Temps fort SEM 50 2019

Télécharger la version PDF
LE MONDE DE JAMY,

LA FRANCE AUX TEMPÊTES

Inédit

  • Magazine

  • Mercredi 11 décembre 2019 à 20.45

  • Sur Réunion la 1ère

LE MONDE DE JAMY : LA FRANCE AUX TEMPÊTES

Mercredi 11 décembre à 20.30 sur Réunion la 1ère, Jamy Gourmaud revient sur Lothar et Martin, les tempêtes de 1999. Une enquête exceptionnelle qui le mène de la métropole aux territoires d’outre-mer.

Vingt ans après les "tempêtes du siècle" de 1999Le Monde de Jamy propose une enquête exceptionnelle : avec plus de 4 000 kilomètres de côtes, notre pays reste particulièrement exposé aux tempêtes. Sommes-nous à l’abri d’une nouvelle catastrophe de cette ampleur ? Sommes-nous bien préparés ? Le réchauffement climatique aggrave-t-il le risque ? 

 C’est une cicatrice encore douloureuse dans notre histoire collective. Les 25 et 26 décembre 1999, alors que les Français s’apprêtent à entrer dans le nouveau millénaire, deux tempêtes d’une violence sans précédent s’abattent sur notre pays. De la Normandie à l’Alsace, de la Charente-Maritime à la Provence, les vents soufflent à 200 km/h, déracinent les arbres, arrachent les toitures, abattent les pylones électriques. Le bilan est très lourd : 92 morts et 7 milliards d’euros de dégâts.

 Vingt ans après cette catastrophe qui nous avait pris de court, Le Monde de Jamy enquête en métropole et en Outre-Mer : la France est-elle aujourd'hui mieux préparée pour affronter ces colères du ciel ? La météo sait-elle mieux les anticiper ? Sommes-nous armés pour éviter les coupures d’électricité, protéger nos forêts ? Dans la rue, au volant, quel comportement adopter quand la tempête s’abat ?

 Jamy et Églantine retracent heure par heure l’épisode de 1999, avec les responsables qui étaient aux commandes des prévisions et des secours. Dans une soufflerie géante, ils mènent des expériences inédites pour mieux comprendre la force du vent et la bonne stratégie à adopter pour y faire face. Ce numéro se nourrit d’images exceptionnelles : Jamy envoie un ballon équipé de caméras et d’instruments de mesure pour calculer la force des « courants jets », qui balaient le ciel à 10 km au-dessus de nos têtes et qui, on l’a appris depuis, sont à l’origine des tempêtes

 

suivez-nous sur reunion la 1ere