La fille du grand chef

Itinéraires
Mardi 9 mars 2021 à 20h00
Sur NC la 1ère

Un film intimiste et sans tabou. Ce documentaire suit le parcours d’Alexia, personne transgenre et fille de Grand chef kanak. Un itinéraire courageux, semé de difficultés mais porteur d’espoir.  

Alexia est une jeune femme comme les autres. 

Pendant de longues années, elle a pourtant été la seule à en être convaincue. Car, il y a 30 ans, Alexia est née dans un corps d’homme. Elle a vécu son enfance puis son adolescence enfermée dans une identité qui lui faisait horreur.  

De résignations en bravades, elle a fini par découvrir son unique vérité : femme elle était et femme elle resterait. Alors, elle a fait son coming-out et a fini par se faire opérer. 

 

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais Alexia n’est pas une personne lambda. Originaire de Lifou, elle est fille et sœur de Grand chef kanak. Son père s’appelait Paul Sihaze, maître incontesté du puissant district du Wetr. Son grand frère, Jean-Baptiste Sihaze, a succédé à son papa en 2015 et est devenu, à son tour, Grand chef.  

Dans cet univers coutumier et traditionnel, Alexia détonne et, après de longues années de souffrance, a appris à s’en amuser. Une certitude : pour rien au monde, elle ne renoncerait à ses racines. Elle poursuit aujourd’hui son rêve : devenir femme dans la coutume kanak et épouser son compagnon dans la tradition qui est la sienne. Un objectif inédit et ardu dans une société dont les traditions et les croyances semblent s’opposer farouchement à ce type de mutation. 

Ce film suit Alexia pas à pas dans ce périple en quête d’une nouvelle identité. 

Il accompagne son parcours singulier et si paradoxal : une quête individuelle des plus modernes (la reconnaissance d’une transition transgenre) dans un contexte des plus traditionnels (une grande chefferie, à Lifou, en Nouvelle-Calédonie). 

Alexia fait partie de ces êtres d’exception qui vivent entre plusieurs mondes et leur permettent, de ce fait, de dialoguer et de se réinventer. Son histoire est une ode lumineuse à la liberté d’être soi. 

 


 

Entretien avec les réalisateurs 

A l’occasion de la semaine de la Femme, NC la 1ère diffuse un documentaire exceptionnel dans le cadre de l’émission Itinéraire réalisé par Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent. Un documentaire intimiste et sans tabou qui suit le parcours d’Alexia, personne transgenre et fille de Grand chef kanak. Un itinéraire courageux, semé de difficultés mais porteur d’espoir.

 

Racontez-nous votre rencontre avec Alexia ?

Nous avons entendu pour parler d’Alexia, pour la première fois, lorsque nous étions en tournage à Lifou. Quand nous nous sommes vus, il y avait un peu de réserve au début. Moi, j’ai toute suite été en admiration devant son courage. La confiance s’est instaurée avec le temps. Et les premières images ont été filmées deux ans et demi après notre rencontre.

Quelles raisons l’ont incitée à participer à ce documentaire ?

A travers le film, elle souhaite faire évoluer sa propre situation et aider les personnes qui pourraient se trouver dans son cas. Nous avons donc tourné des images de sa vie. Celle d’une étudiante « classique » en master 2 d’anthropologie à Nouméa. Nous avons aussi des images d’une soirée, en boîte, à Nouméa. C’était un soir de concert avec un groupe de Lifou et il y avait toute l’île.

Avez-vous réussi à tourner à Lifou, comme vous le souhaitiez?

Oui. Nous y sommes partis quinze jours avec Alexia et les séquences filmées nous montrent bien qu’elle navigue entre deux mondes, à Nouméa d’une part et à Lifou, dans le contexte coutumier d’autre part. Elle a des échanges très positifs avec son frère, notamment. Elle lui demande, par exemple, ce qu’il se passerait si elle tombait amoureuse. Aujourd’hui, elle vit avec son compagnon, originaire de Canala. Elle aimerait se marier, mais ce n’est qu’un projet pour le moment. J’espère un jour pouvoir filmer ce mariage !

Fiche technique

Un film écrit par Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent 

Réalisé par : Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent 

Coproduction : Foulala Productions - NC la 1ère 

Durée : 52 mn