Les identités de Mona Ozouf

Mardi 18 octobre à 00.05

Ce film dresse un portrait de cette petite fille de Lannilis dans le Finistère, fille d'instituteurs de l'école publique et militants de la langue bretonne qu'ils enseignent à leur enfant, que rien ne prédisposait à devenir un jour « grande Commandeuse des arts et lettres ».

 

Le film propose une promenade avec Mona Ozouf, sur les sentiers de l’identité : « Ballottée entre la religion et la méritocratie laïque, l’imaginaire celtique et le messianisme républicain », ce triple héritage, entre la maison, l’église et l’école, la conduit « à porter un jugement nuancé sur l'affrontement actualisé entre universalisme et communautarisme ».

 

Note d'intention de la réalisatrice

Ce film est une quête dont le Graal est l’identité. Au terme de cette errance nous serons trois (Mona, Malik et moi) réunis un moment dans « le cercle rouge » du destin. Trois qui n’ont rien pour se ressembler et pourtant tout pour se reconnaître.
Tout au long du récit j’accompagnerai Mona Ozouf, l’intellectuelle prestigieuse de la révolution française venue de la Bretagne austère, pauvre, catholique, contre révolutionnaire…radicale aussi. Qui est-elle ? Qui suis-je ? Moi fille de ce peuple d’Europe exterminé par mon autre origine allemande, écartelée par toutes les identités possibles, je cherche en elle la solution improbable, la synthèse introuvable.
La poursuivant avec mon questionnement curieux et pudique, insistant et erratique, je cherche dans ce qu’elle me révèle des réponses parcellaires et découvre des questions imprévues. Je l’interroge, la surprends, l’observe, alors elle retrouve l’école de son enfance, l’église des illusions perdues de la foi, les livres qu’elle a écrits, les enfants qu’elle aime dans leur curiosité et leur soif de vie, les photos de ses chagrins, de ses joies… Si disponible, si bienveillante, si peu curieuse d’elle et pourtant toujours prête à répondre, à se dire, à me dire… Elle devient mon miroir, par moment je crois me reconnaître, je l’admire trop pour me croire elle, je l’aime trop, je me perds dans ses yeux, je m’égare dans ses souvenirs, ses pensées me déroutent, ses émotions me troublent … Il nous faut une présence, une tierce personne, un autre qui vienne avec sa différence apporter son regard. En fin de parcours, il vient nous visiter : Abd Al Malik rappeur alsacien à la peau noire, metteur en scène de Camus, avide de paix. Alors, comme une ritournelle, la même question revient :
« Qui es-tu ? » nous demande l’autre.

 

Biographie de Mona Ozouf 

Mona Ozouf est née en 1931 à Lannilis, Finistère Nord.
Philosophe de formation, historienne, essayiste, directrice de recherche au CNRS, écrivaine Mona Ozouf est une figure de la vie intellectuelle française, incontournable lorsqu’on s’intéresse à l’éducation, à la Révolution française et la condition féminine. Elle écrit de nombreux ouvrages autour de l’École, l’Église et la République. Autant de questionnements qui aujourd'hui comme hier agitent nos débats sociétaux.

Durée : 52 min

Réalisatrice 
Catherine Bernstein

Production 
Paris-Brest Productions avec la participation de France télévisions.

Avec la participation de 
Tébéo
Tébésud
TVR les chaînes locales de Bretagne
Histoire TV
Avec le soutien de la région Bretagne

Pôle Société & Géopolitique
France Télévisions
Renaud Allilaire
Xavier Gubert

Directrice de l'unité documentaires 
France Télévisions
Catherine Alvaresse 

 

 

CONTACT PRESSE

Laurence Guillopé
Contacts - France Télévisions
Sabine Lelièvre
Contact - France Télévisions
Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview
Pictogramme Twitter france 2
Logo Twitter France 2 presse
Pictogramme Instagram france 2