© Marc Vanappelghem

« L’Elixir d’amour » aux Chorégies d’Orange

Vendredi 22 juillet à 21.00

L’Elixir d’amour porte bien son nom car cet opéra léger et pétillant est un véritable philtre d’amour qui charme le public par ses personnages hauts en couleur et ses airs irrésistibles, comme le célèbre Una furtiva lagrima.

Filmé dans le cadre exceptionnel du Théâtre antique, lors des Chorégies d’Orange, il est interprété par l’Orchestre philharmonique de Radio France et un remarquable trio de chanteurs dont les voix vont vous émerveiller : Pretty Yende, René Barbera et Erwin Schrott.

Titre original : L’Elisir d’amore

Opéra comique en 2 actes
Musique de Gaetano Donizetti (1797-1848)
Livret de Felice Romani
Création Teatro della Canobbiana de Milan, 12 mai 1832
Production de l'Opéra de Lausanne

Nemorino, un jeune villageois naïf et timide, est amoureux de la belle Adina, riche héritière arrogante et cultivée. Dédaigné par la jeune fille, Nemorino achète un élixir magique à un charlatan, le docteur Dulcamara. Il s’agit en réalité d’une bouteille de vin de Bordeaux qui plonge le crédule Nemorino dans une gaité inhabituelle et une curieuse indifférence quand il apprend le prochain mariage d’Adina avec un bellâtre suffisant, le sergent Belcore. Pour avoir de quoi s’acheter une nouvelle bouteille du précieux « élixir d’amour », Nemorino s’engage dans le régiment de son rival. Un providentiel héritage viendra dénouer les fils de cette délicieuse comédie sentimentale : Nemorino deviendra riche et pourra épouser Adina ce qui viendra définitivement confirmer l’efficacité du fameux élixir de Dulcamara.

Alors que le public milanais était sa bête noire, c’est avec l’Elisir d’amore que Donizetti a définitivement conquis Milan en 1832. Et quel triomphe pour cette œuvre pastorale où personne ne se prend réellement au sérieux et s’empresse de rire de tout. Comme dans toutes les comédies réussies, à chaque sourire correspond une discrète larme. Et quelle larme ! Cette fameuse « furtiva lagrima » est sans conteste un des airs les plus connus du répertoire d’opéra. Un moment de grâce comme il en existe peu et qui devrait enchanter les spectateurs du Théâtre antique, comme le fera sans aucun doute la merveilleuse mise en scène d’Adriano Sinivia qui place l’action dans un champ de blé aux épis démesurés. Rigueur, poésie, rire, larme et rire enfin: nous sommes bien à l’opéra pour une œuvre à la beauté incomparable servie par une distribution de très haut vol.
Il était grand temps que cet Elisir voit le jour aux Chorégies d’Orange !
Jean-Louis Grinda - Directeur des Chorégies d'Orange


Direction musicale Giacomo Sagripanti
Mise en scène Adriano Sinivia
Décors Cristian Taraborrelli
Costumes Enzo Iorio
Eclairages Patrick Méeüs
Récitatifs Kira Parfeevets

Avec
Nemorino : Francesco Demuro
Adina : Pretty Yende
Belcore : Andrzej Filończyk
Dulcamara : Erwin Schrott
Giannetta : Anna Nalbandiants

Orchestre philharmonique de Radio France
Chœurs des Opéras Grand Avignon et de Monte-Carlo

 

   

L'Elixir d'amour
avec
L'Orchestre philharmonique de Radio France
Les Chœurs des Opéras
Grand Avignon et de Monte-Carlo

 

Réalisation : Alexandra Clément

Production : ACT4

Durée : 120 minutes

 

 

Direction de la culture et du spectacle vivant

Michel Field
Pascale Dopouridis
Hélène Peu du Vallon

 

 

Chorégies 2022


 

Bérénice Bouchon
Contact - France Télévisions
Twitter_F2_presse (2018)
Facebook_F5_DOC_Presse (2018)
Instagram_F5_presse (2018)
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW