Communiqué du 03 juin 2019

Télécharger la version PDF
es

Envoyé spécial – Sommaire définitif

Jeudi 6 juin 2019 à 21 heures

Information

Envoyé Spécial

Jeudi 6 juin 2019 à 21 heures

 

A votre service ! 
Un enquête d’Esther Goldmann et Valentine Bossi-Bay pour TVPresse

 

Bricolage, plomberie, ménage, jardinage… : chaque jour, grâce à des applications comme Youpijob, Frizbiz ou AlloVoisins, ils sont des milliers à travailler chez des particuliers pour arrondir leur fin de mois. Quitte à en faire un job à plein temps. Derrière l’idée d’entraide se développe un business florissant, baptisé « Jobbing ».

A qui les clients ont-ils vraiment affaire ? Des « travailleurs » compétents ou des opportunistes plus ou moins adroits ? Que se passe-t-il si le meuble est mal monté, la réparation électrique bâclée, la fuite mal colmatée ? Etes-vous certains d’être bien assurés ? Comment ces plateformes contrôlent-elles les profils de leurs « jobbeurs » ?

Cette nouvelle façon de travailler s’apparente aussi parfois à du travail au noir. Les plateformes ne sont pas légalement considérées comme des employeurs. Les « jobbeurs », sans statut ni contrat de travail, basculent parfois dans l’illégalité. Qui contrôle et comment ?

 

barre séparatrice

 

Un monde sans abeilles ? 
Un reportage de Marion Leclercq avec Capa

Chaque année, les mêmes images : celles d’apiculteurs désemparés qui découvrent leurs abeilles mortes au sortir de l’hiver et brûlent leurs ruches désormais inutiles dans d’immenses bûchers.  

La mortalité des abeilles est en hausse constante et certains anticipent déjà un monde où l’abeille est en voie de disparition. Pendant que des scientifiques cherchent quel mal frappe les abeilles, à Malte, un chef d’entreprise a flairé la bonne affaire et élève des reines d'abeilles, les seules capables de pondre, qu’il expédie par colis dans toute l’Europe, il en envoie plus de 1000 par semaine ! Aux Etats-Unis, certains agriculteurs font appel à des drones pollinisateurs, qui font le travail que les abeilles ne sont plus assez nombreuses à accomplir. 

 

barre séparatrice

 

Policiers en détresse
Témoignages recueillis par Alice Gauvin et Mathieu Dreujou

Depuis le début de l’année, 28 policiers se sont suicidés, des chiffres en forte hausse qui ont amené le ministre de l’Intérieur à mettre en place une cellule de vigilance. Envoyé Spécial a recueilli les témoignages de collègues, de parents, de frères et sœurs de policiers qui se sont donnés la mort.

Haine « anti-flic », pression des résultats, épuisement professionnel : ils tentent aujourd’hui de comprendre ce qui a poussé leurs proches à mettre fin à leurs jours.