Communiqué du 27 avril 2020

Télécharger la version PDF
#Paese, la nouvelle série débarque en avant-première sur Via Stella du 2 au 8 mai à 20h40

Avant-première

#Paese, la nouvelle série événement

Du 2 au 8 mai à 20h40 sur Via Stella

Corse ViaStella

7 minutes par jour, c'est la dose de bonheur prescrite par #Paese

votre nouvelle série nustrale à découvrir en avant-première du 2 au 8 mai à 20h40 sur Via Stella

La série #Paese vous propose d’explorer, avec humour et autodérision, le quotidien des habitants de Caracutu, un village imaginaire ancré dans la Corse actuelle. #InCasa, quatre duos hyper-connectés aux personnalités bien tranchées se succèdent dans des sketchs majoritairement en langue corse, dont le seul objectif est de nous faire rire !


#Paese

Dans #Paese, les personnages qui peuplent Caracutu sont eux aussi confinés dans leur salon ! Et leur quotidien n'est pas triste, car même isolés, leurs vies au village regorgent de péripéties...
Et s’il y avait encore de la vie dans les villages de Corse ?

Le petit hameau imaginaire de Caracutu aurait pu devenir l'un de ces nombreux villages fantômes de montagne, comme tant d'autres qui ont été désertés tout au long du XXème siècle. Avec l'expansion des réseaux sociaux, l'accès à l'information, une quête d'identité qui traverse toutes les couches de la société, petit à petit, certains villages ont commencé à se repeupler.
Et Caracutu qui ne comptait plus que 17 habitants dans les années 1980 est aujourd'hui fort d'une population d'une centaine d'individus. C'est en partie grâce à Orlandu Perfetti, l'ancien Maire, amateur de nouvelles technologies qui a fait la promotion de son hameau sur Internet. 

Les personnages
A Caracutu, situé en montagne, à mi-chemin entre Bastia et Ajaccio, proche de l'Université de Corse, nous retrouvons certains personnages qui vivent exclusivement une vie rurale et d'autres qui ont des interactions régulières avec la ville. 

Le patriarche et son aide de vie 
Orlandu (Guy Cimino), septuagénaire féru de nouvelles technologies et Saveria (Serena Leca), son aide-soignante, nationaliste convaincue et traditionaliste
Guy Cimino et Serena Leca

Ancien Maire de Caracutu et ancien truand, roublard, souvent de mauvaise fois, Orlandu, malgré ses 70 ans est très moderne, très jeune dans sa tête et hyper-connecté.
Il a embauché Saveria, une jeune fille originaire du village ennemi de Caracutu, en tant qu'assistante de vie. Cette mère célibataire, nationaliste romantique et traditionaliste, très éloignée des nouvelles technologies, doit faire fi des querelles de clochers entre les 2 villages ennemis pour pouvoir mener l'existence rurale à laquelle elle aspire.

Le couple
Bonnie (Coco Orsoni), la bergère 2.0, mairesse du village et Claude (Didier Ferrari), son mari continental qui a du mal à s'intégrer
Coco Orsoni et Didier Ferrari

La fille d'Orlandu, Bonnie, a pris sa succession à la mairie. Elle est aussi propriétaire d'une exploitation agricole. Hyper-active et volontaire, elle a un tempérament rugueux et manque souvent de tact. Bien qu'ayant toujours vécu au village, elle a rencontré son époux, Claude, lors d'un salon de l'agriculture à Paris, alors qu'il était cadre supérieur dans une entreprise commerciale à Paris. 
Claude est souvent stressé, parfois hautain et toujours maladroit. Par amour, il a quitté sa vie continentale pour s'installer avec sa Bonnie. Comme on peut s'en douter, l'intégration à cette vie rurale n'est pas toujours simple.

Les jumelles
Luisa (Danae Sepulcre Nativi), une jeune serial-entrepreneuse, pro-écolo, engagée et Mona (Delia Sepulcre Nativi) sa jumelle, étudiante superficielle addict à la mode et aux réseaux sociaux. 

Danae et Delia Sepulcre Nativi
Les 2 jeunes soeurs ont choisi d'occuper la vieille maison familiale. Si Mona, grassement entretenue par sa famille, l'utilise comme logement pour suivre ses études à l’Université de Corte, Luisa a décidé de s'y installer définitivement pour être fidèle à ses convictions écologiques, en quête d'une vie plus sobre, plus authentique, éloignée de l'hyper-consumérisme.

Les potes
Jojo (Pierre-Laurent Santelli), aussi serviable que mythomane et Loulou (Sébastien Casalonga), au chômage, accro à son image sur les réseaux sociaux.
Pierre-Laurent Santelli et Sébastien Casalonga

Âgé de quarante ans, Jojo est l’homme à tout faire du village. Complètement mythomane et fanfaron il est toujours prêt à rendre service. Loulou, de 20 ans son cadet, est un chômeur "montasega" limité intellectuellement. Il vit sur le dos de ses parents et des allocations, est narcissique et utilise les réseaux sociaux comme une vitrine.
Ils sont les meilleurs amis du monde ! 

Bande annonce