PIERRE GUIBERT FRANCE 2
Semaine spéciale du 31 mai au 4 juin

« Coups de théâtre »

 À l'heure où les théâtres pourront commencer à rouvrir leurs portes au public, France Télévisions proposera, du 31 mai au 4 juin 2021, une nouvelle édition de « Coups de théâtre ». Une semaine pour mettre en lumière cet art majeur de la scène, dans toute la diversité de ses talents. L'ambition de nos antennes, linéaires et numériques, est de fêter le théâtre et donner envie à nos concitoyens de retourner dans cet univers magique du spectacle vivant. 

Au programme de cette semaine, 5 soirées du lundi au vendredi, avec 7 ans de réflexion, au Théâtre des Bouffes Parisiens adaptée de la pièce de George Axelrod, Papy fait de la résistance écrit par Martin Lamotte et Christian Clavier, Les Chatouilles ou la danse de la colère d'Andréa Bescond et Eric Métayer, ainsi que deux soirées avec des pièces de la Comédie-Française: Roméo et JulietteFables, Fanny et Alexandre et Le Petit-Maître corrigé. Les 1ères s'unissent également à cette opération en diffusant de nombreux spectacles sur l'ensemble des antennes de son réseau. 

Les magazines et journaux télévisés du groupe France Télévisions accompagneront cette mobilisation. 

#OffensiveCulture

Cette année, la semaine « Coups de théâtre » de France Télévisions prends un sens particulier.

Depuis des mois, les salles de spectacle et les théâtres sont fermés, artistes, comédiens, techniciens, directeurs et personnels administratifs contraints de ne plus travailler.

Dès le début de la crise sanitaire, Delphine Ernotte Cuncci, présidente de France Télévisions, a décidé que la mission du service public de l’audiovisuel était d’apporter son soutien et sa pleine solidarité au milieu du spectacle et à celles et ceux qui le font vivre. Par un douloureux paradoxe, jamais le spectacle vivant n’aura été si présent sur nos antennes et autant exposé à des heures de grande écoute.

Citons parmi les actions entreprises, l’ouverture et la pérennisation du rendez-vous Au Spectacle ce Soir en première partie de soirée le vendredi sur France5 et, grâce à l’incroyable mobilisation de tous les secteurs du groupe, la création en quinze jours de Culturebox, chaîne exclusivement consacrée à la culture et au spectacle, permettant de valoriser notre catalogue linéaire et numérique et de réaliser de nombreuses captations dédiées. Grâce au soutien du Ministère de la Culture et du CSA, cette chaîne éphémère se prolonge en soirée sur le canal 14 jusqu’à la fin du mois d’août et accompagnera, comme nous l’espérons tous, les étapes de réouverture des salles et la tenue de festivals d’été.

 De Paris aux régions, des grandes institutions comme la Comédie-Française aux jeunes troupes, du théâtre le plus populaire aux aventures expérimentales plus exigeantes, nous avons tenté de refléter la diversité et la vitalité de tous les secteurs artistiques, le théâtre en premier lieu.

Nous avons confié à certains créateurs comme Jacques Weber, Arnaud Desplechin ou Christophe Honoré le soin d’explorer de nouvelles formes de relation du théâtre et de la télévision, et de renouveler le genre de la stricte captation avec des « films de théâtre » ambitieux et créatifs, bientôt sur nos antennes.

Nous avons dû renoncer cette année à la Cérémonie des Molières. Mais une grande année Molière s’annonce en 2022 pour célébrer les quatre cents ans de sa naissance et, avec elle, la renaissance de ces lieux de vie, de curiosité, de recherches, d’émotions et de passions que sont et demeureront à jamais les théâtres.

                                                                          Michel FIELD

France 2

Papy fait de la résistance  Le 1er juin à 21h05

Le spectacle, écrit par Martin Lamotte et Christian Clavier, a été adapté par Martin Lamotte et Serge Postigo, et mis en scène par ce dernier. Capté au Théâtre de Paris.

