"Lignes de vie", une série documentaires de Paul Filippi consacrée aux déportés du "Convoi des 45 000"

Lignes de vie

Série de portraits
4 mini-documentaires de la collection Ghjenti réalisés par Paul Filippi
Documentaire - 4x13min. - 26, 27, 28 et 30 novembre à 21h35 - Sur France 3 Corse ViaStella

Chaque épisode de cette série évoque le portrait d'un déporté du convoi du 6 juillet 1942, dit "convoi des 45 000". Quatre biographies documentaires relatant la destinée de chacun de ces hommes jusqu’à la déportation, jusqu’à leur disparition, à Auschwitz.

Lundi 26 novembre : Napoléon
Jean-Antoine Corticchiato (matricule 45340) surnommé Napoléon, est né à Ajaccio en 1909.
Il en est parti dans les années 30 pour Marseille puis Paris où il a exercé divers métiers. Mais en réalité, Napoléon était un voyou, trafiquant de drogue et homme de main. Il est arrêté en 1942 et déporté à Auschwitz. Il sera le seul survivant parmi les Corses du convoi. Il sera assassiné à Ajaccio en janvier 1947. 
Jean-Antoine Corticchiato



 

Mardi 27 novembre : François
François Buresi (matricule 45313) est né à Petreto Bicchisano en 1896.
Il a été mobilisé en 14/18. Après près de trois ans de guerre, il est gazé au front belge. À la suite de cette intoxication, il déserte quelques mois puis finit la guerre dans un régiment disciplinaire. Après la guerre il s'installe dans la région parisienne avec toute sa famille. Tous sont des militants politiques proches du PC. Il exerce le métier de facteur. Mais sa vie est cernée par la mort. Ses enfants meurent presque tous (ainsi que son épouse). Il ne lui reste plus que sa fille.
En 1934, il tue un homme au cours d'une bagarre. Après cinq ans de prison, et après avoir été à nouveau mobilisé pendant la « drôle de guerre », il est à nouveau arrêté et interné à Compiègne le 27 juin 1941, au cours d'une rafle anticommuniste. Il meurt à Auschwitz en août 1942. 

François Buresi

Mercredi 28 novembre : Alexandre
Alexandre Antonini (matricule 45174) est né en 1894 à Ajaccio.
Il a 20 ans en 1914 et effectue une partie de la guerre avant d'être transféré à l'arrière à la suite d'une grave blessure à l'oeil. Il milite très tôt au parti communiste. Sa génération est fascinée par la révolution d'octobre, qui se déroule alors qu'il a 23 ans. Il adhère au PC en 1920. Il est élu conseiller municipal de Clichy et participe à toutes les actions qui jalonnent l'histoire du PC à l'époque : affaire « Sacco et Vanzetti », en 1927, grandes manifestations de 34 ou du Front Populaire... Il exerce le métier de comptable dans une entreprise mais aussi au PC. Il effectue plusieurs voyages en URSS dans les années 20. 
Après un séjour en prison en 1930, à la suite d'une bagarre politique, il intègre la rédaction de l'Humanité. Il semble se situer dans l'orthodoxie du PC, en lien direct avec Moscou. Il milite au PC clandestin dès 1939. Il est arrêté en décembre 1940 et meurt à Auschwitz en octobre 1942. 

Alexandre Antonini

Vendredi 30 novembre : Jean-Paul
Jean-Paul Battesti est né à Sari d'Orcino en 1909. 
Il quitte la Corse dans les années 30 pour Marseille. Il s'y marie et a un enfant. Il « monte » ensuite à Paris où il exerce le métier de barman. Il fréquente en réalité le Milieu. Il est arrêté en 1940 dans le cadre d'un trafic de faux billets allemands.
Transféré dans plusieurs camps d'internement il s'en évade mais est repris. Il est déporté par le convoi des 45 000 et meurt le 24 août 1942 à Auschwitz. Rien ne permet d'affirmer que la photo d'identification retrouvée à Auschwitz soit la sienne. 

Jean-Paul Battesti

Magazine-documentaire en langue corse

Ghjenti

En multipliant les sujets, Ghjenti s’attache à restituer toute la diversité de la communauté corse,
les questions qu’elle se pose mais aussi les réponses qu’elle tente d’y apporter.

Ce qu'il en restera

"Lignes de vie" de Paul Filippi
D'après le documentaire du même auteur "Ce qu'il en restera" réalisé en 2016
À voir ce lundi 26, mardi 27, mercredi 28 et vendredi 30 novembre à 21h35 sur ViaStella

et en replay sur notre page documentaire
et notre chaîne Youtube

L’équipe du magazine :
Paul Filippi - Marie-Pierre Valli - Cathy Rocchi & Jackie Poggioli

Cartouche

Extrait : le point commun entre ces 4 hommes, le "Convoi des 45 000"

Iframe