phototele-116450bandeau.jpg

Le Grand Concours des régions :  Quelle sera la meilleure recette de France ?

avec Jimmy Bibrac, représentant de l'Outre-mer
Vendredi 18 décembre 2020 à 20.35

France 3 lance une nouvelle marque : « Le Grand Concours des régions ». Ce nouveau rendez-vous nous fera découvrir le patrimoine traditionnel et culturel de nos régions.

 

« Quelle sera la meilleure recette de France ? » est le premier volet de ce grand concours. 

Au cours de cette grande soirée culinaire animée par Cyril Féraud, la compétition sera arbitrée par un jury d’exception composé de Yves Camdeborde, Frédérick Ernestine Grasser Hermé, Jean-François Mallet et Kelly Rangama.

Nos régions et leurs terroirs seront mis à l’honneur à travers nos plus belles recettes françaises !

Edito

Depuis plusieurs mois, l’unité divertissements favorise la création française qui reste l’un des enjeux majeurs de France Télévisions. Toujours dans la continuité du renouvellement de nos programmes de divertissement et notamment sur France 3, nous avons souhaité mettre en avant les régions, singularité de cette chaîne.

Dans cette période de crise sanitaire, le divertissement joue un rôle important, et France Télévisions soutient le monde des restaurateurs à travers « Le Grand Concours des régions », une nouvelle création France Télévisions/ Kitchen Factory Production.

L’émission Quelle sera la meilleure recette de France ? met à l’honneur des chefs qui défendent notre culture gastronomique et font briller nos terroirs à travers des recettes emblématiques. Ils se battent pour leur région et sa spécificité avec les valeurs les plus nobles : la tradition, l’authenticité et la transmission.

À l’issue de ce premier concours, l’un d’entre eux se verra remettre le trophée de  « Meilleure recette de France 2020 ».

 

Alexandra Redde-Amiel

Directrice de l'Unité Variétés et Divertissements de France Télévisions
 

Jimmy Bibrac, représentant de l'Outre-mer

Cette compétition est ouverte aux chefs cuisiniers à la tête d'un restaurant, d'une auberge, d'un bistrot, ou encore d'une table d'hôte.
Et, parmi les 14 candidats, représentants 14 régions de France, il n'y aura qu'un seul Ultramarin : le chef guadeloupéen Jimmy Bibrac.

Mais le patron du restaurant "Ô z'épices" de Bouillante ne sera pas le seul ressortissant des Outre-mer, sur le plateau. En effet, parmi les membres du jury, qui se compose de chefs renommés et de critiques culinaires, nous retrouverons la Réunionnaise ex-Top Chef (en 2017), Kelly Rangama.

Avec une cuisine parfumée, mêlant les saveurs du terroir, Jimmy Bibrac parviendra t-il à séduire le jury ?


Une chose est sûre, sa réputation a déjà fait le tour de notre archipel... et pas seulement ! Le Guadeloupéen a notamment été désigné "chef cuisinier de l'année 2020", par Gault & Millau Antilles-Guyane.

Comme les autres candidats au "Grand concours des régions", Jimmy Bibrac devra concocter une spécialité locale revisitée, puis un dessert.
Son doublé gagnant, pour l'occasion, est le "Migan de fruit à pain", suivi d'un "Tourment d'amour".

Mécanique


14 chefs cuisiniers professionnels, venus des 14 grandes régions françaises, vont s’affronter au cours de deux épreuves : « Le plat de nos régions » et « Le dessert de nos régions ». Ils devront sublimer les recettes de leur terroir, une occasion de découvrir les trésors culinaires du patrimoine français.

Le jury du concours sera composé de 4 personnalités du monde de la gastronomie : Jean-François Mallet, FeGH, Kelly Rangama et Yves Camdeborde.

 

1re épreuve : le plat de nos régions
Les 14 chefs devront sublimer une recette de leur région.
À l’issue de la dégustation des plats, chaque juge donnera une note sur 10 à chaque chef. Les 4 chefs en bas du classement seront éliminés et n’accéderont pas à la deuxième épreuve.


