Temps fort

Télécharger la version PDF

Paname autour du boulevard du Temple

  • Magazine présenté par Yvan Hallouin

  • Dimanche 12 janvier à 12h55

  • Sur France 3 Paris Île-de-France

Yvan Hallouin et Frédérick Gersal

Pour la première balade de l'année Paname vous emmène autour du boulevard du Temple. Ce boulevard  tient son nom de l’Ordre des Templiers qui avait installé sa Commanderie dans le quartier, au XIIIe siècle. La nomenclature parisienne a décliné ce « Temple » à la rue du Temple, la rue Vieille-du-Temple, la rue du Faubourg-du-Temple et le boulevard du Temple, et les confusions sont fréquentes.

Yvan commence par apprendre les traditions japonaises pour faire un thé Matcha et découvrir ses vertus chez Umami Paris avec Jean et Laure Béguin.

Il se rend ensuite chez 3 D-Pix à la rencontre de deux photographes, Florian et Isabelle Haerdter, des magiciens de l'image. Cette jeune entreprise familiale réalise des images en 3D ou à effet flip en utilisant la technique "lenticulaire" : un film composé de lentilles posé sur une image imprimée pour créer un effet de profondeur ou d'animation. Aujourd'hui, il y a une vraie demande par des artistes, couturiers, stylistes de vitrines…

Une page d'histoire avec Frédérick Gersal qui lui explique qu'en 1830 le boulevard se nommait boulevard du Crime. A cette époque se trouvaient plusieurs théâtres mélodramatiques dans lesquels étaient fréquemment représentés des faits divers, assassinats et vols. 

Il enchaîne ensuite en se rendant dans le seul théâtre du « Boulevard du crime » à avoir survécu, le Théâtre Déjazet. Il y est accueilli par son propriétaire Jean Bouquin. Ancien couturier de  stars, Greta Garbo, Rita Hayworth, Marlène Dietrich, Mick Jagger, Brigitte Bardot…  il explique pourquoi il acheté ce théâtre et nous raconte l'origine de ce lieu et de ses fantômes... 

Et pour clore, Yvan prend rendez-vous avec Daniel Saadetian. Celui-ci  tient la boutique  la plus originale de Paris. Ouverte par son grand-père en 1926, l’enseigne annonce « vêtements civils et militaires ». Daniel s'est orienté vers la confection de vêtements pour la chasse à courre et la reproduction de costumes anciens pour le cirque, le cinéma, le théâtre et les ordres religieux.