BAROC'n CO, 400 ans de folies

Magazine, mercredi 27 avril à 23h15

Comment la musique baroque développe une seconde jeunesse aujourd'hui en Auvergne-Rhône-Alpes ? C'est ce que nous allons découvrir dans ce magazine qui, à partir du concert "Il Paradiso perduto" de Luigi Da Mancia, nous emmène dans un voyage au coeur de cette musique plus vivante que jamais.

 

Dans ces temps modernes de deuxième décennie du XXIe siècle on pouvait croire que tout avait été exhumé des vieilles bibliothèques musicales de notre continent européen. Deux générations d’explorateurs musicaux avaient dépoussiéré, déchiffré, exposé, joué toutes ces œuvres de la musique de nos ancêtres des XVIIe et XVIIIe siècles.

Qu’allait pouvoir encore inventer cette troisième génération pour garder au baroque ce grand B qui en fait une musique qui a retrouvé une jeunesse depuis une quarantaine d’années ?

C’était sans compter cette nouvelle vague de chevaliers du baroque qui savaient qu’en terre lyonnaise, la musique française et italienne avait encore de nombreux trésors à livrer. Dans cette quête de l’inconnu, Franck Emmanuel Comte à la tête de l’ensemble du Concert de l’Hostel-Dieu est un jour sorti triomphant du fonds de la bibliothèque municipal de Lyon. Des rayons, il venait d’extraire un ouvrage mystérieux.

Un simple nom, Luigi Da Mancia et une date, 1698.

C’est de cet oratorio composé par un compositeur italien -entendez un opéra ayant pour thème une histoire tirée de la bible- que tout est parti. Le Concert de l’Hostel-Dieu a proposé le 21 mars dernier, à l’Auditorium de Lyon, la re-création de cette œuvre pas jouée depuis presque quatre siècles.

 

Pour nous raconter cette histoire, un comédien prenant les traits du compositeur Luigi da Mancia va jaillir de la partition et découvrir avec nous ce que devient aujourd’hui la musique baroque, vivante plus que jamais.

La particularité de cet ensemble du Concert de l’Hostel-dieu basé à Lyon est d’apporter un nouveau regard sur la musique baroque. Pour toucher un nouveau public, il propose même de croiser les genres musicaux. Ainsi dans ce voyage dans le Baroque, vous pourrez entendre du slam-baroque, vous pourrez voir de la danse hip-hop façon baroque et parcourir les territoires d’Auvergne Rhône Alpes qui résonnent aux accents de cette musique, Ambronay dans l’Ain, St Donat dans la Drôme ou dans le pays du Mont blanc avec ses chapelles baroques.

Et dans Baroque il y a rock. Ce style musical peut toucher tous les publics et de nombreux artistes contemporains de tous styles.

Pour vous en parlez-vous, retrouverez entre autres :

  • Franck Emmanuel Comte, claveciniste et chef d’orchestre du Concert de l’Hostel-dieu
  • Mourad Merzouki, chorégraphe et directeur de Pôle Pik à Bron
  • Mehdi Kruger, slameur
  • Céline Scheen et Floriane Hasler, chanteuses
  • Isabelle Battioni, directrice du festival d’Ambronay

 

Retrouvez également la musique baroque dans #studio3

 

Un magazine culturel de 52 minutes.

Une idée originale de : Franck Giroud

Réalisé par : Fabien Raymond

Production exécutive : Séquence

Déléguée aux antennes et aux contenus : Aline Mortamet

 

_________________________

 

A (re)voir sur france.tv

 

Contacts - France Télévisions / France 3 Auvergne Rhône-Alpes

Véronique Borel
Déléguée à la communication
Pedro Coelho
Chargé de communication