Juin 1940 ! La France est envahie, la France gémît sous la botte nazie.
Dans Paris occupé, le Führer se pavane en vainqueur et savoure sa victoire. Les Parisiens subissent de plein fouet la débâcle et se désespèrent. Mais pas tous les Parisiens. Certains ne se résignent pas et résistent. C’est le cas d’André Bourdelle, à la tête d’un des plus grands réseaux de la résistance française. Malheureusement, en 1941 il sera fait prisonnier et mourra en prison la même année. Il laisse sa famille dans le deuil, mais sa femme et ses enfants ont repris le flambeau et résistent à l’envahisseur aux côtés de leur grand-père paternel: un homme qu’ils appellent affectueusement…Papy.
La pièce commence le jour de l’arrivée du général Sponz, général allemand, qui vient élire son quartier général à même l’hôtel particulier de  la famille Bourdelle. Celle-ci, contrainte de se soumettre à cette réquisition de l’envahisseur ira vivre à la cave, tout en préparant sa «résistance» avec l’aide de Taupin, un ami de la famille...

Avec 

Catherine Jacob, Madame Bourdelle/ Martin Lamotte, Papy / Karine Belly, Bernardette / Serge Postigo, Sponz / Emma Bazin, Colette / Antoine Croset, Guy-Hubert / Rémi Johnsen, Harry Mc-Burrett / Julien Jacob, Taupin / Lionel Laget, Ramirez

Réalisation Dominique Thiel

Production Bonne Pioche Télévision & Théâtre de Paris

Durée 95 min

© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier

© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier
© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier
© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier
© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier
© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier
© Bonne Pioche Télévision / Lorène Carpentier

France 3

7 ans de réflexion, au Théâtre des Bouffes Parisiens Le 31 mai à 21h05

L’adaptation française de la pièce de théâtre de George Axelrod « The Seven Year Itch », avec le texte français de Gérald Sibleyras est mise en scène par Stéphane Hillel

Une soirée brûlante de juillet, sur un balcon de Manhattan. Un pot de fleurs en fonte pulvérise la chaise sur laquelle Richard Sherman était assis quelques secondes auparavant. La voisine de l’étage au-dessus vient de faire accidentellement tomber son tomatier. Cet incident, qui aurait pu être fatal à Richard, est la plus belle chose qui pouvait lui arriver.

Avec

Guillaume de Tonquédéc, Richard Sherman / Alice Dufour, la Jeune Femme / Agathe Dronne, Hélène Sherman / Jacques Fontanel, docteur Baker / François Bureloup, Aristote / Clément Koch, Tom MacKenzie

Réalisation Dominique Thiel

Production Bonne Pioche Télévision & Théâtre des Bouffes Parisiens 

Durée 92 min

 

visuels ©Celine Nieszawer

avec Alice Dufour © Le Parisien/Philippe Lavieille

Culturebox

Roméo et Juliette Le jeudi 3 juin à 21h05 sur le canal 14 de la TNT

« L’Amour, un délicat enfant ! Il est brutal, rude, violent. Il écorche comme l’épine. » La pièce de William Shakespeare mise en scène par Éric Ruf.

Une rivalité ancestrale oppose les familles Capulet et Montaigu. Mais, lorsque Roméo Montaigu rencontre Juliette Capulet, un amour éternel naît immédiatement entre eux.
Pièce légendaire du répertoire, Roméo et Juliette est devenue, au fil du temps et des multiples adaptations dont elle a été l’objet, l’incarnation de l’histoire d’amour absolue. Éric Ruf s’empare du mythe, le transpose dans une ville du sud de l’Italie écrasée de soleil et fait resurgir l’humour et la noirceur du texte de Shakespeare.

Avec la troupe de la Comédie-Française : 

Claude Mathieu, La Nourrice / Christian Blanc, Montaigu / Christian Gonon, Tybalt / Serge Bagdassarian, Frère Laurent / Bakary Sangaré, Frère Jean / Pierre Louis-Calixte, Mercutio / Gilles David, Le Prince / Suliane Brahim, Juliette / Nâzim Boudjenah, Benvolio / Jérémy Lopez, Roméo / Danièle Lebrun, Lady Capulet / Elliot Jenicot, Le Comte Pâris / Didier Sandre, Capulet

Et les comédiennes et comédiens de la promotion 2016-2017 de l'académie de la Comédie-Française : 

Marina Cappe / Ji Su Jeong / Amaranta Kun, Musiciennes, Jeunes filles, Tristan Cottin, Balthazar / Axel Mandron, Pierre / Pierre Ostoya Magnin, Samson

Réalisation Don Kent

Production

Comédie-Française 

Durée 161 min

© Vincent Pontet / Comédie-Française

Le Petit-Maître corrigé Le 3 juin à 23h45 sur le canal 14 de la TNT

La Comédie-Française redonne vie à la pièce de Marivaux mise en scène par Clément Hervieu-Léger.

