’interrogent de la même manière que nous sur ce que signifie "la patrie", "la nation" et surtout "la République" qu’ils ont inventée en 1792, tournant définitivement le dos à la monarchie.

Nous avons donc conçu le film comme un voyage initatique dans le passé qui nous permettrait de mieux comprendre notre présent, une plongée dans la France de la Révolution au plus près des événements qui ont bouleversé notre système politique. Un voyage qui, grâce à la fiction, ferait revivre au téléspectateur les soubresauts collectifs comme les doutes individuels de ces Français, citoyens et citoyennes embarqués dans le chaos de l’Histoire, pour le meilleur comme pour le pire.

Pour l’écriture de cette série documentaire, je souhaitais avant tout un récit investi de la connaissance issue des plus récents travaux de ces dernières décennies. Mais, je voulais aussi un récit à hauteur d’homme, inscrit "dans le temps de l’action", capable de traduire de manière la plus rigoureuse, le vécu de ceux qui ont fait la Révolution. Pour construire nos personnages de fiction, nous nous sommes inspirés d’études historiques sur les véritables habitants du Faubourg Saint-Marcel de l’époque. Et, pour les témoignages des personnalités politiques, nous avons adapté leurs propres textes.

Lorsque s’est posée la question de la mise en images de cette immersion dans le Paris révolutionnaire, nous avons travaillé avec Jacques Malaterre à un dispositif innovant. Pour crédibiliser le dispositif narratif, il fallait que l’on "sente" la présence de la caméra, à l’inverse de ce qui se fait habituellement. Nous avons donc décidé que Jacques porterait lui-même la caméra et cadrerait, en grande partie à l’épaule, les images de la fiction au plus près des comédiens. Des comédiens à qui l’on demande généralement de ne surtout pas regarder la caméra et qui là, au contraire, devaient jouer avec elle, quitte à l’interpeller parfois.
L’histoire de notre pays pouvait ainsi se dérouler sous nos yeux, avec ses hésitations, ses soubresauts, ses drames comme ses moments d’exaltation. »

Quartier impopulaire

Filmographie de Hugues Nancy

Réalisateur de 

François Mitterrand et Anne Pingeot, fragments d’une passion amoureuse réalisé avec Yvan Gaillard, coauteur Pierre Favier, (Yami 2 - France 5), Charlie, le journal qui ne voulait pas mourir (10.7 Productions - France 5), Une si Belle Époque, la France d’avant 1914 (CPB Films-France 3 - sélection officielle "Panorama" Festival du film d’histoire de Pessac 2019), Simone Veil, albums de famille (Nilaya Productions - France 3 et France 5 - sélection officielle Prix Europa 2018, Etoile de la Scam 2019),  L’Épopée des gueules noires réalisé avec Fabien Béziat (Program33 - France 3 - sélection compétition officielle FIPA 2017 - sélection officielle "Panorama" du Festival du film d’histoire de Pessac 2017), Hergé à l’ombre de Tintin (Arte - sélection compétition officielle FIFA 2017 (Montréal), sélection officielle BAFF 2017, festival du film artistique de Beyrouth, Sélection officielle du Waterloo historical film festival 2017), François Mitterrand, albums de famille(s) réalisé avec Fabien Béziat, coauteur avec Pierre Favier (Yami2 - France 3), François, le pape qui veut changer le monde (Yami2 - France 2), Picasso, l’inventaire d’une vie coauteur avec Olivier Picasso (Gédéon programmes - Arte - Prix du meilleur portrait FIFA 2014 Montréal - sélection compétition officielle FIPA 2014. Prix Procirep export 2015), Elles étaient en guerre (1939-1945) avec Fabien Béziat (Program33 - France 3 & Netflix), Gaullisme année zéro, la véritable histoire du 18 juin 1940 (INA - Public Senat), De Gaulle et l’Algérie, le prix du pouvoir (Image et compagnie - France 2 - sélection hors compétition au festival du film d’histoire de Pessac 2010), Mitterrand à Vichy, le choc d’une révélation (Image et compagnie - France 2), Présidentielles : petite histoire des duels télévisés (INA productions - France 2 - Lauréat TELEMAQUES 2008).

Auteur de

Nous paysans coauteur du film réalisé par Fabien Béziat et Agnès Poirier (Program33 - France 2), La Santé en France, enquête sur les inégalités coauteur du documentaire réalisé par Eric Guéret (Yami2 - France 2), La France en face coauteur et réalisé par Jean-Robert Viallet (France 3), Jeux de pouvoir(s) coauteur du documentaire et réalisé par Eric Gueret  (Zadig Productions - Arte - sélection compétition officielle FIGRA 2014), Tous ensemble coauteur du documentaire et réalisé par Eric Guéret (France 2 - Prix de l’image FIGRA 2011 -Sélection Festival du vent de Calvi 2010), Louis Renault et André Citroën, la course du siècle auteur du documentaire réalisé par Fabien Beziat (Program 33 - sélection compétition officielle du Festival du film d’histoire de Pessac 2011), Changer la vie coscénariste et collaboration artistique (montage) de la fiction documentaire réalisée par Serge Moati (Image et compagnie - France 2), Je vous ai compris coscénariste et collaboration artistique (montage) de la fiction documentaire réalisée par Serge Moati (Image et compagnie - France 2).

 

Sur Lumni.fr 

Une série de vidéos pédagogiques de 5 à 7 minutes, pour les élèves de 4e et de 1ère,  développant des thèmes transversaux sur la Révolution française seront proposées  : le rôle du peuple, la liberté d’expression, l’invention de la démocratie, la violence et la Terreur, le rôle et la place de l’Église, le rôle et la place des femmes.

Ces thèmes toujours très actuels mettent en perspective nos démocraties et leurs problématiques actuelles.

 

Révolution !
Format : 2 x 52 min 

Un film de 
Hugues Nancy

Écrit par 
Adila Bennedjaï-Zou et Hugues Nancy

Séquences de fiction réalisées par
Jacques Malaterre

Raconté par
Philippe Torreton

Conseillère historique
Sophie Wahnich 

Produit par 
Patricia Boutinard Rouelle

Une coproduction
Nilaya Productions
Curiosity Stream

Avec la participation de
France Télévisions
Toute l'Histoire

Avec le soutien de
la Région Nouvelle-Aquitaine
du Département de la Dordogne
du Département de la Charente
du Département de la Charente-Maritime

Et du
Centre Nationale du Cinéma et de l'image animée


Samuel Dupuy (Jonas Lebigant), Augustin Bonhomme (Athanase Lamoureux), Sabaya Lelouch (Gabrielle Pecheloche), Frédéric Sauzay (Juste Coupigny), Ludovic Pinette (Abbé Bouvreuil), Xavier Lafitte (Camille Desmoulins), Franck Beckmann (Georges Jacques Danton), Arnaud Fremont (Jean-Paul Marat), Antony Cochin (Jean-Paul Rabaut Saint-Etienne), Thomas Espinera (Maximilien Robespierre).

Pôle Culture et Histoire France Télévisions 
Emmanuel Migeot et Clémence Coppey


Directrice de l'unité documentaires de
France Télévisions 
Catherine Alvaresse

 

phototele-1223227.jpg

Les grandes personnalités politiques de la Révolution et leurs citations :

Carole Curt
Contact médias - France Télévisions
Orianne Boreau de Roincé
Contact média - TV Conseil
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F2 (2018)
Twitter_F2_presse (2018)
Instagram france 2