Dossier de presse
Télécharger la version PDF
EVENEMENT

CUT - SAISON 6

CUT S06
Logo


SAISON 6 - UN NOUVEAU VIRAGE !

 

Pour cette nouvelle saison, les personnages de CUT se lancent de nouveaux défis.
À 20 ans, comme à 30 ou 50, ils sont prêts à révolutionner leur vie !

Adil a définitivement quitté la ville et s’investit avec ses woofeurs dans l’agriculture biologique, sur les hauteurs de La Réunion. Une vocation qui, peu à peu, va le conduire… en politique. Mélanie débarque dans sa vie et dans son cœur, avec le fardeau de son histoire personnelle : elle est jeune et déjà veuve, ayant perdu son mari dans les attentats de Londres... Laura, quant à elle, traverse à nouveau une période sentimentale troublée. Mais renforcée par sa réussite professionnelle, elle est prête à remettre sa vie en mouvement... loin du couple qu’elle forme avec Maxime. À 50 ans, Charles de Kervelec démarre une existence pleine de promesses en épousant Hélène. Mais il va rapidement devenir le triste protagoniste d’une vie qu’il déteste… Angèle décide de reprendre ses études de médecine. Pour cette jeune maman, d’un peu plus de trente ans, c’est un vrai défi. D’autant que sa relation avec Ruben est mise à rude épreuve depuis qu’il a accepté d’accueillir, au sein de leur foyer, une adolescente en difficultés.

Les jeunes, quant à eux, se réalisent peu à peu. Jules monte une start up pour faire découvrir l’île de la Réunion, Doid s’affirme dans son métier de flic et Lulu s’épanouit comme journaliste d’investigation.

Mais à 20 ans, comme à 30 ou 50, l’accession au bonheur est un combat de tous les jours…

 

CUT S06

Adil exploite une parcelle agricole bio nichée sur les hauteurs de La Réunion et se confronte à ce métier âpre, épaulé par des woofeurs. Mis à mal comme ses confrères par la baisse des subventions, il va se voir propulser par les ruraux comme tête de liste pour les Municipales.

CUT S06

Mélanie est une jeune veuve qui vient à La Réunion pour y disperser les cendres de son mari. Son désarroi et sa joie de vivre interpellent les hommes autour d’elle, en premier lieu Adil. Il tombe sous le charme de cette inconnue qui finalement ne se connait pas elle-même.

CUT S06

Laura sent le célibat qui se pointe à nouveau… Son restaurant de plage fonctionne et elle est prête désormais à mettre du mouvement dans sa vie, fascinée par Joshua, un prof de fac au charisme dangereux.

CUT S05

Maxime est dans la situation peu commune d’être à la fois juge et en cavale. Il vit un fiasco, car il voit aussi Laura se détacher de lui... Maxime est obligé de se réformer et provoque ainsi l’amour. Une histoire à la fois détonante et évidente.

CUT S06

Charles de Kervelec croit débuter une nouvelle vie pleine de promesses en se mariant avec Hélène Kassovitcz mais il va découvrir sa réalité de paria. Les gens savent dorénavant qui il est. Il va devenir peu à peu le spectateur d’une vie qu’il déteste...

CUT S06

Angèle se décide à reprendre ses études de médecine, ce qui est un défi quand on a passé 30 ans et qu’on a un enfant en bas âge. Sa volonté de réussir est évidente, qu’est-elle prête à risquer pour cela ?

CUT S06

Ruben a accepté d’accueillir une ado à problème à la maison, celle-là même qui lui a foncé dessus en voiture pour le tuer. Il n’a jamais été gêné par les attitudes paradoxales... Sauf peut-être par celle d’Angèle qui semble toujours l’aimer mais qui se rapproche dangereusement d’une amie de fac...

CUT S06

Jules veut se reconstruire, malgré ses démêlés judiciaires. Il va montrer une nouvelle facette, celle d’un homme qui agit et réagit aux obstacles mis sur sa route...

CUT S06

Lulu se réalise professionnellement et s’affirme comme journaliste d’investigation pour Réunion La 1ère. Elle est de plus en plus amoureuse de Doid, qui prend de l’épaisseur dans son métier de policier.