« Monsieur l’impertinent, vous avez beau faire, vous deviendrez charmant sur ma parole, je l’ai entrepris. »


L’histoire est celle d’un jeune Parisien à qui ses parents ont trouvé un bon parti, fille de comte. Mais à son arrivée chez eux, le beau garçon – dont les codes parisiens sont à mille lieues des règles de bienséance en vigueur en province – ne saurait ouvrir son cœur à la charmante personne qui lui est destinée. Piquée, cette dernière décide de le corriger de son arrogance tandis qu’une ancienne amante fait le voyage pour empêcher le mariage.

Alliance du maître et du valet, complicité de la maîtresse et de la servante, ce chassé- croisé amoureux s’emballe entre conspirations badines et ébullition des sentiments. La troupe de la Comédie-Française, dirigée avec brio par Clément Hervieu-Léger, se joue des ridicules et redonne vie à une pièce méconnue de Marivaux.

 

Avec la troupe de la Comédie-Française : 

Florence Viala, Dorimène / Loïc Corbery, Rosimond, fils de la Marquise / Adeline d’Hermy, Marton, suivante d’Hortense / Clément Hervieu-Léger, Dorante, ami de Rosimond / Claire de La Rüe du Can, Hortense, fille du Comte / Didier Sandre, le Comte, père d’Hortense / Christophe Montenez, Frontin, valet de Rosimond / Dominique Blanc, la Marquise

Et la comédienne de la promotion 2017-2018 de l'académie de la Comédie-Française :
Aude Rouanet, la Servante de Dorimène

Réalisation Don Kent

Production 

Comédie-Française

Durée 155 min

© Vincent Pontet / Comédie-Française

France 5

Fanny et Alexandre Le 4 juin à 21h05

Découvrez le spectacle de La Comédie-Française mis en scène par Julie Deliquet à partir de l'œuvre d'Ingmar Bergman, traduite par Lucie Albertini et Carl Gustaf Bjurström.

Oscar, le fils d’Helena Ekdahl, a pris la relève de sa mère à la direction du théâtre. Après sa mort précipitée, son épouse Émilie, également actrice, semble trouver en la personne de l’évêque luthérien Edvard Vergerus une voie à même de redonner du sens à son existence. Dès lors, sa vie et celle de ses deux enfants, Fanny et Alexandre, sombrent sous l’emprise de la violence spirituelle de cet homme sanguin.

D’Alexandre, figure autobiographique qui résiste à l’instance religieuse avec l’innocence de son âge et la fermeté d’un esprit dévolu à l’imaginaire, à l’ensemble des membres de la famille, les personnages offrent à Julie Deliquet une partition sur des thèmes qui lui sont chers, la famille, le couple, la mort, l’opposition des générations. Elle présente une pièce de troupe irriguée de la pensée de Bergman sur le théâtre, un hommage à cet art, à sa magie et à sa nécessité.

Avec la troupe de la Comédie-Française : 

Véronique Vella, Lydia Ekdahl / Thierry Hancisse, Edvard Vergerus / Anne Kessler, Henrietta Vergerus / Cécile Brune, Mademoiselle Ester / Florence Viala, Alma Ekdahl / Denis Podalydès, Oscar Ekdahl / Laurent Stocker, Carl Ekdahl / Elsa Lepoivre, Emilie Ekdahl / Julie Sicard, Maj / Hervé Pierre, Gustav Adolf Ekdahl / Gilles David, Isak Jacobi / Noam Morgensztern, Aron Retzinsky / Anna Cervinka,  Justina / Rebecca Marder, Fanny / Dominique Blanc, Helena Ekdahl / Gaël Kamilindi, Peter / Jean Chevalier, Alexandre

Et les comédiennes de la promotion 2018-2019 de l'académie de la Comédie-Française:

Noémie Pasteger, Berta / Léa Schweitzer, Lisen et Eva

Réalisation Corentin Leconte
Coproduction Comédie-FrançaiseLa Compagnie des Indes

Durée 153 min

© Brigitte Enguérand/ Comédie-Française

Fables  - Robert Wilson Le 4 juin à 23h35

Les dix-neuf fables choisies par Robert Wilson, presque toutes animalières, parmi lesquelles les plus célèbres : La Cigale et la Fourmi, Le Loup et l’Agneau, Le Corbeau et le Renard, offrent l’état le plus absolu du génie de La Fontaine.

