ASKIP, le collège se la raconte

Saison 2 inédite
Dès le 22 janvier

 

Après le succès de la saison 1 sur Okoo (france.tv et appli) avec 1,8 million de vues en 2020, découvrez la première partie de la saison 2 d'ASKIP, le collège se la raconte. La seule série consacrée aux préados.

Rendez-vous tous les vendredis pour 3 épisodes inédits sur Okoo !

 

 

Des départs, des petits nouveaux (élèves et professeurs). Cette nouvelle saison continue à aborder, sans interdit, des thèmes et des problématiques propres aux adolescents : l'écologie, la dyslexie, le harcèlement et le cyberharcèlement, le tabou des règles entre les filles et les garçons, le redoublement...


La série chronique de manière immersive les péripéties et les questionnements de ses protagonistes en croisant les points de vue.

ASKIP, le collège se la raconte, c'est un regard inédit sur une tranche d’âge à part, à mi-chemin entre l’enfance et l’adolescence.

 

Note d'intention du réalisateur Benoit Masocco

La première saison d'ASKIP a été mise en ligne en plein milieu du premier confinement, alors que les collégiens étaient enfermés chez eux, privés de leurs camarades et de leurs profs. C'est peut-être ce qui explique qu'ils se soient précipités en nombre au sein du collège François-Truffaut. Pour notre plus grand bonheur, dès les premiers jours, les chiffres nous ont prouvé que les téléspectateurs (dans le cœur de cible et bien au-delà) s'étaient emparés de la série. Et après avoir bingé les 20 premiers épisodes souvent en quelques heures, la plupart nous demandait via les réseaux sociaux la suite de la saison ! Mise en ligne à la rentrée, la suite ASKIP a connu le même succès et le même attachement, de quoi réjouir une équipe fortement impactée (comme toutes les fictions) par la pandémie.

Pour cette nouvelle saison, nous avons souhaité introduire de nouveaux personnages, cinq au total, pour aborder toujours plus de thèmes et tenter de représenter au mieux la diversité française. Sur le plateau, la complicité entre "nouveaux" et "historiques" s'est installée de manière quasi immédiate et je crois qu'on la ressent fortement à l'image. Nouveaux thèmes, nouveaux personnages tout en conservant nos fondamentaux et notamment le fait de pouvoir aborder les sujets les plus sérieux avec une bonne dose d'humour et d'autodérision. 

En cette période troublée où le lien social est tellement abîmé, ASKIP se veut plus que jamais comme une série refuge pour les préados... et tous les autres.

Laure Culsan
Chargée de communication
The website encountered an unexpected error. Please try again later.