CUT S06

Irfan, le réfugié qui a gagné sa citoyenneté, vit un rêve, il est en train de monter une start-up avec Jules. Mais sa faille en fait un être vulnérable, brisé… et dangereusement manipulable.

CUT S06

Hélène Kassovitcz est une femme ambitieuse, qui donne l’impression de tracer sa route. Et pourtant, son assurance à toute épreuve ne la protège pas de ses sentiments, et de son besoin d’aimer.

CUT S05

Violette est une victime collatérale de la justice. Placée dans un foyer d’aide à l’enfance, elle commence à sombrer, malgré l’attention que lui porte Adil, son père biologique.

CUT S05

CÔTÉ CUISINE

La saveur qui caractérise pour vous le plus La Réunion : la vanille, le combava ou le curcuma ?

Élodie Varlet : Le combava ! J’adooooore, et c’est tellement bien cuisiné !
Ambroise Michel : Le combava aussi, parce que dès qu’on mange du poisson, moi, très vite, je l’accompagne de combava !

À l’apéro, pour vous, c’est plutôt : samoussas, bonbons piment ou bouchons (bouchées vapeur) ?
E.V. : Bouchons !
A.M. : Aucun de ceux-là, moi, c’est sarcives ! (viande de porc marinée et laquée, cuite à basse température, NDLR).

Accompagnés d’un… Cot citron (limonade), Dodo (bière) ou rhum arrangé ?
E.V. : Je ne peux jamais refuser un bon rhum arrangé…
A.M. : Salitos, la Despé locale !

Votre carri préféré : cabri massalé, rougail saucisses, civet zourite (poulpe) ou un autre ?
E.V. : Le rougail saucisses de la nounou de mon fils ! Un délice…
A.M. : Moi aussi, c’est plutôt rougail saucisses ! C’est le premier plat que je mange quand j’arrive, histoire de me mettre tout de suite dans le bain.

Sur le riz, à choisir : lentilles, haricots rouges ou gros pois ?
E.V. : Les lentilles (de Cilaos !)
A.M. : Les lentilles, quelle question !

Votre rougail, vous le préférez : très pimenté, sans piment ou à doser vous-même ?
E.V. : À la base, je suis très peu piment… Mais chaque année, je m’y mets un peu plus, mon palais se créolise ! Alors, je dirais : à doser moi-même !
A.M. : Ah non, moi, c’est sans piment !

 

UN PEU DE TOURISME... 

La journée touristique idéale à La Réunion : Ouest et farniente à la plage, Sud sauvage et volcan ou rando en montagne ?

E.V. : Sud sauvage et volcan, c’est pour moi ce qu’il y a de plus impressionnant à La Réunion, le virage, où    soudainement un paysage lunaire s’offre à vous, est complètement déroutant.
A.M. : C’est sûr, priorité pour Sud sauvage et volcan pour en prendre plein les yeux ! Après, rando, forcément, et en dernier lieu, évidemment, le coté farniente.

Pour découvrir l’île, vous seriez plutôt : rando, VTT ou parapente ?
Élodie Varlet : Rando, pour profiter pleinement dans l’effort ! Mais une descente en parapente permet une vision d’ensemble indispensable pour comprendre comment l’île est faite. Et quel calme olympien quand on est là-haut !
Ambroise Michel : J’ai fait les trois, mais dans l'ordre de préférence, je dirais randonnée, parapente, VTT : vue de la terre, vue du ciel et le VTT, pour le côté très sportif.

A choisir, vous seriez plutôt : 

  • Côté montagne : Cilaos, Salazie ou Mafate ?

Élodie Varlet : Choix difficile… Mais Mafate, car c’est la plus belle randonnée que j’ai faite l'année de mon arrivée, avec quelques amis du tournage et ma famille. Le lever du soleil à Marla est un moment magique et inoubliable. 
Ambroise Michel : Pourquoi choisir ? Les trois pour des raisons différentes : Cilaos, pour la végétation ; Salazie, pour les cascades, et Mafate, pour la marche. Ce sont trois manières différentes de se ressourcer.

