Temps fort

Télécharger la version PDF
SPECTACLE

L'arène du rire

  • SPECTACLE

  • Samedi 30 décembre 2017 à 19h50

  • Sur NC 1ère

Arène du rire 2017

NC 1ère diffuse la première édition Festival International du Rire de Nouvelle-Calédonie à l’image d’un Montreux Comedy Festival ou Marrakech du Rire, baptisé : l’Arène du rire. Il a réuni le 25 novembre dernier,  nombreux artistes locaux, régionaux et internationaux pendant 1H30 dont la présence exceptionnelle d’Elie Semoun.
La programmation totalement éclectique de cette première édition du Festival International de Nouvelle-Calédonie reflète les goûts et toutes les générations. Une affiche exceptionnelle diffusée dès 19h50 sur NC 1ère.

Elie Semoun (Fra) Parrain du festival

Waly Dia (Fra)

Shirley Souagnon (Fra)

Raï et Nono (Tahiti)

Myriam Sarg (NC)

Célia Chabut (NC)

Esteban Armagz (NC)

Elie Semoun

Elie Semoun

Né le 16 octobre 1963 à Paris, Elie Semoun grandit en banlieue à Antony. Issu d’une famille juive marocaine, son père, Paul Semhoun est natif de Taza. Sa mère, Denise, est originaire de Tlemcen en Algérie. Aîné de la fratrie, il a un frère cadet, Laurent (décédé en 2002) et une soeur, Anne-Judith.

Il a un lien de parenté avec le chanteur Patrick Bruel, c’est son petit cousin. Fils d’une prof de français, le petit Elie se révèle très doué à l’école et se passionne très tôt pour l’écriture. Il tient un journal intime sur lequel il griffonne des poèmes et autres nouvelles. La vie de la famille bascule lorsque sa mère décède à l’âge de 37 ans. Pour le jeune orphelin l’école devient une seconde famille; il fait l’idiot devant ses petits camarades pour attirer leur attention. L’humour devient vital. Sa matière de prédilection, le français, occupe une place prépondérante dans son quotidien. A 17 ans, il a déjà écrit deux pièces de théâtre (La pièce décousue et La pièce d’identité).
Jeune premier, il s’inscrit à un cours de théâtre à Paris et se fait remarquer par Roger Louret qui l’enrôle dans sa troupe. Il y fait une rencontre déterminante pour la suite, celle de Muriel Robin. A la fin des années 80, il fait ses premières apparitions sur le petit écran, entre une campagne de pub pour la moutarde Amora et un petit rôle de coursier dans la série Vivement Lundi diffusée sur TF1. A partir de 1990, entraîné par son nouvel acolyte, Dieudonné, Elie Semoun se produit sur scène.
Le tandem, auteurs de sketchs corrosifs sur des sujets sensibles, acquiert très rapidement une certaine notoriété. En 1991, leur spectacle Elie et Dieudonné, mis en scène par Pascal Légitimus est un franc succès. En 1996, ils récidivent avec un deuxième spectacle, Elie et Dieudonné en garde à vue. Mais à partir de 1997 des divergences professionnelles et personnelles commencent à éloigner le duo qui met finalement un terme à sa collaboration. Il lance alors sa carrière solo en 1999.
- Spectacles en solo:
1999 : Élie et Semoun, mise en scène de Muriel Robin
2002 : Élie Semoun, mise en scène de Roger Louret
2005 : Élie Semoun se prend pour qui ?, mise en scène de Roger Louret
2008 : Merki…, mise en scène de Roger Louret
2012 : Tranches de Vies, mise en scène de Muriel Robin
2015 : À partager, mise en scène de Roger Louret

Waly Dia

Waly Dia

Waly Dia quitte sa ville natale de Grenoble en 2010 pour s’installer à Nantes où il fait ses premières armes sur scène.

Après seulement quelques mois d’expérience scénique, il remporte le festival parisien Humour en Capitale dont la finale est présentée par Laurent Ruquier qui lui propose dans la foulée de participer à son émission On n’demande qu’à en rire.
Il rencontre rapidement le succès et devient pensionnaire de l’émission (dix passages) en novembre 2011.
Entre temps, il construit son premier spectacle à Nantes à la Compagnie du Café Théâtre. Le succès est une nouvelle fois au rendez-vous et il est programmé dans une petite salle parisienne, le Pranzo.
Installé à Paris en 2012, il est repéré lors des scènes ouvertes du Comedy Club, théâtre de Jamel Debbouze. Ce dernier l’invite à rejoindre la nouvelle troupe du JAMEL COMEDY CLUB, où Waly s’impose rapidement comme un pilier de l’équipe. Peu de temps après, il assure les premières parties de Jamel Debbouze, qui décide de le produire. Le spectacle Garde la pêche est né.
S’en suivront trois saisons du Jamel Comedy Club sur Canal + et deux
participations au festival Marrakech du Rire avec des prestations très remarquées. En plus de ces passages TV, Waly fait également des apparitions dans des séries télévisées tels que SODA, Bref, ou plus récemment dans Scènes de ménage.
En 2014, il présente le Gulli Battle Dance, battle de breakdance réservé aux enfants et apparait pour la première fois au cinéma dans le film À toute épreuve avec entre autres Marc Lavoine et La Fouine.
Fin 2016, Waly tient un des rôles principaux aux côtés de Jacques Gamblin et Richard Berry dans le film Père Fils Thérapie !
Il est également, depuis l’année dernière, récurrent dans la série humoristique Commissariat Central sur M6.

Shirley Souagnon

Shirley Souagnon

Shirley Souagnon naît à Clichy de parents franco-ivoriens.  Elle grandit en déménageant souvent, de Asnières-sur-Seine à la Flèche (Sarthe) en passant par la Picardie, Londres ou bien encore Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) où elle passe toutes ses années de collège. Elle ira ensuite en filière scientifique au lycée Léonard de Vinci (Édouard Branly) de Melun.

Shirley Souagnon apparaît pour la première fois à la télévision à l’âge de 8 ans dans une publicité pour la Coupe d’Europe 96 et dans un épisode de Navarro. De retour en France, elle se lance dans le théâtre puis l’humour. Elle écrit son premier sketch en 2006 et joue son premier one-woman-show Sketch Up ! en 2008 au Théâtre Le Bout à Paris.
Elle est repérée dès l’année suivante dans Pliés en 4 (sur France 4), Paris fait sa Comédie et le festival Youhumour. Elle remporte La Route du Rire en 2009 puis le Prix Jeune Talent de l’année 2010 dans le palmarès Humour.
Elle intègre l’équipe du Jamel Comedy Club en 2010 et participe au
Comedy Club Live en tant que chroniqueuse sur la radio Mouv.
Elle joue la première partie de Franck Dubosc à l’Olympia durant quatorze jours du 1er au 9 octobre 2010 et participe au Gala Ni putes ni soumises le 8 novembre 2010.
Du 14 septembre 2010 au 24 novembre 2010, Shirley Souagnon se fait connaitre du public en participant 6 fois à l’émission On n’demande qu’à en rire sur France 2 en tant que candidate.
Elle joue au Festival du rire de Montreux en décembre 2010.
À partir du 5 février 2011, elle est chroniqueuse dans l’émission hebdomadaire Samedi Roumanoff sur Europe 1.
L’émission s’arrête en 2014. En juillet 2011, elle participe pour la première fois au festival Juste pour rire de Montréal.
Shirley Souagnon naît à Clichy de parents franco-ivoiriens. Elle grandit en déménageant souvent, de Asnières-sur-Seine à la Flèche (Sarthe) en passant par la Picardie, Londres ou bien encore Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) où elle passe toutes ses années de collège. Elle ira ensuite en filière scientifique au lycée Léonard de Vinci (Édouard Branly) de Melun.
Shirley Souagnon apparaît pour la première fois à la télévision à l’âge de 8 ans dans une publicité pour la Coupe d’Europe 96 et dans un épisode de Navarro. De retour en France, elle se lance dans le théâtre puis l’humour. Elle écrit son premier sketch en 2006 et joue son premier one-woman-show Sketch Up ! en 2008 au Théâtre Le Bout à Paris.
Shirley Souagnon est ouvertement lesbienne. Elle en a d’ailleurs fait un sketch lors des manifestations contre le mariage pour Tous intitulé Gay, gay, gay, à voir au Festival de Montreux 2012.
En 2014, Shirley Souagnon rejoint le casting de la série Engrenages et ouvre en parallèle sa société de productions nommé On Time Productions.
En novembre 2014, elle apporte sa voix et produit son deuxième spectacle Free! The One Woman Funky Show qui mélange l’humour et a musique accompagnée d’un groupe qu’elle révèle au public appelé The Krooks.
Elle revient le 20 septembre 2011 dans la deuxième saison On n’demande qu’à en rire sur France 2 en reprenant son nombre de passages précédents à vingt-et-une reprises devenue populaire auprès du grand public, puis elle a fait son retour dans la troisième saison à deux reprises avant d'abandonner en 2012.
Shirley Souagnon joue son premier spectacle Sketch Up pendant près de 1 an au Théâtre de Dix Heures entre 2010 et 2011 du jeudi au samedi à 20h. Le 31 mars 2012, elle joue son premier spectacle Sketch Up à La Cigale. Elle est à l’affiche de la Comédie de Paris les dimanches et lundis du 15 janvier 2012 au 25 juin 2012.
À partir du 2 mai 2015, elle présente l’émission Mieux vaut en rire sur France Ô. Le 11 décembre 2015, Shirley Souagnon & The Krooks présentent FREE! à la Cigale, co-produit par Axe Sud pour France Ô. Shirley produit leur 1er EP avec la société On Time Productions et sort également son premier sketch show diffusé depuis Février 2016 sur Afrostream.tv intitulé simplement Shirley Souagnon Show. Le 30 mai 2016, elle devient sociétaire des Grosses Têtes sur R.T.L. aux côtés de Laurent Ruquier. Le 4 juin 2016, elle présente le festival Afropunk avec son ami humoriste Fary. Shirley Souagnon développe depuis juin 2016 des ateliers d’humour sur l’île de la Réunion où elle a découvert une multitude d’humoristes désireux d’apprendre. Un projet d’école est en cours.
En juillet 2016, elle participe au festival Juste Pour Rire de Montréal avec l’équipe de Bref. Shirley est en en tournée depuis septembre 2016 avec son troisième spectacle intitulé Monsieur Shirley.

Raï et Nono

Raï et Nono

Yves Edouard MALAKAI (RAI) est né le 07 aout 1979 à NOUMEA.
Après 18 années d’expérience hôtelière de luxe comme directeur des animations, en 2016, il décide de changer de métier et devenir Comédien.
En 2014, il commence par jouer dans une petite série web de 10 épisodes de 2 minutes, nommée RAI et MANA.
Repéré par Marie Eve TEFAATAU, productrice PACIFIC TV PROD TAHITI, il s’engage à co écrire avec elle, une adaptation de la série web pour la télé. En 2014, la série télé RAI et MANA - saison 1 est créé et diffusée.
Fort de ce succès, il est engagé pour une saison 2 nommée RAI et NONO en 2015. En 2016, il prend le premier rôle de la série TUPAPA’U saison 1.(diffusée sur NC 1ère). 
Il devient Ambassadeur VODAFONE, et participe à des dizaines de clips publicitaires pour la marque mais aussi pour d’autres enseignes comme : Meadow Lea, la Polynésienne des eaux et bien d’autres...
Il participe à plusieurs scènes publiques en tant qu’humoriste : Miss Tahiti - Concert Tamari’i Hauti - Faiva Gala Party, Fifo...
En 2016, il décroche un petit rôle dans la série AL DORCEY, puis dans le film Paul Gauguin avec Vincent CASSEL.
Il tourne actuellement MAUI et COCO et vient de terminer la saison 2 de la série Fiction TUPAPA’U 2.

Heiano ALEZRAH est plus connu sous le nom de NONO et «Mixtape». Âgé de 24 ans, il est passionné par la musique depuis qu’il a 13 ans. Ses tendances s’orientent vers le Rap, Ragga dancehall, Reggae et Electro-Latino. Aujourd’hui, il compose et interprète sous le nom de MIXTAPE.
Il y a 3 ans, suite à un casting organisé par PACIFIC TV PROD TAHITI, Marie Eve TEFAATAU, la productrice, l’a choisi parmi 60 candidats pour incarner le personnage de Nono, pour la suite de RAI et MANA.
La série RAI et NONO lui a offert sa première expérience de comédien. Heiano adore ce métier. « Être sur la scène ou à la télé, j’aime délirer, m’exprimer avec générosité et passion. J’ai la chance d’avoir un acolyte professionnel qui m’aide et m’accompagne sur scène » a t-il déclaré.

Myriam Sarg

Myriam Sarg

Myriam est née à la Réunion. Après avoir voyagé une dizaine d’années en bateau, elle accoste avec sa famille en Nouvelle -Calédonie, où elle poursuit sa scolarité jusqu’au baccalauréat “lettres”, option Théâtre.

Puis, elle s’envole à Paris en 2003 où elle intègre l’école d’Art Dramatique Jean Périmony pour une formation théâtrale sur 4 ans.
Elle enchaîne ensuite avec des pièces de boulevard, toujours à Paris et participe à des petits concours.
En 2007, elle prend l’avion pour la Guyane où elle rejoint la Compagnie théâtrale guyanaise; ainsi que la compagnie de théâtre de Grégory Alexander durant deux années.
Elle rentre sur le Caillou en 2009 où elle joue avec plusieurs troupes de théâtre comme Pacifique et Compagnie, L’Archipel, la Cie du Soleil. S’ensuivent alors des rôles dans des pièces classiques avant de monter sa propre compagnie Numa et Cie.
Avec Maïté Siwène et Sam Kagy, elle lance les Free Womens Chaud et dans la foulée, en formule un seul en scène, pour une pièce intitulée : Le plus beau jour de ma vie, co-écrite avec Pierre André Ballande, pour laquelle elle sera en représentation sur tout le territoire.
En 2015, SA Productions lui propose de faire la 1ère partie de Kev Adams à L’arène du Sud de Paita.
Depuis 2009, en parallèle de son activité théâtrale, Myriam est également animatrice radio sur NC 1ère puis sur NRJ.
Depuis 2017, elle présente également sur NC 1ère un texte humoristique style “pavé dans la marre”, dans l’émission HTAG Le Lien, où elle puise son inspiration dans l’actualité fournie du pays.

Célia Chabut

Célia Chabut

Les formations artistiques qu’elle a suivies permettent à Célia Chabut de presque tout faire : théâtre (Conservatoire d’art dramatique d’Avignon), clown, marionnette, animation, improvisation et expression corporelle.

Organisatrice et animatrice d’évènements dédiés aux enfants, elle a créé un concept d’animation à domicile avec son personnage Pichatruche et a écrit et édité le livre Les Pourquoi de Pichatruche.
Clownette que l’on a vu également dans les émissions de Guy Raguin sur NC 1ère (La Caz’a Guy et La Kidchinette).
Comédienne, elle a joué de nombreuses pièces tant pour les enfants que pour le tout public. Elle fait partie de la compagnie Les Kidams avec qui d’ailleurs elle a co-organisé le festival Pikinini (premier festival jeune public en NC), et joue de nombreuses pièces entre autre les pièces Dans tes dents ou Les aventures de Froky et Gnongnon qui cartonnent auprès des enfants. Elle travaille aussi avec la cie L’Archipel et se produit dans L’échappée Belle, Les précieuses Ridicules, Le fil à la patte et Cyrano de Bergerac en préparation pour 2017. Elle est aussi une spécialiste de l’improvisation puisqu’avec la compagnie Ouh La La elle se produit souvent sur scène dans des cabarets et match d’impro. Pleine d’énergie et de ressources, elle est aussi intervenante pour des ateliers théâtre pour enfants et
adolescents.
L’année dernière elle commence à se lancer dans du solo avec un début de one woman show qu’elle créé pour la fête des fous à lier Comment vaincre une rupture amoureuse? et qu’elle reprend pour la première soirée TDEX en NC, ainsi que pour faire la première partie d’Arnaud Ducret à Nouméa.

Esteban Armagz

Esteban Armagz

Esteban a toujours été « celui qui fait rire les autres ».
Intéressé par la comédie, il publie ses premières vidéos sur internet en 2012. Avec Warren LEGALL, il lance en 2015 le collectif CVUP! qui est ensuite devenu un site web.

En fin d’année 2016, il a la chance de monter pour la première fois sur scène pour la première édition du Stand Up du Rire organisé par Gold Moove, et après une prestation plutôt réussie, il créé sa page Facebook.
Petit à petit, Esteban poste ses vidéos qui lui ont permis de se faire connaitre avec plus de 10.000 likes et 1.000.000 de vues en quelques mois.
Continuant sur sa lancée, il monte sur scène régulièrement avec Gold Moove, réalise des vidéos seul ou avec ses potes de Katiramona en attendant la grande scène de L’Arène du Rire !