2e épreuve : Le dessert de nos régions
Les 10 chefs restants devront sublimer cette fois un dessert emblématique de leur région.
À l’issue de cette ultime dégustation, une moyenne des deux notes sera établie, et le gagnant des deux épreuves remportera le trophée de La Meilleure Recette de France, à apposer sur la devanture de son restaurant.

Entretien avec Cyril Féraud

Animer un concours de cuisine, c’est une première pour vous ? Vos impressions ? 

Une première, que j’ai adorée ! Je suis assez mauvais cuisinier, mais ce Grand Concours m’a donné envie de me mettre aux fourneaux ! Sincèrement, j’ai passé mon temps à saliver devant ces plats régionaux revisités par les chefs, qui en ont fait de véritables œuvres d’art, vous le verrez. Vous découvrirez par exemple une choucroute comme vous n’en avez jamais vue, ou encore un hachis parmentier épatant.

 

Rencontrer des restaurateurs amoureux de leurs produits, qui présentent des recettes de leur région, c’est un vrai tour de France gastronomique et un vrai engagement en cette période de crise sanitaire ?

C’est très touchant de voir tous ces chefs mettre autant de cœur à défendre leur région et leur patrimoine gastronomique, dans un contexte où les restaurateurs vivent une crise sans précédent. Tous s’étaient déplacés avec des produits locaux achetés aux producteurs de leurs régions, pour les mettre à l’honneur. Vous verrez que chaque chef a toujours un mot pour ses producteurs, sa brigade, les équipes de son restaurant. C’était très émouvant. Nous sommes tous attachés au patrimoine gastronomique et aux recettes phares de nos régions, cette émission va le montrer !

 

En quoi cette émission est-elle différente des autres concours de cuisine ?

Vous avez déjà vu des amateurs de cuisine, ou des chefs cuisiners s’affronter devant des caméras, mais vous n’avez jamais vu de chefs venus de la France entière pour défendre leurs régions, leur patrimoine culinaire, leurs produits locaux, leurs racines. C’est galvanisant et ça fait toute la différence avec les concours de cuisine que vous avez déjà vus ! Ça met forcément une pression supplémentaire et une vraie fierté d’être le porte-drapeau de son coin de France.

 

Quel a été votre rôle aux côtés des juges ?

Chaque chef est installé derrière un plan de travail aux couleurs de sa région. En plus d’être le maître de cérémonie, et le garant des règles, je suis le complice de nos chefs. Je me balade tout au long du concours pour recueillir leurs impressions, pour les encourager et pour qu’ils nous expliquent pourquoi leur plat peut être la meilleure recette de France. Je leur transmets également des messages d’encouragement de leurs proches, et j’y tenais beaucoup : nous allons expliquer aux téléspectateurs tous les secrets de ces plats traditionnels régionaux, que l’on croit parfois connaître, mais dont l’origine est souvent surprenante.

 

Avez-vous pu goûter l’un des plats proposés par les chefs ?

Comme je suis originaire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, je n’ai pas résisté à goûter l’aïoli revisité par Ludovic, le chef qui défend les couleurs de ma région… Je ne peux pas vous dire si elle a été appréciée des juges, mais je peux vous dire qu’elle était canon !

 

Les 14 chefs

DÉPARTEMENTS ET RÉGIONS D'OUTRE MER

Recettes régionales
Le migan de fruit à pain & Le tourment d’amour

 

Jimmy
Bouillante (Guadeloupe) 

Jimmy est né et a grandi en Guadeloupe et est très fier de représenter les Départements et Régions d’Outre Mer. Depuis tout petit, Jimmy est passionné par la cuisine. Après quelques stages de perfectionnement en métropole, c’est en 2011, qu’il ouvre son restaurant « O’Zépices » à Bouillante, dans un cadre idyllique et paradisiaque. Très attaché à son terroir ultra-marin, sa devise est « la force du goût vient de nos origines ». Il propose dans son restaurant une cuisine gastronomique d’inspiration créole.  En 2020, Gault & Millau Antilles-Guyane, lui remet le titre de chef de l’année.