  • ​​​​​​​Côté ville : Saint-Denis et son Barachois, Saint-Gilles et ses Roches noires ou Saint-Pierre et son front de mer ?

E.V. : Saint-Gilles, certainement car c’est la ville que je connais le plus ! Je la trouve agréable, accueillante, festive. La balade des Roches noires est très bien faite.
A.M. : Je ne suis pas très ville, moi. Je dirais les trois, ou pas… [Rires]
 

  • Côté plage : L’Étang-Salé et son sable noir, L’Ermitage et ses paillottes ou Trou d’eau et son lagon ?

E.V. : Impossible de choisir ! Chaque endroit a son charme et ses particularités. Étang-Salé pour son calme, sa luminosité étrange avec ce sable noir ; L’Ermitage pour la baignade, la découverte de la biodiversité avec les enfants, le farniente ; Trou d’eau pour son sable fin !
A.M. : Les trois, mon capitaine ! L’Ermitage, pour la baignade et le snorkelling (plongée en palmes-masque-tuba, NDLR). Trou d’eau, pour les activités sportives, et Étang-Salé, pour le côté pittoresque du lieu : petit port, mer agitée, maisons de pêcheurs à l’ancienne…

Le plus beau point de vue : fenêtre des Makes, piton des Neiges, Roche écrite ?
E.V. : Piton des Neiges ! IN-CRO-YA-BLE !
A.M. : Piton des Neiges, je n’ai pas fait. Il paraît que c’est LA vue à ne pas rater, mais j’avoue avoir toujours démissionné à cause de l’heure à laquelle il fallait partir… Roche écrite, c’est rigolo, c’est toujours la première rando que je fais en arrivant à La Réunion, super chouette pour avoir un premier point de vue sur Mafate. La fenêtre des Makes était bouchée quand j’y suis allé… Il faut juste s’y rendre à la bonne heure, sinon il peut faire assez mauvais, mais il paraît que c’est magnifique ! [Rires].

​​​​​​​Quels mots créoles ou expressions avez-vous retenus ?

E.V. : Zoreilles (métropolitains, NDLR)… bien évidemment ! Mais je le connaissais bien avant de venir !
En fait, c’est surtout une comptine que j’ai retenue, car il a fallu pour la série que j’en apprenne une. Je la chante même à mes enfants. C’est Dodo, la minette !
A.M. : J’avoue ne pas avoir beaucoup pratiqué… Donc, pas grand-chose, j’en ai peur.

Sophie Staub

 

SOPHIE STAUB (Mélanie)

Parlez-nous de votre personnage qui fait son apparition dans la série. Qui est-elle et que veut-elle ? 
Mélanie est une jeune femme pétillante et pleine de répondant qui ne se laisse pas faire. Elle vient à La Réunion pour disperser les cendres de son mari et chercher des réponses. Elle va trouver bien plus. J’ai adoré jouer cette jeune femme moderne et dans son temps.

Connaissiez-vous La Réunion avant de commencer le tournage de la saison 6 de Cut ? 
Non, c’était la première fois que je venais sur cette belle île. J’ai été époustouflée par cette nature sauvage et grandiose ! Et charmée par la douceur des Réunionnais. J’ai adoré l’énergie de cette terre !

Comment s’est passé le tournage ? Et avec qui avez-vous eu le plus d’affinités ?
J’ai été très chaleureusement accueillie par toute l’équipe. C’était très touchant. 
J’ai essentiellement tourné avec Ambroise Michel qui était mon partenaire presque exclusif, et nous avons été vite très complices. Mais je dois dire que je me suis très bien entendue avec tout le monde, que ce soit l’équipe technique, qui est vraiment adorable, ou les autres acteurs avec qui j’ai tourné. J’ai fait de très belles rencontres.
 

Stéphane Metzger


STÉPHANE METZGER (Le juge Maxime Rivière)

À comparer avec votre première expérience sur Cut, comment s’est passée cette deuxième année à La Réunion ?
Ce deuxième tournage était encore plus riche que le précédent. Je connaissais le projet, je connaissais bien mon personnage et l’équipe, même si certains réalisateurs et chefs de poste ont changé, je connaissais mieux l’île aussi. Tout ça fait que ça a été beaucoup plus facile… Ça a été génial !

