Communiqué du 21 mai 2019

Télécharger la version PDF
QSN Les Nouvelles Familles

Qui sommes-nous ?

LES NOUVELLES FAMILLES

Lundi 27 mai après le Soir/3

Provence Alpes Côte d'Azur
Lundi 27 mai après le Soir/3

LES NOUVELLES FAMILLES

13 films comme autant de récits des foyers français d'aujourd’hui

Adoption, monoparentalité, familles nombreuses, recomposées, unisexes, multiculturelles. Chaque famille est unique et, pendant longtemps, chacune la sienne, pas toujours choisie. Fête des mères, Fête des pères, quel sens nouveau prennent ces rendez-vous populaires et traditionnels ?

Reste à savoir ce que l'on appelle une famille aujourd’hui ! Cinq ans après le "mariage pour tous", cette collection documentaire explore l’évolution et la déconstruction de ce modèle familial "traditionnel" et de ses conséquences pour toutes les familles non classiques, ces "nouvelles familles", dont d'autres formes se développent et vont bien devoir trouver une reconnaissance dans la société contemporaine.
 

Provence-Alpes-Côte d'Azur
Familles nombreuses, familles heureuses ?
Réalisé par Anne-Sophie Lévy-Chambon
Coproduction ASLC Productions

Ils ont 3, 4, 7, 10 enfants... Comment, par les temps qui courent, peut-on encore choisir de faire plus de trois enfants et décider de passer la barre des six, voire des dix enfants ? Est-ce une philosophie de vie, un rêve, un destin? Le nombre d’enfants fait-il le bonheur ?
 

Paris Ile-de-France
Amours au pluriel
Réalisé par Vassili Silovic
Coproduction Morgane production

Le polyamorisme comme un fait de société qui rend curieux, c'est plus qu'une dimension sociale et politique qui nous questionne sur le monde "normal", le couple normé et le mariage. Depuis quand le mariage tel que nous le pratiquons existe-il et pourquoi est-il monogame ? 
 

Occitanie
Papas 3.0

Réalisé par Marion Pillas
Coproduction Causette prod

À la rencontre de ces mères et pères qui ne se satisfont plus du système "à l’ancienne", ceux qui par leurs choix individuels imposent à la société une nouvelle conception de la famille dans laquelle les deux parents seraient, au foyer comme au travail, sur un pied d’égalité.
 

Normandie
Famille(s) idéale(s)
Réalisé par Flore-Anne d’Arcimoles et Gwenaël Giard Barberin
Coproduction Seppia Films

De l’évolution à la déconstruction du modèle familial "traditionnel", nous explorons au cours des cinquante dernières années l’histoire de sept personnes aux parcours et modèles familiaux distincts.
 

Nouvelle-Aquitaine
Une affaire de famille
Réalisé par François-Xavier Goby
Coproduction Tamara Films / Deux Cafés l’addition

Histoire d’amour, parcours de vie, c’est le "mariage pour tous" filmé au quotidien et raconté par ceux et celles qui le vivent.
 

Grand-Est
Déchirures de familles

Réalisé par Françoise Schöller et Christophe Busché
Coproduction 2 Caps Production

Les séparations de couples binationaux posent un énorme problème quant à la résidence désignée pour l’enfant et le partage de sa garde. Le cas est particulièrement flagrant pour l’Allemagne. Les enfants pâtissent alors, en plus des disputes parentales, des divergences nationales.
 

Corse
Les anciens, L'Anziani

Réalisé par Delphine Leoni
Coproduction Tamara films et Bleu Iroise

Ce documentaire observe la place des anciens au sein des familles corses contemporaines à travers une série de portraits et de témoignages. À la rencontre d’hommes et de femmes, jeunes et moins jeunes, qui évoqueront le lien qui les unit à leurs aïeux et à leurs descendants.
 

Pays de la Loire
Mes parents, ces héros ordinaires
Réalisé par Pascale Fournier
Coproduction 13 productions

À trois, ils ont fondé une famille avec deux foyers. Michael, Bruno et Magali sont les parents d’Agathe et, à travers leur vie quotidienne, le film donne à voir une famille parmi toutes celles aux formes multiples, de plus en plus nombreuses, qui viennent s’ajouter au modèle traditionnel. En France, les co-parents et les beaux-parents n’ont pas de légitimité. Seuls les deux parents biologiques sont reconnus officiellement.
 

Centre-Val de Loire
Les mères intérieures

Réalisé par Caroline Gillet et Yoan de Montgrand
Coproduction narrative

Faut-il avoir des enfants ? Caroline Gillet a choisi de poser cette question à huit femmes de Loches, une petite ville en Indre-et-Loire. Le film dresse leurs portraits de mères jeunes et moins jeunes, en couples ou séparées, hétéros ou homos, dans une enquête personnelle et picaresque.
 

Auvergne Rhône-Alpes
Du train où vont les mômes
Réalisé par Bernard Mangiante
Coproduction APC

Depuis la séparation de leurs parents, Edouard, Clément, Hannah, Prunelle, Milo et Samuel naviguent entre Paris, Lyon, Montpellier, Lille et Genève pour retrouver, le temps d’un week-end, leur père qui désormais vit loin d’eux. Tourné dans une unité de temps, le voyage, et de lieu, le train, le film leur donne la parole. Ils livrent, à l’aune de leur maturité d’enfants âgés de huit à dix-sept ans, leur regard et leurs sentiments sur leur vie familiale éclatée.
 

Bourgogne Franche-Comté
Nouvelles fratries
Réalisé par Virginie Saclier
Coproduction Aximee Productions

Qui dit famille recomposée dit, dans de nombreux cas, fratrie recomposée. Il faut alors s’apprivoiser entre nouveaux frères et sœurs et apprendre à vivre ensemble. Un quotidien pas toujours simple ! Ils ont entre 8 et 25 ans et témoignent de ce chamboulement quand, du jour au lendemain, des nouveaux frères et sœurs débarquent dans leurs vies.
 

Bretagne
Les nouveaux grands-parents
Réalisé par Anne-Sophie Lévy-Chambon
Coproduction ASLC Productions

Nous allons à la rencontre de grands-parents, tous très différents, actifs, voyageurs, nounous, libéraux, qui enseignent à leurs petits-enfants des choses sur le monde, la vie, l’amour, et nous découvrons le lien qu’ils entretiennent aujourd’hui avec leurs petits-enfants.
 

Hauts-de-France
Ma famille sans frontières
Réalisé par Minju Song
Coproduction Hikari

Voici l'histoire d'une famille franco-coréenne d’aujourd’hui, qui cherche à écrire ses nouvelles règles. La famille multiculturelle est entrée dans les mœurs et fait partie du paysage familial français. Ses enfants grandissent et ses histoires prennent de l’épaisseur, mais la mondialisation de l’amour et de ses conséquences n'est encore empirique.