Programmation spéciale de France Télévisions autour de la lutte contre les LGBTphobies

À partir du dimanche 15 mai

Fidèle à son engagement au long cours contre toutes les formes d'exclusions, de violences, de harcèlement et de discriminations, France Télévisions propose une programmation spéciale autour de la Journée internationale de la lutte contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie le 17 mai. 

Deux documentaires inédits seront ainsi proposés dans La case du siècle et dans La France en vrai. La 1ère.fr, l'offre numérique Outre-mer du groupe France Télévisions, diffusera une émission spéciale présentée par Kelly Pujar. 

Outre ces temps forts sur France 5 et sur les réseaux régionaux de France 3 et des Outre-mer, nos antennes linéaires et numériques, ainsi que nos réseaux sociaux, se feront l'écho de cette journée mondiale de mobilisation et de l'attachement de notre groupe au respect des droits des personnes LGBTI.

 

France 5, dans La case du siècle, le film d'Ariane Chemin et Emmanuel Hamon : Homosexualité, les derniers condamnés. À travers les récits intimes de témoins qui s'expriment souvent pour la première fois, ce documentaire nous éclaire sur une discrimination méconnue : le délit d'homosexualité, abrogé il y a quarante ans.

Les antennes régionales de France 3 s'associent également à la mobilisation. Dans la case documentaire La France en vrai, jeudi 19 mai, France 3 Paris Île-de-France proposera le film d'Antoine Dabin : Minima et les drags, qui retrace une histoire méconnue : dans la plupart des capitales européennes, dont Paris, ce sont les drags qui ont lancé les marches des fiertés, et qui ont pris une part déterminante dans la lutte en faveur des droits des personnes LGBT+. Le film suit les parcours de plusieurs drags, sur tous les fronts : militantisme, spectacle, engagements, doutes et victoires. France 3 Occitanie, quant à elle, rediffusera jeudi 26 mai le documentaire Liberté, Égalité, Fierté, de Stéphanie Roque. 
Par ailleurs, le réseau régional accompagnera les marches des fiertés organisées à Lyon, Lille, Toulouse, Montpellier... à l’image de ce qui se fait à Marseille depuis plusieurs années. Des modules courts seront diffusés sur les antennes (linéaires et web) tout au long du mois de juin. 

En Outre-mer, la situation des personnes issues de minorités de genre et sexuelles évolue. Libération de la parole à Mayotte, ouverture d'une ligne d'écoute en Guadeloupe, organisation de marches des fiertés. Malgré ces avancées, force est de constater que les pratiques discriminantes envers les personnes LGBT+ restent encore d'actualité.
Le pôle Outre-mer ouvre le débat sur l'ensemble du Réseau La 1ère et sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions.
 

 

France 5
La case du siècle : Homosexualité, les derniers condamnés
Dimanche 15 mai à 22.50

Le 6 août 1942, un décret signé par Philippe Pétain et Pierre Laval rétablit le délit d’homosexualité. Les relations sexuelles entre deux personnes de même sexe et de moins de 21 ans sont interdites, alors qu’elles sont autorisées pour des hétérosexuels dès lors qu’ils ont 15 ans. Pour la première fois depuis la Révolution française apparaît la notion d’acte « contre nature ». 

De l’après-guerre à 1982, plusieurs milliers de peines sont prononcées en France : un pan méconnu de l’histoire des Trente Glorieuses. Jugements en correctionnelle, amendes, prison parfois, les peines frappent essentiellement des hommes, de condition modeste et  provinciaux. 

Ce film donne la parole aux derniers témoins d’une époque pas si lointaine où les « pédés » (comme ils disaient) étaient des parias, d’un temps où l’homosexualité se vivait dans la honte, « au placard ». Ils nous promènent dans les rares lieux de rencontre des années 1970, des quais du Havre aux rues droites des corons, du jardin des Tuileries aux « tasses » (pissotières) de Lyon, des bars à étage aux bals à la campagne. Quatre décennies d'illégalité qui prennent fin juste avant que ne s’ouvre une tragédie d’une autre ampleur : le sida. 

56 min • Réalisation Emmanuel Hamon • Auteurs Ariane Chemin et Emmanuel Hamon • Production Céline Nusse - Zadig Productions, avec la participation de France Télévisions et du CNC, avec le soutien de la Procirep - Angoa, et Histoire • Musique originale Olivier Depardon • 2022 


France 3 Paris Île-de-France
 
La France en vrai : Minima et les drags
Jeudi 19 mai à 23.00


Minima Gesté, drag queen sur scène, Arthur dans le civil. Qu'il soit Il ou Elle, il monte sur tous les fronts : le spectacle, son boulot d'ingénieur, sa vie de couple, ses engagements auprès de nombreuses associations qui se battent pour les plus précaires. Quelle que soit la nature de cette précarité. Minima est désormais une des figures incontournables de la scène drag parisienne. Elle poursuit ainsi le combat de ses modèles : ces drags qui ont lancé la Marche des fiertés, qui sont à l'initiative de tous les grands mouvements pour les droits des personnes LGBTQIA+ et des communautés ostracisées, méprisées. Minima Gesté / Arthur nous fait découvrir ce monde drag, ses engagements qui passent, et c'est tant mieux, par la fête et le déguisement.

52 min • Un film de Antoine Dabin • Production Ego Productions / France 3 Paris Île-de-France  • 2022

 

France 3 Occitanie
Liberté, Égalité, Fierté
Jeudi 26 mai à 23.55 (Rediff le 24 juin à 09.50)

La réalisatrice revient sur l'histoire de la communauté LGBT depuis Stonewall, aux États-Unis, jusqu'à nos jours, dans divers endroits comme à Montpellier.

52 min • Écriture Stéphanie Roque et Jean-Christophe Chatton • Un film de Stéphanie Roque • Production France Télévisions / Bienvenue Production, Aller-Retour Prod 

 

La1ere.fr, l’offre numérique Outre-mer du groupe France Télévisions
Émission spéciale Mots pour maux
Mardi 17 mai à partir de 20.00

Présentée par Kelly Pujar, Mots pour maux reviendra aux côtés d’invités sur la question de l’homophobie aux Antilles avec des témoignages, mais également des solutions concrètes pour aider les victimes.

Les intervenants 
Caroline Musquet, autrice du recueil de témoignages Être homosexuel(le) aux Antilles chez Caraïbéditions / Louis-Georges Tin, fondateur de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie / Johan-André Jeanville alias JAJ, artiste et ancien sportif / Johan Cavirot, président de l’association Flag ! Nadia Chonville, sociologue et professeur d’histoire-géographie qui a travaillé sur les origines de l’homophobie aux Antilles

60 min • Présentation Kelly Pujar • Production France Télévisions • 2022

Contacts - France Télévisions

Sylvie Syren
Contact médias - France Télévisions
Sylvie Koné
Directrice de la communication du pôle Outre-mer
Anne Frechu
Chargée de communication
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW