Communiqué du 07 octobre 2019

Télécharger la version PDF
Yvan Hallouin & Frédérick Gersal

Paname autour de l’avenue Mozart

Dimanche 13 octobre à 12h50

Paris Île-de-France
Yvan Hallouin met le cap à l'ouest, avenue Mozart. Une artère élégante, trait d’union entre Passy et Auteuil.

Point de départ  l’Atelier 23/11, Yvan va  à la rencontre de jeunes artisans, les jumeaux Virginie et Laurent Boukobza. Nés d'une passion commune pour l’artisanat et le travail du cuir,  ils se consacrent à la réparation, la rénovation et la personnalisation de maroquinerie pour leur  redonner vie. Un savoir-faire de maroquinière-sellière à la française.

Ensuite il rejoint Frédérick Gersal aux 40 rue Jean de La Fontaine, aux Apprentis d’ Auteuil. Frédérick nous raconte l’histoire de cette fondation catholique reconnue d’utilité publique. En 1866, l'abbé Louis Roussel s’y installe avec six mômes des rues qu’il a pris sous son aile. Il leur enseigne les bases du catéchisme, la lecture, l’écriture, le calcul, le sport, la musique… Les bourgeois du quartier se mobilisent en apportant matelas, couvertures, vêtements, nourriture, dons … En 1871 il crée des ateliers pour leur apprendre un métier : mécanique, menuiserie, cordonnerie, électricité… c’est cet apprentissage qui fit la célébrité de l’institution, les bonnes familles prirent l’habitude d’y passer commande pour leurs faire-part.

Après cette rencontre solidaire, Yvan nous emmène visiter les villas Maison La Roche. Elles furent construites entre 1923 et 1925 par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret sur commande par un banquier suisse  Raoul Albert La Roche. La maison/galerie était destinée à abriter sa collection personnelle d’œuvres cubistes et puristes. Sybil Meunier, responsable du développement des publics Fondation Le Corbusier, lui fait la visite en soulignant la richesse et l’inventivité de l’architecte.

Ensuite direction Marché de Passy, à l’école de la galette et de la crêpe, La maison Belleguic. Françoise Belleguic nous raconte l’histoire de la saga familiale et fait enfiler à Yvan un tablier. Il prend place devant le bilig, une plaque épaisse circulaire en fonte utilisée en Bretagne pour faire cuire les galettes et les crêpes, pour  apprendre à claquer la pâte, à manier le rozell et à caresser le bilig..

Et pour conclure, rencontre avec Rodolphe, le gérant et créateur, de la boutique Made in Paris. Il vous propose entre autres des bougies au parfum… de Versailles. Pour recréer les senteurs du château de Versailles du temps des rois, il a réuni des nez, des historiens, et les professionnels des senteurs qui ont imaginé les différentes odeurs qui émanaient de cet illustre château. De la chambre du Roi à son bureau, au boudoir de la reine, une visite odorante du château vous attend à Made In Paris.