Comment se terminait la cinquième saison pour Maxime et sa fille ?
Contre toute attente, Maxime – qu’on a découvert comme un personnage un peu rigide, droit, triste… – est poursuivi par Interpol. On se demande ce qu’il a bien pu faire pour être traqué de la sorte. Le suspense était assez excitant. De savoir ce que les scénaristes allaient inventer, pour moi, c’était la grande surprise. Ma fille (enfin, celle de Maxime [Rires]), s’est retrouvée chez Adil, puisque moi j’étais en cavale…

Sans trop dévoiler l’intrigue, dans quel sens votre personnage est-il amené à évoluer dans cette 6e saison de Cut ?
Maxime Rivière évolue énormément. On va découvrir évidemment pourquoi il est poursuivi par Interpol, ce qui lui est arrivé. Ce qui va le modifier dans son être entier, dans son caractère, dans sa profession aussi… Il va également y avoir un grand bouleversement dans sa vie privée. Il va être plus épanoui, beaucoup plus solaire… Plus heureux, en quelque sorte.

Dossier de presse
Télécharger la version PDF

DISPOSITIF TRANSMÉDIA

CUT S06

 

nouvelles ecritures

 

Retrouvez les personnages principaux du transmédia : Jules (Sébastien Capgras) et Lulu (Nadia Richard aussi connue sur Youtube pour sa chaîne Nad’ Rich’ Hard) mais aussi Irfan, Doid et Sofia. Ils sont toujours aussi présents sur les réseaux sociaux pour faire vivre la fiction au-delà de l’antenne.


Avant même le lancement de la saison 6, les fans auront des nouvelles sur Facebook et Instagram : Jules, en voyage à Madagascar avec Sofia, tente de ramener son père à la raison ; Lulu essaye de son côté de concilier sa vie à la ferme et sa jeune carrière de journaliste. Des centaines de contenus (photos, vidéos, vidéo 360°, Live) viendront rythmer le quotidien des fans. Ces derniers ne sont pas simples spectateurs mais leurs confidents, parfois même leurs conseillers, témoins des coups de gueules et des coups de cœur de leurs personnages préférés !

Au cours de la saison, Jules et Lulu affirment leurs ambitions professionnelles. Lulu veut s’imposer en tant que journaliste d’investigation. Sa communauté sera un véritable atout pour mener à bien ses enquêtes. En parallèle de ses études, Jules développe un projet de start-up touristique, il partagera son aventure entrepreneuriale avec ses fans. Un vrai challenge surtout quand on est associé à l’un de ses meilleurs amis : Irfan. 
Côté cœur on retrouvera les couples Jules-Sofia et Doid-Lulu mais chacune de ses relations sera bouleversée par des personnages inattendus : les fans Facebook seront aux premières loges.

Le transmédia va nous faire voyager encore plus loin. Il permettra au spectateur de découvrir des décors inédits. Les enquêtes de Lulu nous emmèneront dans les Hauts mais aussi à des milliers de kilomètres, bien plus au nord… Jules à travers sa start-up nous fera découvrir l’île intense : du Piton de la fournaise, aux Cascades des trois Bassins, il nous partagera des expériences locales inédites. Et certains fans pourront réellement profiter des expériences touristiques recommandées par Jules et Irfan

Cette année, nouveauté : l’utilisation des Stories (Instagram et Facebook) resserrera encore plus le lien entre les fans et les personnages. Ce format éphémère et instantané rend nos personnages toujours plus vivants et proches de leur communauté.

Les contenus sont écrits par Juliette Gilot et Victor Grange, mis en scène par Béryl Coutat.

TEASER TRANSMEDIA - RÉUNION SECRÈTE - CUT SAISON 6

TEASER TRANSMEDIA - RÉUNION SECRÈTE - CUT SAISON 6

Dossier de presse
Télécharger la version PDF

LISTES TECHNIQUE ET ARTISTIQUE

CUT S06

SÉRIE DE 70 X 24'

Sur une idée originale de Bertrand COHEN et Eugénie DARD.

