MEURTRES A COLLIOURE

Meurtres à Collioure

En un clin d'œil

 

L'histoire

Le cadavre d'une jeune femme est découvert dans un tonneau rempli de clous et de tessons de verre, lancé du haut d'un piton rocheux. Une mise en scène qui évoque la légende médiévale du château de Paracolls. 

Les soupçons se portent sur son mari, un peintre de Collioure, violent et jaloux. Alice Castel, gendarme de Collioure, et Pascal Loubet, OPJ de Perpignan, vont devoir résoudre une affaire plus complexe que prévue qui plonge ses racines dans la Retirada, l'exode des Républicains espagnols en France, fuyant le franquisme à l'issue de la guerre civile…

 

Le duo d'enquêteurs

FTVFTV

MEURTRES A COLLIOURE

Durée : 90'
Production : La Boîte à Images  France Télévisions
Réalisateur : Bruno Garcia
Scénaristes : Lionel Pasquier • Frédéric Faurt 

Diffusé le : 3 octobre 2015 sur France 3
Audience : 4,35 millions de téléspectateurs 19,3 % de part d'audience

Casting

Le réalisateur

ftv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les comédiens

ftvftvftvftvftvftv

 

 

 

 

ftv

 ftv

 

 

 

ftv

ftvftvftv

 

ftv

 

ftvftv

 

ftv

 

 

 

ftv

ftvftvftv

 

 

 

 

ftvftv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FTV

 

Fiches technique et artistique

Stéphane Freiss (Pascal Loubet) • Helena Noguerra (Alice Castel) • Michel Robin (Fernand Sarda) • Christine Murillo (Christine Sarda) •  Arnaud Bédouet (Pierre Castaldi) • Romane Portail (Victoria) • Maria Verdi (Maria Sanchez) •  Olivier Cabassut (Commandant Grasset) • Victor Assié (Adjudant Chanteloup) • Julien Masdoua (Esteban Romero) • David Faure (Francis Bacaresse) • Didier Lagana (Gendarme) •  Facundo Melillo (Passager 4x4 espagnol) • Frédérique Dufour (Légiste) • Daniel Trubert (Maire) • Cécile Guérin (Collègue de Léa) • Guillaume de Montllivaut (Médecin SAMU) • Laurent Bey (Vigile La Jonquera) • Ana Melillo (Prostituée La Jonquera) • Charlotte Daquet (Infirmière maison de retraite) • Thierry Coma (Archiviste) • Graziella Jullian (Lea Castaldi)

Tournage du 26 mars au 24 avril 2015 à Collioure • Port-Vendres • Argelès-sur-Mer • Perpignan • Sorède • Hameau des Cosprons  • Figueras

 

PRODUCTION

La Boîte à Images • BE-Films • France Télévisions • R.T.B.F. 

 

PRODUCTRICE

Mathilde Muffang

 

RÉALISATEUR

Bruno Garcia

 

SCÉNARISTES

Lionel Pasquier • Frédéric Faurt 

 

MUSIQUE

Axelle Renoir • Sathy Ngouane

 

ÉQUIPE TECHNIQUE

Directeur de la production : Olivier Garabedian • Directeur photo : Samuel Dravet

Premier assistant réalisateur : Stéphane Le Coz • Scripte : Valérie Pêcheur

Régisseur général : Guillaume Privat •  Régleur cascades : Patrick Medioni

Chef opérateur du son : Olivier Schwob • Cheffe décoratrice : Valérie Grall 

Cheffe costumière : Marie Jagou • Cheffe maquilleuse: Karine Hamelle

Coiffeur Perruquier : Frédéric Zaïd 

Chef machiniste : Romain Gouillart • Chef électricien : Philippe Porte

Chef monteur image : Alexandre Landreau • Montage son : Erwan Cossic

 

UNITÉ DE PROGRAMME

Anne Holmes

Diaporama photos

MEURTRES A COLLIOURE

Stéphane Freiss (Pascal Loubet) • Helena Noguerra (Alice Castel) 

MEURTRES A COLLIOURE

Daniel Trubert (Maire) • Michel Robin (Fernand Sarda)

MEURTRES A COLLIOURE

Helena Noguerra (Alice Castel) • Michel Robin (Fernand Sarda) • Bruno Garcia (Réalisateur) • Stéphane Freiss (Pascal Loubet) • Christine Murillo (Christine Sarda) 

MEURTRES A COLLIOURE

Maria Verdi (Maria Sanchez)

MEURTRES A COLLIOURE

Helena Noguerra (Alice Castel) • Michel Robin (Fernand Sarda)

MEURTRES A COLLIOURE

Michel Robin (Fernand Sarda)

MEURTRES A COLLIOURE

Stéphane Freiss (Pascal Loubet) 

MEURTRES A COLLIOURE

Christine Murillo (Christine Sarda) 

MEURTRES A COLLIOURE

Stéphane Freiss (Pascal Loubet) • Helena Noguerra (Alice Castel) 

MEURTRES A COLLIOURE

Helena Noguerra (Alice Castel) •  Christine Murillo (Christine Sarda)

MEURTRES A COLLIOURE

Michel Robin (Fernand Sarda)

MEURTRES A COLLIOURE

Helena Noguerra (Alice Castel)

MEURTRES A COLLIOURE

Romane Portail (Victoria)

MEURTRES A COLLIOURE

Helena NOGUERRA (Alice Castel)

Histoire & Légendes

La malédiction des Paracolls

Depuis l'an 1000, le château de Paracolls se dresse sur un piton rocheux, surplombant la vallée de Molitg.

