LES FEMMES DES OUTRE-MER À L'HONNEUR

Programmation spéciale : Journée internationale des droits des femmes


Dès le 07 mars, les femmes ultramarines sont à l'honneur sur Guadeloupe la 1ère, avec une programmation spéciale riche et plurielle  !

 



 

Barre jaune

 

femmes 2

 

Barre jaune

 

EN TV

 

 

 

> DIMANCHE 07 MARS à 07.10 :  " Liberté LILI " (documentaire). Très engagée et volontaire, Lili aide les jeunes à trouver un travail à Marie-Galante.

Dans sa maison bleue, elle propose des activités autour de l'agriculture, de la cuisine ou encore de la couture. 
Lili avance, toujours libre, "avec ou sans". "Avec ou sans argent, avec ou sans amour, avec ou sans les gens, il faut y aller" dit-elle.
Quand il y a trop de jours "sans", Lili chante et danse pour retrouver l'énergie. 
Liberté Lili raconte le combat d'une femme qui encourage les jeunes à prendre leur vie en main et à valoriser leur île.


Réalisatrice : Dominique Fischbach  - Production : C ton film  - Année : 2017

 

 

Barre jaune

 


femmes et sciences> DIMANCHE 07 MARS à 12.00 : " Femmes et science en Afrique : Une révolution silencieuse" (documentaire)
Les femmes en Afrique représentent une part essentielle des ressources humaines et économiques de la société, mais aussi un réservoir unique de talents pour la science et l’innovation. Elles sont surdouées, dynamiques, entrepreneuses et résolument tournées vers l’avenir. Ce documentaire nous plonge au coeur de cette communauté bouillonnante de femmes qui, par leur travail acharné, leur implication dans l’émancipation des jeunes femmes et leur combat pour l’égalité femme-homme, révolutionnent le milieu de la recherche, et participent ainsi au développement d’un continent en pleine mutation. 

Réalisé par Kate Thompson-Gorry ◼ Écrit par Kate Thompson-Gorry, Michel Welterlin ◼ Production La Compagnie des Taxi-Brousse avec la participation de Canal + International et La Fondation L'Oréal ◼ 52 min ◼ 2019

 

Barre jaune

 

 

https://www.francetvpro.fr/sites/default/files/styles/crop_format_diaporama/public/telechargements/images/phototele-1193236_0.jpg?itok=A6n8A9SC>  DIMANCHE 07 MARS  à 22.25 :  " Le ciel est à elles " (documentaire).  Découvrez  l'odyssée de trois aviatrices, qui ont oeuvré, après le traumatisme de la Première Guerre mondiale, par leur destin hors du commun pour l'émancipation des femmes dans un monde d'hommes.

Ce sont d'abord des noms : Hélène Boucher, Maryse Bastié, Adrienne Bolland. Des noms associés à des destins qui s'achèvent tragiquement, spectaculairement, dans une carlingue en feu, à des milliers de mètres au-dessus du sol, parfois à un très jeune âge... Mais que sait-on de ces trois figures qui s'engagent résolument pour leur liberté, prenant des risques inouïs, s'illustrant par leur volonté, par leur courage, peut-être aussi par leur folie ?
Ce film documentaire tout en archives propose de raconter trois destins, à la hauteur de vies ô combien aventureuses. Ces figures de l'entre-deux-guerres fascinent aujourd'hui par leur originalité, leur courage, leur audace, leur ferveur, leur solitude aussi, à une époque où les femmes n'avaient pas encore voix au chapitre – une époque qui les aura poussées à obtenir leur indépendance au prix d'une conduite hors-norme.
Trois femmes qui ont choisi d'être aviatrices sans jamais douter de leur vocation. Trois figures largement inconnues du grand public alors qu'à l'époque leurs succès aériens étaient ultra médiatisés. Trois femmes qui ont porté par leur personnalité, leur caractère, leur sens de la révolte, le combat des femmes.

52' inédit - un film de Valérie Manns - conseiller historique Bernard Marck  - voix commentaire Suliane Brahim, de la Comédie-Française - produit par Félicie Roblin ZADIG PRODUCTIONS, avec la participation de France Télévisions, du Centre National du Cinéma et de l'image animée, et du Ministère des Armées - Secrétariat général pour l’administration - Direction du patrimoine, de la mémoire et des Archives, avec le soutien de la Procirep / Angoa - musique originale Jérôme Rebotier - Année 2021

 

 

Barre jaune

 


Au nom de toutes> DIMANCHE 07 Mars à 23.20 : " Au nom de toutes " (spectacle vivant)
« Au Nom de Toutes » met en scène la parole de neuf femmes exceptionnelles, qui en « Une » du magazine Elle de novembre 2017 ont eu le courage de témoigner de leurs histoires personnelles. Victimes de violences conjugales, elles ont tu et caché leur sort pendant des années. Danielle Gabou, la metteuse en scène de cette création théâtrale, réunies neuf comédiennes, de tous âges, de toutes origines, de tous profils, pour incarner ces femmes. La pièce aborde ce sujet délicat de la manière la plus universelle possible afin d'inviter, chacun, partout dans le monde, à une prise de conscience collective du droit des femmes.