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Recettes régionales
La quenelle de brochet, sauce Nantua & La Tarte à la  praline

 

Valérie
Saint-Romain-de-Popey (69)

Autodidacte en cuisine, Valérie s’est faite repérer par des chefs qui lui ont permis de faire ses armes dans des restaurants gastronomiques, ou étoilés. Elle fait aujourd’hui partie des 7 femmes Maître cuisinier de France et est membre des toques blanches lyonnaises. Lyonnaise depuis plusieurs générations, elle a parfois essayé de quitter sa région et a toujours fini par y revenir. Elle ouvre en 2016 « Le restaurant 2 la Gare », à Saint-Romain-de-Popey un petit village aux portes du Beaujolais, où elle propose une cuisine traditionnelle élégante. Elle y travaille avec son compagnon qui s’occupe de la salle et du service.

 

BOURGOGNE FRANCHE-
COMTÉ

Recettes régionales
Le Lapin à la moutarde & La poire belle dijonnaise

 

Franck
Mont-Saint-Jean (21)

Après une formation en école hôtelière, Franck a travaillé dans les cuisines de grandes maisons dijonnaises. Il rachète « Le Médiéval » en 2016, un restaurant semi-gastronomique à Mont-Saint-Jean, un charmant village médiéval de 250 âmes au cœur de la Côte d’or, dans lequel il est le seul commerçant !  Il y a travaille avec son épouse qui s’occupe de la salle. Il ne cuisine que des produits frais et locaux, la Bourgogne a pour lui un terroir infini. Franck est très fier d’être bourguignon, il est prêt à défendre les couleurs de sa région !

 

crédits photo :

BRETAGNE

Recettes régionales
La cotriade & La crêpe caramel au beurre salé

 

Marie-Gabrielle Plouharnel (56) 

Marie-Gabrielle est issue d'une famille d'ostréiculteurs et est elle-même ostréicultrice depuis ses 16 ans. Depuis 2017, elle est à la tête de son restaurant « Les Voiles », situé sur la baie de Quiberon, un emplacement exceptionnel dans une réserve naturelle au bord de la mer. Elle y propose une cuisine locale autour du poisson. Dans cet univers très masculin de la restauration, être propriétaire et cheffe de son propre établissement est une véritable fierté pour Marie-Gabrielle.

CENTRE – VAL DE LOIRE

Recettes régionales
Le pâté de Pâques & La tarte Tatin

 

Hélène
Gien (45)

Hélène s’est lancée par passion dans la cuisine. Elle commence sa carrière dans les restaurants gastronomiques parisiens et a ouvert il y a un an son restaurant « Café Bouche B » dans les hauteurs de Gien, la capitale de la faïence. Pour la cheffe, la cuisine est synonyme de convivialité et de grands repas de famille. Elle propose dans son restaurant une cuisine familiale et créative. Originaire de la région parisienne, elle est tombée amoureuse du Centre Val de Loire et de sa douceur de vivre. Elle y a découvert de petits producteurs créatifs et investis, et ne quitterait aujourd’hui sa région d’adoption pour rien au monde.

CORSE

Recettes régionales
Les pâtes à la langouste & Le fiadone

 

Romuald
Ajaccio

Alors qu'il commence des études de pharmacie, Romuald se découvre une passion pour la cuisine à l'âge de 18 ans lors d'un dîner chez les Frères Pourcel à Montpellier. Autodidacte, il commence à travailler dans une institution corse, dont il reprend les fourneaux. Fervent défenseur du terroir, il travaille principalement des produits corses et compose des recettes 100% locavores. Longtemps étoilé, il tient aujourd'hui le restaurant « Le Mani » à Ajaccio dans lequel il propose une cuisine bistronomique.

