Festival international du film d'animation d'Annecy : programmation spéciale sur tous les écrans

À partir du 13 juin en prime

À l'occasion du Festival international du film d'animation d'Annecy, France Télévisions, partenaire média officiel, propose une programmation spéciale à destination de chaque public et accessible sur tous les écrans. 

Deux œuvres d'animation françaises destinées à un public adulte, deux longs-métrages multi-primés sont proposés lors de cette semaine spéciale, dont le magnifique J'ai perdu mon corps, fiction saluée par la critique, récompensée à Cannes, à Annecy, aux César et avec une nomination aux Oscars, est proposée pour la première fois en clair et en prime sur une chaîne gratuite, Culturebox, le lundi 13 juin à 21.10, jour d'ouverture du plus grand festival au monde dédié à l'animation. 

Les téléspectateurs ont également le plaisir de voir ou revoir sur la plateforme france.tv le premier film documentaire animé, Valse avec Bachir, réalisé par Ari Folman, multi-primé à travers le monde et devenu une référence.

Les deux émissions dédiées au court-métrage, Histoires courtes sur France 2 et Libre court sur France 3, rendent hommage aux jeunes talents de l'animation lors de trois émissions spéciales les 7, 12 et 14 juin. Plus d'une dizaine de courts-métrages sont proposés, dont le César de l'animation 2022, Folie douce, folie dure de Marine Laclotte ou le très engagé Empty Places de Geoffroy de Crécy, ode à la mélancolie des machines.  

Le public jeunesse n'est pas en reste. Au sein de l'offre Okoo qui lui est consacrée, trois spéciaux d'animation sont proposés en exclusivité. Trois récits, dont deux originaux qui ont pour point commun l'usage de la technique animée pour toucher les enfants dans leur rapport aux autres et offrir une diversité de représentation dans l'acceptation de la différence. 

 

J'AI PERDU MON CORPS, diffusion le lundi 13 juin à 21.10 sur Culturebox,

canal 14 et disponible sur la plateforme france.tv pendant 30 jours

 

J'ai perdu mon corps

 

À Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps.
S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches, et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…

« À l’inverse des films d’animation pour adultes qui ont souvent comme contexte la guerre (Valse avec Bachir, Persepolis), ce film s’ancre dans le quotidien et l’intime, ce que rarement un film d’animation occidental avait fait jusque-là. Seul le Japon se risque à produire et investir ce genre de cinéma. » 

Marc du Pontavice, producteur

81 min • Réalisation Jérémy Clapin • Scénario Jérémy Clapin, Guillaume Laurant • Musique originale Dan Levy Production : Xilam Animation • Coproduction : RhôneAlpes Cinéma
Avec les voix de Naoufel : Hakim Faris, Gabrielle : Victoire du Bois, Georges : Patrick d'Assumçao, Naoufel enfant : Alphonse Arfi, le père : Hichem Mesbah, la mère : Myriam Loucif

RécompensesGrand Prix, Sélection Officielle - Semaine de la Critique, Cannes 2019 / Cristal du Long Métrage et Prix du Public, Annecy 2019 / Meilleur Long Métrage d'animation & Meilleure Musique Originale, César 2020. Une nomination aux Oscars. 

 

 

VALSE AVEC BACHIR, sur la plateforme france.tv à partir du 9 juin 

 

Valse avec Bachir

Premier documentaire d’animation, Valse avec Bachir est une plongée au cœur du massacre de Sabra et Chatila (Beyrouth Ouest – septembre 1982). Un soir, dans un bar, un vieil ami raconte au réalisateur, Ari Folman, un rêve récurrent qui vient hanter toutes ses nuits et dans lequel il est poursuivi par vingt-six chiens féroces. Toutes les nuits, le même nombre de chiens. Les deux hommes en concluent qu’il y a certainement un lien avec leur expérience commune dans l’armée israélienne lors de la première guerre du Liban, au début des années 1980. Ari est surpris de n’avoir plus aucun souvenir de cette période. Intrigué, il décide de partir à la rencontre de ses anciens camarades de guerre maintenant éparpillés dans le monde entier. Afin de découvrir la vérité sur cette période et sur lui-même. Au fur et à mesure de ses rencontres, Ari plonge alors dans le mystère et sa mémoire commence à être parasitée par des images de plus en plus surréalistes…

