Casse pas la tête

400e
Casse pas la tête, l’émission 100 % locale continue de faire rire la Calédonie
Sur NC la 1ère

Quoi de mieux qu’un moment de détente en début de soirée ? Vous êtes en tout cas nombreux à allumer votre poste de télévision à 19H00 pour passer du bon temps devant Casse pas la tête, votre quizz 100 % locale où l’on rit du début à la fin !

Casse pas la tête, c’est deux saisons, déjà plus de 1 540 participations, bientôt 400 épisodes au compteur, et toujours pas une once de perte d’audience ! Vous êtes toujours très nombreux à ne pas manquer ce rendez-vous quotidien, sur NC la 1ère, à 19h00, juste avant votre JT. Cette émission « hors-norme », 100 % locale est devenue le moment télévisé familiale par excellence. La clé de son succès ? Sur le plateau de NC la 1ère, durant une petite demi-heure, les blagues fusent, on rit tellement qu’on en oublierait qu’il s’agit d’un jeu où l’on vient pour gagner des lots, supérieurs à 20 000 francs !

Un quizz, des calédoniens et des vannes

Chaque jour, dans Casse pas la tête, on retrouve des calédoniens, de tout âge et de toute région, prêts à s’affronter deux contre deux, pour répondre à une série de questions liées à l'actualité, la musique, l'histoire, la géographie et plus globalement des questions de culture générale en rapport direct avec la Nouvelle-Calédonie. Mais tous le disent : ils viennent surtout pour s’amuser, dire bonjour à la famille et blaguer avec Emmanuelle Darman, la présentatrice de l’émission.

C’est elle, « Manu », avec son air taquin et son regard rieur, qui donne le ton de ce rendez-vous. Répliques 100 % locales, dérision à souhait, on passe plus de temps à rire qu’à répondre aux questions. Son talent repose sur une excellente préparation. C’est en loge, lors de la première rencontre avec les candidats qu’elle mesure leur degré de dérision. Ils lui livrent facilement quelques éléments de leur vie, qu’elle utilisera pour quelques vannes à l’antenne. Ça marche à tous les coups.

Une meilleure culture générale

C’est donc avec amusement que l’on se remémore l’actu du pays, le sort réservé aux banians de l’Anse Vata ou les grands événements de l’année organisés partout sur l’île par exemple. Puis l’on teste notre culture générale, entre deux blagues, en réfléchissant à qui est le maire de Lifou ou encore quelle plante utilise-t-on pour soigner la varicelle. On découvre aussi des participants, authentiques, sincères, capables de mettre de côté leur timidité pour venir passer un bon moment et raconter leur quotidien, qui bien souvent, nous apporte également des éléments de culture générale !

Sur les réseaux sociaux, vous êtes une trentaine de personnes par jour à vous inscrire pour participer au jeu. Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas, le jeu est ouvert à tous !