GRAND-EST

Recettes régionales
La choucroute & Le Käseküechen (tarte au
fromage blanc)

 

Hélène
Nierderbronn-les-Bains (67)

Hélène est très attachée à sa région Grand Est et plus particulièrement à l’Alsace ! Elle est née à Niederbronn-les-bains, y habite et c’est aussi dans cette commune des Vosges du Nord qu’elle a son établissement. Hélène a passé son enfance dans les cuisines du restaurant de ses parents, c’est ce qui lui a donné l’envie de se lancer en cuisine. Après un parcours dans les restaurants gastronomiques de la région, elle rejoint en 2002 le restaurant de ses parents, « Le Caveau de l’étable ». Aujourd’hui, ils sont à la retraite et c’est Hélène qui est aux manettes, mais ses parents sont bien souvent dans les parages. Dans son établissement, la cheffe propose une cuisine traditionnelle, dont la célèbre choucroute.

HAUTS DE FRANCE

Recettes régionales
La carbonade flamande & La tarte au sucre

 

Tommy
Lestrem (62)

Né à Lestrem, dans les Hauts de France, Tommy rêve depuis tout petit d’être cuisinier. Pour réaliser son rêve, il intègre un lycée hôtelier, où il rencontre sa femme, Aurore, puis travaille dans les restaurants de la région. Il y a 7 ans, il retourne dans son village d’enfance et devient propriétaire d’un restaurant atypique, situé sur un aérodrome avec une vue panoramique qu’il appelle « L’Hélice ». Il y cuisine les plats régionaux remis au goût du jour. Enfant du pays, très attaché à sa région, il est très fier de la représenter.

 

ÎLE-DE-FRANCE

Recettes régionales
Le hachis Parmentier & Le Paris-Brest

 

Guillaume
Brie-Comte-Robert (77)

Après une enfance en Seine-et Marne, Guillaume fait ses classes à l’école Ferrandi puis commence à travailler dans des restaurants gastronomiques parisiens. Il ouvre en 2008 son restaurant « La Fabrique », une ancienne tuilerie dans sa ville natale, Brie-Comte-Robert. Il y propose une cuisine bistronomique de produits franciliens. Grand passionné par l’histoire des Halles de Paris, il se rend à Rungis toutes les semaines où il sélectionne ses produits avec soin. 

NORMANDIE

Recettes régionales
L’escalope de veau à la normande & La teurgoule

 

Yohann
Saint-Martin-de-Mieux (14)

Yohann cuisine depuis plus de 20 ans. Suite à un parcours dans des restaurants gastronomiques et étoilés, il ouvre avec un associé son propre établissement à Caen en 2013, est élu « Grand de demain » en 2015, puis décroche sa première étoile en 2016. Il y a quelques mois il quitte son restaurant pour travailler dans une ferme à Saint-Martin-de-Mieux, un village de 400 âmes dans le Calvados. Il y travaille de la viande d’Aubrac, élevées dans la ferme, et prépare des plats semi-gastronomiques qu’il propose à la carte de son foodtruck « La ferme au fil de l’Ante » avec lequel il fait le tour des marchés des villages alentours.

NOUVELLE-AQUITAINE

Recettes régionales
Le poulet basquaise & Le béret basque

 

Xavier
Ainhoa (64)

Pyrénéens depuis toujours, Xavier est passionné par le travail du bois depuis tout petit. Il souhaite devenir ébéniste mais c’est finalement vers la cuisine qu’il se tourne à 18 ans. Après des stages dans de grandes maisons étoilées, il revient sur ses terres pour reprendre en 2004 les rênes du restaurant familial « Ithurria », étoilé depuis 1967. Situé dans un des plus beaux villages de France au cœur du Pays Basque.
Il propose dans son restaurant une cuisine gastronomique mais traditionnelle, qui s’inscrit dans la continuité de son père et de son grand père.  

