Temps fort SEM 23 2020

Télécharger la version PDF
DANS LES YEUX D'OLIVIER

ABUS DE FAIBLESSE

  • Magazine

  • Mercredi 3 juin 2020 à 22.15

  • Sur Réunion la 1ère

DANS LES YEUX D'OLIVIER : ABUS DE FAIBLESSE

L'abus de faiblesse est un délit reconnu par la loi comme « l'exploitation de la vulnérabilité ou de l'ignorance d'une personne, pour en tirer un avantage contraire à ses intérêts ». Les personnes abusées le sont généralement à un moment de leur vie où elles sont fragiles psychologiquement. Une faille, que des prédateurs savent mettre à profit pour se rapprocher d'elles, et installer leur emprise. Les motivations de ces abuseurs sont le plus souvent financières ou sexuelles. Ils jouent de la détresse ou de la naïveté de leurs victimes pour les manipuler, en leur faisant perdre progressivement tout libre arbitre. 

Olivier Delacroix part à la rencontre de femmes et d'hommes qui se sont retrouvés sous le joug d’un abuseur, et qui ont réussi à s’en affranchir en reprenant le contrôle de leur vie.

Championne de France de roller artistique, Ludivine, a été abusée par son entraîneur alors qu'elle était encore mineure. De l'âge de 13 ans jusqu'à sa majorité, l'homme en a fait son objet sexuel. C'est finalement en prenant la fuite, aidée par sa famille, que Ludivine a réussi à échapper à son agresseur...

Nathalie a été victime d'un avocat sans scrupules. Alors qu'elle venait de perdre son mari, celui-ci n'a pas hésité à profiter de sa détresse et de sa solitude pour s'approprier une bonne partie de son héritage. Fait rare, l'avocat a été radié du barreau à la suite de cet abus de faiblesse

Adolescent mal dans sa peau, souffrant d'un manque total de confiance en lui, Xavier était un peu perdu lorsqu'il a été recruté par une communauté religieuse puissante. Après six ans d'endoctrinement quasi-sectaire, il a découvert que les principes de cette communauté reposaient sur les mensonges et les manipulations de son fondateur...

Victime d'un burn-out, Florence a été manipulée par son thérapeute. Après plusieurs consultations, l'homme en est venu à abuser d'elle sexuellement à chaque rendez-vous, pendant près de deux mois. Jusqu'à ce qu'il soit incarcéré, à la suite de la plainte d'une autre patiente...