Une création de Eugénie DARD, Emmanuelle DUPUY, José CALTAGIRONE.

Écrit par Eugénie DARD, Emmanuelle DUPUY, José CALTAGIRONE et Juliette GILOT.  

Réalisé par François BIGRAT, Liam ENGLE, Matthieu VOLLAIRE, Pascal ROY et David HOURREGUE.

Produit par Terence Films et Banijay Studios France avec la participation de France Ô, La 1ère et TV5 Monde, avec le soutien de la Région Réunion et en partenariat avec le CNC, en collaboration avec Les Nouvelles Ecritures de France Télévisions.

Producteur Terence Films : Bertrand Cohen et Stéphane Meunier.

Producteur Banijay Studios France : Alban Etienne.

 

Barre séparatrice jaune

 

Avec : Ambroise MICHEL, Adil - Elodie VARLET, Angèle - Édouard MONTOUTE, Ruben – Stéphane METZGER, Maxime - Julie BOULANGER, Laura - Antoine STIP,  Charles - Sébastien CAPGRAS, Jules - Nadia RICHARD, Lulu - Vincent VERMIGNON, Stefan -  Dorylia CALMEL, Hélène - Sophie STAUB, Mélanie - Gianni Giardinelli, Solal - Camille MOUNIER, Sofia - Floriane VILPONT, Violette - Yaëlle TRULES, Nine.

 

  • Julie Boulanger / Ambroise Michel

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Élodie Varlet / Édouard Montoute

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Sophie Staub / Gianni Giardinelli

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Sébastien Capgras / Camille Mounier

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Maxime Juan / Nadia Richard

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Sébastien Capgras / Camille Mounier

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Dorylia Camel / Antoine Stip

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • Delixia Perrine / Ambroise Michel

    Jean-Noel Enilorac - FTV - Terence films
    CUT S06
  • CUT S06
  • CUT S06
Dossier de presse
Télécharger la version PDF

ÉDITO

CUT S06

Avec cette 6ème saison de la série CUT, le Pôle Outre-mer complète la politique de création de France Télévisions.

La série incarne notre époque et les valeurs de notre Pôle ultramarin : populaire, moderne, centrée sur l’humain, tout en étant ouverte sur le monde. Grâce à ses racines multiculturelles, elle est résolument ancrée en Outre-mer. Les regards croisés de nos héros, leurs identités singulières alimentent les intrigues de la fiction qui n’ont cessé de se renouveler au fil des saisons. Par exemple : le combat pour une agriculture biologique et l'engagement citoyen dans la politique locale d’Adil (Ambroise Michel), la poursuite de la carrière de Lulu (Nadia Richard) dans le journalisme d’investigation, la problématique des réfugiés avec Irfan (Ken Eind) ou encore l’inscription en fac de médecine d’Angèle en tant que jeune maman (Élodie Varlet).

CUT est une fiction innovante depuis son lancement car elle se distingue par son univers transmédia, alimenté avant, pendant et après la diffusion antenne sur les réseaux sociaux. Avec cette saison, environ 400 contenus spécifiques. Ainsi, alors que le personnage de Jules (Sébastien Capgras) s’investit dans un projet de start-up touristique pour faire découvrir l’île de la Réunion autrement, le transmédia permettra d’aller là où la série ne peut pas toujours se rendre. Pour cette saison, l’utilisation d’un nouveau format fait également son apparition : les stories, pour renforcer les liens entre les fans et les personnages.

Auprès de Plus Belle la vie et d’Un si grand soleil, CUT -même si celle-ci est saisonnière avec ses 70 épisodes annuels- emprunte les méthodes de fabrication des feuilletons. Entièrement tournée dans le département de la Réunion, avec le soutien de la Région, elle emploie chaque année une cinquantaine de techniciens, plus de 250 figurants, une production en double plateaux. Tout un travail collectif de création porté par de véritables talents qui ont gagné en expertise au fil des saisons. Une collaboration soutenue qui a permis de contribuer au développement de la filière production en Outre-mer.

Daniel Grillon
Directeur des contenus du Pôle Outre-mer