 

OCCITANIE

Recettes régionales
Le Cassoulet & La Croustade aux pommes

 

Mélanie
Coutens (09)

Mélanie vit en Occitanie depuis ses 6 ans. D’abord attirée par l’art, elle commence des études aux Beaux-arts de Toulouse, puis réalise des petits boulots dans des restaurants de la région afin de financer ses études. Elle retrouve dans la cuisine un moyen de travailler la matière et les couleurs. Elle fait ses armes dans des restaurants gastronomiques de la région. 
Il y a 5 ans, elle achète avec son mari le restaurant « Le Clos Saint Martin » à Coutens, un petit village de l’Ariège. Ils y proposent une cuisine locale et créative.  

PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR

Recettes régionales
L’aïoli & La pompe à l’huile

 

Ludovic
Marseille (13)

Ludovic est né à Marseille. Bercé par la cuisine méditerranéenne et arménienne de sa grand-mère, c’est à 17 ans qu’il intègre le lycée hôtelier Bonneveine à Marseille. Il fait ses armes au Bristol et chez Guy Savoy à Paris avant de devenir propriétaire du restaurant « Une table au Sud » en 2013. Situé sur le vieux port de Marseille, un emplacement de choix, le restaurant est récompensé par une étoile Michelin en 2015 alors que Ludovic a seulement 26 ans. Il travaille avec sa femme Karine qui gère la salle. Dans son restaurant, il propose une cuisine créative et méditerranéenne.

PAYS DE LA LOIRE

Recettes régionales
Le sandre au beurre blanc & Le Gâteau Nantais

 

Jean-Marc
Saint-Mars-la-Jaille (44)

Jean-Marc aime être en cuisine depuis qu’il est enfant, pour lui c’est un synonyme de partage.  Après avoir travaillé dans plusieurs étoilés il ouvre son restaurant « Le Chalet » en 2004. A mi-chemin entre Angers et Nantes, le restaurant situé à Vallons-de-L’Erdre propose une cuisine traditionnelle et de saison. Maître restaurateur, il ne travaille que des produits de son terroir, dont il est très fier ! 

Le Jury


Au cours des épreuves, les juges se rendront par binôme devant les plans de travail des chefs, afin d’en apprendre plus sur leurs recettes, sur un produit du terroir ou pour les mettre en garde sur leurs choix.

 

Yves Camdeborde

Meilleur ouvrier de France, où il échoue en finale. Il est repéré par Guy Legay pendant le concours. Celui-ci lui propose de rejoindre les cuisines du Ritz dont il est le chef, aux côtés de son sous-chef, Christian Constant. Alors âgé de 17 ans, il y fait ses armes jusqu’en 1986 avant de décrocher une place au célèbre restaurant La Marée, puis à La Tour d’Argent, et enfin au Crillon,  quatre années durant.

Après avoir gravi les échelons, il décide d’ouvrir La Régalade dans le 14e arrondissement de Paris, où il lance une formule novatrice, mi-gastro mi-bistrot, devenant ainsi le créateur du genre ; les critiques inventent pour lui le terme de « bistronomie ». En 2004, il vend La Régalade pour acquérir un hôtel du quartier de l’Odéon où il lance le Comptoir Saint-Germain en 2005, avec sa femme et sa fille, puis trois « Avants-Comptoirs » en 2010 (du Marché, de la Terre, de la Mer). Auteur de plusieurs ouvrages culinaires, il a aussi été l’un des membres du jury de Masterchef durant quatre saisons.

 

FeGH

Frédérick Ernestine Grasser Hermé, alias FeGH, est une cuisinière, écrivaine culinaire consultante et directrice littéraire, née en 1943 à Neuilly. Elle a été mariée à Pierre Hermé pendant plus de 10 ans. Après un passage dans la presse et la publicité, elle rencontre Alain Ducasse et réussit peu à peu à entrer dans sa cuisine en lui faisant goûter ses propres recettes. Elle dédiera au grand chef son premier ouvrage paru en 1994, La Cuisinière du Cuisinier.

Elle propose d’astucieuses combinaisons mêlant gastronomie du terroir et produits de grande consommation, comme l’attestent ses nombreux livres de recettes décalées, qui relèvent d’une cuisine inventive et avant-gardiste (poulet au coca, poulpe aux patates…). En tant qu' « archi foodeuse », elle organise régulièrement des performances culinaires dans les musées. Elle obtient le grand prix du Fooding en 2000 pour son livre Délice d’initiés, et reçoit en 2011 l’insigne de chevalière de l’Ordre national du Mérite.  