Peuplées de ruse, de détournement du sens, de métamorphoses, de bêtes sentencieuses et d’humour cinglant, elles proposent un vertigineux panorama des passions humaines. Leur perfection stylistique célèbre l’union, pleine de rivalités et de confusions, de l’homme et de la nature, de la nature et de la culture, de l’insuffisance des mortels et de la morale des dieux. Trésor national, il n’est pas de texte de la littérature française qui soit davantage en partage, dans l’éducation comme dans la conscience collective, que Les Fables de La Fontaine. Morceau de bravoure de l’écolier comme du comédien, méditation du philosophe et ironie du poète, bouts rimés entraînant la mémoire et traits d’esprit prodigieux, elles sont un sésame de la culture française. 

Avec la troupe de la Comédie-Française :

Christine Fersen, Jean de La Fontaine / Gérard Giroudon, l'Âne, le Cochet, le Coq / Cécile Brune, la Souris, la Chèvre / Éric Génovèse, l'Ours, la Grenouille / Christian Blanc, le Loup / Florence Viala, la Cigale, l'Agneau / Céline Samie, le Corbeau, l'Arbre, Circé / Laurent Stocker, la Grenouille, le Tigre, l'Homme / Nicolas Lormeau, le Singe, le Boeuf, l'Araignée, Ulysse / Christian Gonon, le Renard, l'Homme / Julie Sicard, le Lièvre, le Souriceau, le Petit Chien / Madeleine Marion, la Fourmi, la Génisse, la Vache, la Dame / Bakary Sangaré, le Lion / Audrey Bonnet, la Bergère, le Chat, la Couleuvre, le Moucheron / Charles Chemin, le Cerf

Réalisation Don Kent

Coproduction Comédie-Française - Agat films & cie

Durée 99 min

 © Martine Franck / Comédie-Française

France.tv

En avant-première sur la plateforme France TV Les chatouilles ou la danse de la colère  Le mercredi 2 juin à partir de 6h

Une pièce rare qui traite d'un sujet lourd avec beaucoup de légèreté, d'humour, écrite par Andréa Bescond et mise en scène par Éric Métayer.

Quand la danse prend le pas sur l’indicible. C’est l’histoire d’Odette. Une petite fille dont l’enfance a été volée par un “ami de la famille”. Une jeune fille qui cherche des réponses à ses questions et les trouve progressivement avec son corps. Quand les mots ne suffisent plus, la danse est son moyen de survie. A travers une galerie de personnages entre rires et émotions et une mise en scène subtile d’Eric Métayer, les mots et la danse s’entremêlent et permettent à Déborah Moreau d’emporter le spectateur dans un grand huit émotionnel.

 

A découvrir aussi sur france.tv/cutlureboxFéminines de Pauline Bureau, On ne voyait que le bonheur de Grégori Baquet, La Loi des Prodiges de François de Brauer, et Maya, une voix de Eric Bouvron. 

Réalisation Andréa Bescond et Éric Métayer

Coproduction La Compagnie des Indes / JMD Production

Durée 1h40

Le Réseau des 1ère

Du 31 mai au 4 juin, dans le cadre de l'opération Coups de théâtre en Outre-mer, l'ensemble des antennes du Réseau de 1ère diffuseront les spectacles suivants :

Le corps en obstacle, écrit et mis en scène par Gaëtan Peau 

Ninalisa, de Thomas Prédour et Isnelle da Silveira, mise en scène Thomas Prédour

Circulez !, en français et en créole, de José Jernidier, mise en scène par José Exilis

Le sac de Litha, écrit et mis en scène par Gilbert Laumord, réalisé par Mohamed Athamma

Samo, a tribute to Basquiat, de Koffi Kwahulé, mise en scène Laëtitia Guédon

Également sur :

Guadeloupe la 1ère : Bodlanmou pa lwen, écrit et mis en scène par Franck Salin

Guyane la 1ère : Dèyè kaz baenada alba from yana, d'après La maison de Bernarda Alba de Frédérico Garcia Lorca, mise en scène par Odile Pedro Léal

Réunion la 1ère : Quelque Chose, de Capucine Maillard, mise en scène par Andréa Bescond

Pour plus d'infos, lien vers le communiqué complet

Valérie Dissaux
Contact - France Télévisions
Bérénice Bouchon
Contact - France Télévisions
Lillou De Lestapis
Contact - France Télévisions
PICTO-FRANCETVPRO
PICTO-Phototélé
PICTO-FRANCETVPREVIEW