THE MISSING

THE MISSING

Ne renoncez jamais à la vérité !
Série-événement - Inédit - Jeudi 21 avril à 20.55

Tom Shankland, réalisateur de la série The Missing, révèle les anecdotes de tournage et son travail avec Tchéky Karyo. 

THE MISSING

Le défi concernant cette série a été la double temporalité. Nous tournions les scènes du présent en premier, et les acteurs et moi-même devions intégrer dans l’interprétation et la façon de filmer la hantise d’un passé que nous n’avions pas encore tourné. Frances O’Connor, James Nesbitt et moi-même avons eu la chance d’avoir quelques jours de répétition avant le tournage de scènes mouvementées. J’ai décidé que, durant cette période, nous nous concentrerions uniquement sur les scènes de 2006, de façon à être imprégnés de ce passé pour jouer les scènes du présent. 

THE MISSING

Cette méthode fonctionnait très bien, mais cela n’a pas toujours été possible. Il y a une scène que j’aime dans le premier épisode, c’est lorsque Tony Hughes, joué par Jimmy (James Nesbitt), et le policier Julien Baptiste se retrouvent pour la première fois après des années de séparation dans un bar de la ville de Châlons-du-Bois. Lorsque nous avons tourné cette scène, Jimmy et Tchéky se réjouissaient d’interpréter cette scène d’amitié sincère, et il était un peu difficile pour moi de les convaincre qu’ils n’avaient pas été aussi amicaux huit ans auparavant, et que leurs retrouvailles devaient refléter ce hiatus…

THE MISSING

Je n’ai pas eu la chance d’avoir un planning de répétitions avec Tchéky parce qu’il est arrivé tardivement sur le tournage. Il a toujours été notre premier choix pour le rôle de Julien, mais, comme cela peut arriver, il a fallu attendre le dernier moment avant qu’il ne nous rejoigne. Je voulais accorder à Tchéky autant de soutien que possible quand il est arrivé à Bruxelles. Nous avons eu une conversation qui s’est déroulée à peu près comme ceci :

« Que puis je faire pour vous aider, Tchéky ? De quoi avez vous besoin ?

— OK, peut-on lire les scripts ensemble ?

— Bien sûr. Les deux premiers ?

— Tous ?

— Euh… D’accord ! »

Voilà comment, pour mon premier samedi de libre après une semaine complète de tournage, je me suis retrouvé avec Tchéky dans mon appartement : nous avons passé la majeure partie du jour et de la nuit à lire les huit épisodes. Je jouais tous les autres rôles. Cela a été l’un de mes moments préférés de la préparation, travailler avec Tchéky, pour donner vie et corps au personnage de Julien Baptiste. À un moment, je mets des choses à grignoter…  Tchéky commence à manger des pistaches alors que nous étions en train de lire une scène. 

« Voilà exactement ce que vous devez faire dans la grande scène de l’hôtel, pour l’épisode quatre, avec Tony », lui dis-je.

Tchéky semblait si naturel et à son aise, en train de manger ces pistaches, tout en personnifiant la grande sagesse et la bonté de Julien Baptiste. Ces petits détails d’humanité que Tckéky apporte naturellement donnent au personnage sa véracité. Ces traits de caractère qui émanent de Tchéky, merveilleux, chaleureux, rock’n roll (c’est un grand musicien), sont devenus ceux du personnage de Julien. Bon nombre de vêtements que porte Julien sont en fait ceux de Tchéky.

Quand nous avons tourné la toute première scène dans un bar de l’hôtel avec Jimmy, Tchéky a repéré une coupe pleine d’oranges sur le comptoir. Il a sorti son couteau et a commencé à éplucher une orange et à la manger durant la scène. Tchéky était tout simplement aussi cool qu’il l’avait été dans mon appartement…

 

Extraits de l’entretien accordé par Tom Shankland à BBC One.

Fiche technique

En détails

Interviews des acteurs, guide des personnages et résumés des épisodes sont à découvrir dans le dossier de presse 

#themissing 

 

Pictogramme francetvpro
Pictogramme Phototélé
Pictogramme France.tv Preview
Pictogramme Twitter france 3
Pictogramme Twitter france 3 presse
Pictogramme Instagram france 3