Paname

Autour de la Porte Dorée

Dimanche 17 octobre 2021 à 12.55

Avec ses palmiers, sa fontaine en escalier et sa statue en bronze doré, la porte Dorée est l'une des plus exotiques portes de Paris. Une fois encore, Yvan part à la recherche d'adresses époustouflantes, de lieux magiques, dans ce quartier niché entre le bois de Vincennes, Picpus et la commune de Saint-Mandé. 

Apparu au Brésil dans les années 1960, le cécifoot est un handisport pratiqué par des athlètes déficients visuels. Yvan ira à la rencontre de Julien Zéléla à l'initiative du premier club cécifoot, créé en 1987 à Saint Mandé. Ce sport méconnu requiert un haut degré d'exigence. Le terrain est bordé de barrières latérales. Quatre joueurs de champ, tous non-voyants, et un gardien voyant par équipe se disputent deux périodes de 20 mn entrecoupées d'une mi-temps de 10 mn. Chaque équipe est complétée par un guide situé derrière les buts, dont le rôle est d'aider ses attaquants.  Il existe aujourd’hui neuf équipes françaises qui se préparent actuellement aux jeux paralympiques.

Visite guidée du Palais de la Porte Dorée en compagnie de Pap Ndiaye, nouveau directeur de l'établissement qui regroupe le musée national de l’histoire de l’immigration et l’aquarium tropical. Cet historien de renom, fils d’une mère française et d’un père sénégalais, sensible aux questions de diversité, a pris les rênes d’un bâtiment qui fut un « instrument de propagande coloniale » lors de son inauguration en 1931. Il présentera à Yvan ce lieu atypique qui fait écho à son histoire personnelle.

Le saviez-vous ? La porte Dorée est associée à un crime resté longtemps mystérieux. Le dimanche 16 mai 1937 : Laetitia Toureaux, une jeune ouvrière d’origine italienne, monte dans le métro Porte de
Charenton. À la station suivante Porte Dorée, six voyageurs montent dans la rame. La jeune femme est alors seule dans le wagon elle semble endormie…Tandis que le métro repart, son corps s’écroule au sol dans une mare de sang. Un couteau Laguiole est planté dans sa gorge. Frédérick Gersal reviendra avec Yvan Hallouin sur le "cold case" de la station de métro "Porte Dorée"

Ancien artiste membre de la célèbre dynastie Pusztaï, Joe Pusztaï tient depuis 2017 "Le Bazar de la Magie" une boutique d’accessoires où prestidigitateurs amateurs et professionnels, débutants et confirmés se retrouvent pour échanger des tours. Démonstration avec Luc, 18 ans, passionné d'illusion qui montrera à Yvan quelques uns de ses tours et ses gadgets préférés. 

Et pour terminer en douceur, direction L'Osmanthe, une pâtisserie qui propose des créations françaises classiques agrémentée d'une touche d'exotisme. A la tête de l'établissement, Fang Jin, chinoise arrivée à Paris à l'âge de 14 ans. passionnée par la pâtisserie et la gastronomie, diplômée de l'école Cordon Bleu et apprentie du chef étoilé Cyril Lignac. Vous pourrez admirer Yvan mettre la main à la pâte pour confectionner un Symphonie, version ultra-gourmande de l'opéra à base de thé vert matcha, de caramel au beurre salé et d'amandes ou un Saint-Honoré au sésame noir. 

INEDIT

Présenté par Yvan Hallouin

Réalisé par Stéphane Stasi

Avec la participation de Frédérick Gersal

Co-produit par 13 Productions
et France 3 Paris Ile-de-France
 - 26'

 

Contacts médias - France Télévisions

Amandine Duplessy
Déléguée à la communication France 3 Paris Île-de-France
Anne Frechu
Chargée de communication
PANAME