 

Jean-François Mallet

Né à Montargis en 1967, il se dirige d’abord vers le métier de cuisinier : il étudie à l’école Ferrandi, dont il sort major de promo. Il travaille plusieurs années aux fourneaux, aux côtés de grands chefs (Michel Rostang, Michel Kéréver, Gaston Lenôtre, Joël Robuchon), avant de se tourner vers sa deuxième passion : la photographie. Avec brio, il signe des reportages pour les revues culinaires françaises.

Un talent qui l’amène à être l’auteur de nombreux ouvrages dédiés à la gastronomie. Il signe à la fois les photographies et les recettes. Il parcourt aujourd’hui la planète pour prendre sur le vif des plats du monde entier et leurs cuisiniers. En 2015, il fait paraître un livre de cuisine devenu en quelques semaines un véritable phénomène en librairie et sur internet :  Simplissime, le livre de cuisine le plus facile du monde, le premier succès d’une longue série de publications sous différentes versions (light, végétarienne, dîners chics, apéros)... jusqu’en faire des tutos.

 

Kelly Rangama

Après avoir grandi sur l’île de La Réunion, à Saint-Paul puis à Sainte-Marie, où son père l’initie aux fourneaux les week-ends pour le repas familial du dimanche, elle obtient un bac littéraire puis part en métropole pour entamer un BTS Communication. Rapidement, elle change d’orientation et suit une formation à l’école Ferrandi où elle obtient un CAP cuisine. Elle débute avec Michel Portos au Saint-James à Bouliac (2 étoiles à l’époque), où elle rencontre son futur mari, puis travaille pendant six ans avec Thomas Bouleau à L’Arôme à Paris, où elle atteint le poste de sous-chef. Elle devient ensuite cheffe du Boutary à Paris. En 2017, elle participe à la saison 8 de Top Chef, puis devient cheffe du restaurant L’Affable à Paris.

En 2019, elle ouvre avec son mari, le pâtissier Jérôme Devreese, l’établissement Le Faham. Elle décroche une étoile au Guide Michelin en 2020, ce qui en fait la première femme réunionnaise étoilée. Elle présente depuis 2017 l’émission Voyages & Délices by Chef Kelly sur Franc Ô, dans laquelle elle parcourt le monde en quête des meilleurs produits et recettes d’outre-mer.

Quelques recettes en image de nos chefs

Lieu de tournage

 

La première édition du « Grand Concours des régions » prend place à Troyes, ville médiévale et préfecture de l’Aube, connue pour être la ville des comtes de Champagne, mais aussi pour sa célèbre andouillette !

C’est l’espace Argence, en plein cœur de la ville, qui accueille cette compétition inédite. Ce bâtiment architectural de caractère construit en 1848 est d’abord la première gare de Troyes, puis un lycée ; aujourd’hui, il est devenu un site culturel et une salle de spectacle incontournable dans la région ! »

Générique

Présenté par Cyril Féraud
Avec la participation de Yves Camdeborde, Frédérick Ernestine Grasser-Hermé, Jean-François Mallet et Kelly Rangama 

Kitchen Factory Production (Groupe Storyplus)
Producteur et Direction Artistique Matthieu Jean-Toscani
Producteur Exécutif Jérémie Fazel
Directrice de production Hélène Navarro

 

France Télévisions

Directrice des variétés et divertissements
Alexandra Redde-Amiel

Unité de programmes variétés et divertissements
Nathalie Denise
Nicolas Oliver

 

Crédit photos © Marie Etechegoyen

Contacts Presse France 3

Solène Evrard 
06 07 87 17 97
solene.evrard@francetv.fr

Charlotte Alleau
06 46 62 84 51 
charlotte.alleau@francetv.fr

Sabine Michel
Responsable projets et actions de communication Guadeloupe la 1ère