On raconte que les soirs de pleine lune, erre un pâle apparition, les bras levés. C'est Guillelma la devineresse. Encore et encore, elle maudit la famille des Paracolls.

Tout a commencé au moyen-âge. Un jour, Guillelma et sa fille arrivent dans le pays et s’établissent au village. Leur prestance est telle, qu'il se dit qu'elles descendent des anciens rois de Grenade. Grâce à quelques prédictions réalisées, Guillelma acquiert renom et surnom : Guillelma la devineresse.

Les années passent, l'enfant de Guillelma grandit et devient une magnifique jeune fille. Un jour, de retour de la chasse, le seigneur Guillem Bernard Paracolls la voit et en tombe follement amoureux. Il lui jure amour éternel et l'épouse secrètement. De cette union naît un fils. Mais Paracolls est volage et oublie vite ses serments. Délaissée, la jeune épousée meurt de chagrin. Sombre et silencieuse, Guillelma prend soin de son petit-fils. Puis un jour, la devineresse et l'enfant disparaissent. Nul ne sait où ils sont allés.

Arrive le printemps. Le seigneur de Paracolls épouse en grande pompe Aldoncia de Domanova.  A l'issue d'une journée de fête, la jeune mariée est remise à ses suivantes pour être préparée à sa nuit de noce.

C'est alors que jaillit une vieille femme vêtue de noir. Alerté par les cris, Paracolls accourt, empêchant la vieille d’approcher plus. Mais il ne peut la faire taire. "Que faut-il penser, Madame, d’un chevalier au cœur félon qui viole sa foi ? Seigneur de Paracolls, je vous rends ce qui vous appartient ! Votre fils ! Votre héritier légitime ! L’enfant de ma fille adorée".  Entrouvrant sa cape, elle dévoile un bel enfant endormi.

Éperdu, Paracolls se précipite vers elle. Mais Guillelma, car c'est bien elle, le repousse. Puis, levant la main vers un crucifix, lance : "Guillem Bernard de Paracolls, Aldoncia de Domanova, au nom de ma fille disparue, je vous maudis !"  La châtelaine s'évanouit. Lorsqu’elle revient à elle, la femme et l’enfant ont disparu.

Des années s'écoulent. Deux beaux enfants, Bernard et Sibilla, sont nés. La jeune mère ne se rappelle plus la vieille qui a maudit sa lignée. Le baron de Paracolls lui, ne l'a pas oubliée. Toutes les recherches pour retrouver son fils aîné sont restées infructueuses.

Il a fort à faire. Des brigands venus d’Espagne ravagent le pays, attaquant monastères et châteaux. Préparé au pire, Guillem de Paracolls a fait provision de vivres pour tenir un siège. Ses hommes armés sont sur le qui-vive.

Quand l'attaque survient, il réussit à repousser avec succès les agresseurs. Une nuit, dans le chemin de ronde, son attention est attirée par des voix. Nul doute, l'un de ses soldats veut livrer le château aux brigands. Appelée à la rescousse, la garde se saisit du soldat et le garrotte. Malgré les coups et la torture, celui-ci reste muet. Lorsqu’on lui enlève ses vêtements, c'est la stupeur : le traître est une femme.

"Oui, je suis Guillelma la devineresse ! Seigneur de Paracolls, me reconnais-tu? Frappe, bourreau, je me ris de tes coups ! Voilà des années que je vis sous ton toit, m’étant abaissée au rôle de servante, attendant l’heure propice à ma vengeance. Ta lignée va s’éteindre, ton fils va mourir demain. Je l’ai empoisonné ! L’autre, l’aîné, l’enfant de ma fille adorée, celui qui devait perpétuer ton nom, tu ne le reverras jamais ! Entends ce tumulte : c’est l’ennemi, il brûlera ton château, tu périras avec lui, telle est ma prédiction".

Le baron de Paracolls est fou de rage. Guillelma est placée dans un tonneau traversé de longs clous et rempli de tessons de poteries, de verre cassé, de pierres, de ferraille. Le tonneau refermé est lancé par-dessus le rempart. Il tombe, bondissant de roche en roche, dans le goure de la mousse (de moussa, servante en catalan).

Comme l'a prédit Guillelma, une flèche atteint le baron de Paracolls et le blesse mortellement. Son fils meurt dans d’atroces souffrances. Le château, en partie brûlé, est pillé et saccagé par l’ennemi. Seules la baronnesse de Paracolls et sa fille survivent au désastre.

Découvrir la région avec France 3 Occitanie

ftvftvftvftv

ftv

 

 

 

 

 

 

A la carte : Tous les Meurtres à...

 

Contact presse France Télévisions

PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW
Twitter_F3 (2018)
Twitter_F3_presse (2018)
Instagram_F3 (2018)