Auteur Ari Folman • Image David Polonski et Assaf Hanuka - Yonni Goodman - David Polonski et Assaf Hanuka Son Aviv Aldema • Montage Nili Feller Musique originale Max Ritcher • Production Les Films d'Ici, Bridget Folman Film Gang, Razor Films, Arte France

RécompensesSélection Officielle, Compétition, Cannes 2008 / César 2009 du meilleur film étranger / Nomination à l'Oscar 2009 du Meilleur film en langue étrangère / Sélection, Animatopia, San Sebastián 2013

TROIS SPÉCIAUX en exclusivité sur Okoo et France 4

Avec Okoo, le festival de l'animation, c'est toute l'année. Mais, pour celui d'Annecy, trois spéciaux d'animation inédits sont à découvrir tout au long de la semaine sur la plateforme Okoo et le mercredi 15 juin sur France 4.


Margot et le robot sur France 4 à 11.10
Akissi sur France 4 à 14.30
Luce et le Rocher en exclusivité sur la plateforme Okoo

Tous les détails de ces 3 œuvres dans le communiqué ici

 

LES COURTS-MÉTRAGES : une dizaine d’œuvres de jeunes talents dont certaines déjà primées.

HISTOIRES COURTES

Tout au long de l'année, les deux émissions hebdomadaires Histoires courtes sur France 2 et Libre court sur France 3, également disponibles sur france.tv, proposent des courts-métrages animés ; un soutien aux jeunes talents de l'animation française comme internationale. 

Pour l’occasion, trois émissions spéciales 100 % animation :

Histoires courtes du 12 juin sur France 2 et france.tv

Folie douce, folie dure (18’14) de Marine Laclotte (Lardux Films) – César de l’animation 2022

A Friend of a Friend (13’31) de Zachary Zezim (Sacrebleu Prod)

I Gotta Look Good for the Apocalypse (5’22) de Ayce Kartal (Les Valseurs)

À la mer poussière (12’22) de Héloïse Ferlay (Vivement Lundi !)

 

Libre court des 7 et 14 juin sur France 3 et france.tv

Mardi 7 juin 

Empty Places (8’26) de Geoffroy de Crécy (Autour de Minuit)

La nuit des sacs plastiques (17’14) de Gabriel Harel (Kazak Productions) – César du meilleur court-métrage d'animation 2020

Winter in the Rainforest (8’35) de Anu-Laura Tuttelberg (Moon Birds Studios OU, Nukufilm Studio, Estudio Carabas, Art Shot)

Le crime particulier de l’étrange Monsieur Jacinthe (10’20) de Bruno Caetano 

Average Happiness (6’47) de Maja Gehrig (Langfilm) 

 

Mardi 14 juin 

Dans la rivière (14’ 03) de Weijia Ma (Les Valseurs) - INÉDIT

Lu et Wei sont deux jeunes filles vivant dans un village niché au bord d’une rivière où certaines familles noient les bébés filles afin d’avoir des garçons. Les deux jeunes filles entretiennent un lien particulier avec cette rivière et, ensemble, vont découvrir une force magique pour surmonter les traumatismes du passé.

Season (7’49) de Giovanna Lopalco

Sister (7’38) de Siqi Song 

Wade (10’08) de Upamanyu Bhattacharyya, Kalp Sanghvi

 

 

J'ai perdu mon corps, en prime le 13 juin à 21.10 sur Culturebox, canal 14

Video file
J'ai perdu mon corps

Contacts - France Télévisions

Hélène Marteau
Contact - France Télévisions
Laure Culsan
Contact - France Télévisions
Sarah Moriou
Contact - France Télévisions
Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview