Temps fort

Télécharger la version PDF
Itinéraires

Guahma 2000

  • Mardi 26 mai 2020 à 20h00

  • Sur NC la 1ère

GUAHMA 2000

Un retour aux valeurs Iliennes ..

Que se passe-t-il quand une communauté veut a tous prix créer du lien et préserver ses valeurs ?

A Guahma, bastion de la culture Nengoné, c’est la naissance en 1990 de Guahma 2000.

Cette année et durant toute une semaine, le rassemblement a permis la rencontre des jeunes du district, avec toute la jeunesse de l’Ile . Il fut aussi le point de rencontre avec les expatriés venus de la Grande Terre. Plus d'un millier de jeunes et encadrant(e)s se sont rassemblées a Maré lors de cette 30e édition.

Pourquoi les jeunes Maréens ont-ils le besoin de renouer avec la tradition à l’heure de la mondialisation ? Sans doute -selon les ainés- parce que la coutume sert de référence et de point de repère en cette période particulière

Les traditions doivent-elles êtres préservées et comment ?

Enquête du magazine « Itinéraires » à travers un documentaire de TETEMBA PRODUCTION conduit au fil de l’événement .

Caméras à l’épaule, Florence D’arthuys et Thomas Douchy ont intégré les festivités de cette 23 eme édition de Guahma 2000. Des préparatifs à la cérémonie finale , ils ont retranscris l’ambiance et l’atmosphère si particulière de cette grande fête coutumière.

Quand on est de Maré, Guahma 2000, c’est presque comme une fête nationale, un évènement incontournable dans l’année.

C’est à l’initiative du grand chef Nidoish Naisseline que Guahma 2000 se crée il y a 30 ans. 

Une envie commune de rassembler pendant une semaine tout le district de Guahma à Maré après un mouvement important d’exode rural vers Nouméa.

En effet, comme les gens de Lifou, d’Ouvéa ou de Tiga, les Maréens s’exilent vers la capitale pour la scolarité ou le travail et se déracinent doucement de leurs îles.

Pour les jeunes notamment, qui partent tôt de la tribu, les points de repères ne sont pas les mêmes à Nouméa : l’éducation, l’autorité, les traditions et les coutumes s’éloignent et se perdent.

C’est donc tout l’objectif de cette grande manifestation : rassembler les gens pour recréer une cohésion coutumière, recadrer les jeunes par l’autorité légitime, pratiquer des activités sportives, partager le goût de l’igname, la chaleur des rencontres et des chants, écouter la parole des anciens. 

Remettre la coutume à sa juste place : au cœur des vies et du quotidien.

Andréa, Ilan, Jean, Yvette, Lucien, Marc, Jean Michel, tous Maréens de cœur, nous embarquent dans l’aventure de cette 30èmeédition du Guahma 2000 pour partager l’intimité de ces coulisses.