Mise en scène Danielle Gabou ◼ Un spectacle de la Compagnie Sans Sommeil ◼ Une production Axe Sud ◼ 60 min ◼ 2020

La pièce sera également diffusée sur le portail
Outre-mer La 1ère

 

 

Barre jaune


De mer en filles   > LUNDI  08 Mars à 22.55 : " De mer en filles, le surf polynésien au féminin " (documentaire) 

 


Le surf n’est pas qu’une histoire d’hommes. En Polynésie, elles sont de plus en plus nombreuses à se lancer à l’assaut de la vague mythique Teahupoo. Une entrée victorieuse pour les jeunes filles polynésiennes. La vague de Teahupoo est considérée comme l'une des plus dangereuses au monde. Il en faut plus pour décourager Vahine Fierro, tout juste 20 ans. La jeune femme surfe comme aucune polynésienne avant elle. Toute une génération espère désormais lui emboîter le pas et se construire un avenir.
Un film de Lisa Monin et Sébastien Daguerressar  Production Babel Doc 2020, avec la participation de France Télévisions ◼ 52 min  2020

Le documentaire sera également diffusé sur le portail Outre-mer La 1ère

Barre jaune

 

EN RADIO 
 

Une journée entière le 08 mars de rendez-vous, de modules, d'invité(es) et de témoignages sur notre antenne radio. Retrouvez nos animateurs autour de thématiques mettant à l'honneur les femmes de Guadeloupe et d'ailleurs, mais aussi une programmation musicale dédiée et des poèmes en hommage aux femmes. 

 

Nos rendez -vous :

 

> 08h20-9h00 : «Allò J’écoute» avec Fabrice FANFANT (Talk)  : «Quel sentiment vous laisse l’expression « Mal-Fanm » ?

 

> 11h-12h30 : «Mès é Labitid »  avec YASSER : Hommage aux femmes qui élèvent seules leurs enfants.

Thème : « Manman Zanfan ka lévé ti moun a yo tousèl »

Invité : un sociologue, deux mamans, un représentant du Planning familial.

> 15h-18h : « AMTP » avec AXELLE, KELLY et DAVID.

La parole aux femmes scientifiques avec :

 Suzie ZOZIO, Dr en biochimie.

 Vanessa MERIL-MAMERT, biochimiste.

Entre 16h et 17h, diffusion de modules : « Qu’est-ce-qu’une femme » ? selon les enfants et les ados.

Entre 17h et 18h Diffusion de modules adultes : «Evolution des droits et de la place occupée par les femmes dans notre société ».

 

> 18H-20h  : RENDEZ-VOUS DE LA RÉDACTION 

 

> 20h30-22h avec Pat KANCEL (Talk) 

Thème : « Pourquoi selon vous, l’expression « Fanm Poto-Mitan » ? suscite-t-elle  aujourd’hui autant de débats ?

Invitée : Evita Chevry (à confirmer)

 

 


SUR LE PORTAIL OUTRE-MER LA 1ère
 

Barre jaune

Tout au long de la journée du 08 MARS, le portail proposera des documentaires, du spectacle vivant, ainsi que des témoignages
de femmes ultramarines à travers la collection « portraits » et les modules « paroles de femmes d'Outre-mer »

 


 

briser le silenceBriser le silence (documentaire)
La violence conjugale ne touche pas seulement les femmes. Les enfants qui vivent dans un foyer où la violence règne vont la plupart du temps reproduire plus tard les mêmes schémas dans leur propre couple ou accepter implicitement les mêmes abus. Le cycle de la violence domestique ne peut être rompu que par la parole. Camika, une femme trinidadienne, a été battue par son mari. Elle est maintenant résiliente. Elle a trouvé la force d’élever la voix pour faire cesser les abus  dont elle a été victime et a réussi à rompre le silence. Mère de sept enfants, elle raconte comment elle a trouvé  la force nécessaire de mettre fin au cycle de la violence conjugale qu'elle a subi durant des années. 
Réalisateur Miquel Galofré ◼ Production T and T Rocks ◼ 62 min ◼ 2018

 


Nous gens de la terre : Mayotte, les combattantes (documentaire)
Nous gens de la terreMayotte, le dernier né des départements français, est aussi le territoire des extrêmes : chômage, pauvreté, violence... La petite île de l’océan Indien, qui fait office d’Eldorado pour ses voisines malgache et comorienne, peine aujourd’hui à nourrir une population toujours plus nombreuse. Les importations de produits alimentaires sont légion, et le coût de la vie insurmontable pour la grande majorité des habitants. Dans cette île elles sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’agriculture, plus seulement pour nourrir leur famille mais pour produire local et redistribuer. Elles sont confrontées aux pillages incessants de leurs récoltes, à la difficulté d’un travail essentiellement manuel et aux préjugés, mais elles tiennent bon ! En valorisant ce travail de la terre trop longtemps méprisé à Mayotte, elles sont aussi en train de gagner le combat pour leur propre indépendance.
Réalisatrice Claire Pedrix ◼ Production 13 Productions, avec la participation de France Télévisions 52 min ◼ 2018



les filles du coinLes filles du coin (documentaire)

Il y a des jeunes qui non seulement ne vivent pas en milieu urbain, mais qui ne vivent pas davantage en métropole. C’est le cas des jeunes Réunionnaises. Or, c’est un fait qui peut interroger : on sait très peu de choses sur eux, sur leur vie quotidienne, sur les enjeux qui les traversent — et encore moins sur ceux qui vivent dans les petites villes et les villages des Hauts, c’est-à-dire loin des plages et des grands axes routiers, loin de Saint-Denis ou de Saint-Leu. Si vivre sur une île, c’est se sentir isolé, vivre sur une île et en milieu rural, ça peut être ressenti comme une double peine, surtout quand on est une fille ! Et c’est ce qui donne tout son sens à ce documentaire, qui s’intéresse précisément au territoire rural de La Réunion et aux implications directes qu’il a sur les jeunes filles qui y grandissent.
Auteurs-réalisateurs Yaëlle Amsellem Mainguy, Anaïs Feuillettte ◼ Production Tamara Films, avec la participation de France Télévisions ◼ 52 min ◼ 2019

Sabine Michel
Responsable projets et actions de communication Guadeloupe la 1ère