10 MAI 81 : CHANGER LA VIE ?

Inédit
Mardi 11 mai à 21h05

10 MAI 81 : CHANGER LA VIE ?

 

 

Il y a 40 ans, Mai 81 : certains s’autorisaient à rêver à une vie meilleure quand d’autres promettaient l’arrivée des chars soviétiques sur les Champs-Élysées. Un temps où l’on croyait en la politique. Et si l'on se rappelle volontiers le tournant de la rigueur de 83, il y eu aussi les augmentations de salaires, la 5e semaine de congés, l'abolition de la peine de mort, la dépénalisation de l'homosexualité, l'avènement des radios libres… Des archives rares et le témoignage de ceux qui ont été au cœur de cette Histoire.

 

Note d'intention de Stéphane Benhamou et Cécile Amar

Notre film raconte un autre monde, si proche et si lointain, où l’on rêvait encore de changer la vie. Et pourtant, ce monde-là, notre France, ignorait l’alternance politique, imposait un ordre moral d’un autre temps, se voulait moderne mais condamnait à mort, discriminait les homosexuels, se résignait à l’inégalité au travail et au minimum vital en matière de culture. C’est un film choral qui mêle les témoins, de la rue, des usines à ce Palais où la gauche semblait une intruse. A un an d’une élection présidentielle, notre film raconte une aventure particulière, une France qui voulait croire au changement, un homme qui devient Président tout en s’épanouissant avec sa fille chérie et cachée.

Notre première intention a été de retrouver chez les Français d’il y a 40 ans les témoignages d’espoir, de colère, de lutte et aussi de « bonheur fou » afin de rappeler ce qu’on attendait de cette élection et comment nous avons basculé d’une époque à une autre.

Pour conduire le récit et donner à voir cette aventure si singulière, nous avons pu compter sur les principaux acteurs de ce changement de vie, sur ceux qui l’ont pensé et conduit, ils nous racontent ces deux premières années depuis les coulisses du pouvoir et dans l’intimité de François Mitterrand : les plus proches du Président élu, son fils Gilbert et sa fille Mazarine, son ami proche et ministre de la Justice, Robert Badinter, son ministre de l’Economie et des Finances, Jacques Delors, voix de la rigueur au sein du gouvernement, ou encore Lionel Jospin, Laurent Fabius, Jack Lang, Charles Fiterman, Jean Glavany, François Hollande, Ségolène Royal, Michèle Cotta. Et, avec un autre angle de vue sur ces années : François Léotard, Hervé Gaymard, le sociologue Michel Wieviorka, le syndicaliste Yves Lichtenberger, Didier Lestrade, le fondateur d’Act-Up France et Alex Beaupain, qui a chanté le départ de cette épopée.



 


Un documentaire réalisé par 
Stéphane Benhamou

écrit par 
Cécile Amar


Produit par 
Maximal productions 
(Groupe Mediawan)

 

Avec la participation de
France Télévisions


 

Directrice des documentaires : 
Catherine Alvaresse

 

Pôle Histoire et Culture :  
Emmanuel Migeot – Julie Grivaux

 

 

 

 

CONTACT PRESSE

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F2 (2018)
Twitter_F2_presse (2018)
Instagram france 2