Communiqué du 17 septembre 2019

Télécharger la version PDF
APOCALYPSE LA 2EME GUERRE MONDIALE

Entrée en matière

Apocalypse – La Deuxième Guerre mondiale

À partir du lundi 30 septembre à 21.05

france 4
Entrée en matière

Apocalypse – La deuxième Guerre mondiale

Lundi 14 octobre à 21.05

En six épisodes de 52 minutes, « Apocalypse » raconte la Seconde Guerre mondiale à travers le regard de ceux qui l'ont vécue : autant les soldats sur les champs de bataille ou les civils en fuite que les grands chefs. Stratégie militaire et témoignages du quotidien se mêlent dans cette série documentaire exceptionnelle, constituée exclusivement d'images d'archives et construite comme une grande fresque cinématographique. Un choc sans précédent, pour que les générations se souviennent de l'apocalypse... 

Lundi 30 septembre à 21.05 :

Agression (1/6)

1945, dans Berlin en ruines, l'Armée rouge livre les derniers combats. Berlin fut l'une des villes les plus libres au monde avant qu'Hitler et les nazis n'accèdent légalement au pouvoir et décident de faire main basse sur l'Europe. En 1939, le Führer s'allie de manière surprenante avec Staline avant d'envahir la Pologne. La France et le Royaume-Uni n'ont plus le choix. Ils déclarent la guerre à l'Allemagne. Mais les Allemands et les Soviétiques dépècent tranquillement la Pologne. À l'ouest débute « la drôle de guerre », une période d'attente, d'incertitude, mais aussi d'espoir. Français et Britanniques espèrent encore pouvoir éviter la guerre…

L'écrasement (2/6)

10 mai 1940. C'est la Blitzkrieg, « la guerre-éclair ». L'armée allemande déferle sur la Belgique, la Hollande et la France. Les Alliés tombent dans le piège d'Hitler. Le corps expéditionnaire britannique et une partie des soldats français s'embarquent dans la panique à Dunkerque. Quelques jours plus tard, la croix gammée flotte sur Paris. Pendant ce temps, Mussolini, l'allié d'Hitler, rêve à son butin et déclare la guerre à la France. Bientôt, les Français devront choisir entre la collaboration avec Pétain et la résistance à l'image de Churchill. Malgré des bombardements intensifs des villes britanniques, les Anglais tiennent bon et Churchill refuse de faire la paix avec Hitler. Alors Hitler, très inquiet du réarmement américain, mûrit un nouveau coup de poker : attaquer son allié soviétique.

 

Dimanche 6 octobre à 21.05

Le choc (3/6)

Ivre de victoires, le Führer est convaincu de pouvoir vaincre l'URSS en trois mois. En passant par les pays Baltes et l'Ukraine, où les Allemands sont dans un premier temps accueillis comme des libérateurs, la Wehrmacht mène contre le « judéo-bolchevisme » une véritable guerre d'extermination, qui atteint son paroxysme dans la « Shoah par balles ». À la surprise des Allemands, les Soviétiques se défendent héroïquement, aidés dans leur lutte par les conditions climatiques difficiles : c'est le début d'un long cauchemar pour le soldat allemand. Arrivée devant Moscou, la Wehrmacht s'enlise, tout comme en Afrique du Nord, où le général Rommel, venu en aide aux Italiens, est mis en difficulté par les Alliés. Avec l'attaque surprise des Japonais à Pearl Harbor, la guerre devient mondiale.

 

L’embrasement (4/6)

Suite à l'attaque surprise de Pearl Harbor, les États-Unis déclarent la guerre au Japon. La guerre devient mondiale. Malgré leur résistance acharnée, les forces alliées ne parviennent pas à enrayer la progression fulgurante de l'armée nippone dans le Sud-Est asiatique. Même l'Inde et l'Australie sont menacées. La défaite japonaise à Midway, puis le débarquement américain à Guadalcanal sont les premiers signes d'espoir, mais aussi le début de longues et sanglantes batailles dans « l'enfer vert » de la jungle. En Europe et en Afrique du Nord, la résistance s'organise. Les actions contre l'occupant se multiplient et les bombardiers anglais commencent à semer la mort sur l'Allemagne. Pourtant rien ne semble pouvoir arrêter les troupes d'Hitler. Rommel est aux portes de l'Égypte, et la croix gammée flotte sur la ville de Stalingrad...

 

Lundi 14 octobre à 21.05

L’étau (5/6)

Fin 1942 : les Russes tiennent toujours à Stalingrad. Dans l'Atlantique Nord, les Alliés parviennent à réduire la menace des sous-marins allemands. À El-Alamein, dans le désert d'Égypte, l'Empire britannique stoppe l'avance des troupes de Rommel vers le canal de Suez. Britanniques et Américains ouvrent un nouveau front dans le Maghreb. Pour sécuriser la côte méditerranéenne en France, Hitler envahit la « zone libre » et intensifie les rafles de Juifs partout en Europe. Mais il est impuissant face à la contre-attaque russe à Stalingrad et ne peut déjouer l'encerclement de ses troupes. Hitler tente une dernière offensive contre l'Armée rouge à Koursk. En vain. Au même moment, les Alliés débarquent en Sicile. L'Italie change de camp. L'étau se resserre autour des forces de l'Axe en Europe, mais, plus que jamais, Hitler est déterminé à se battre jusqu'au bout.

 

L’enfer (6/6)

1944, les Alliés ont débarqué en Italie, mais sont bloqués dans leur progression par la Wehrmacht, solidement retranchée derrière la ligne Gustav. En Normandie comme à Saipan, dans le Pacifique, les Alliés parviennent, grâce à la formidable puissance industrielle des États-Unis, à organiser simultanément les plus grands débarquements de l'histoire. Dans cette âpre lutte qui s'engage entre les Alliés et l'Axe, des deux côtés du globe, les civils payent le prix fort. Dans les Ardennes, la dernière contre-offensive d'Hitler, qui espère toujours pouvoir renverser les alliances, échoue. L'Armée rouge, de son côté, s'approche inexorablement de Berlin. Plus rien ne peut sauver l'Allemagne, même pas ses « armes secrètes », les V1 et V2. Le suicide d'Hitler provoque une semaine plus tard la capitulation du IIIe Reich. Pour mettre à genoux l'empire du Soleil-Levant et éviter un débarquement au Japon qui s'annonce sanglant, les Américains déclenchent le feu atomique.

  • APOCALYPSE LA 2EME GUERRE MONDIALE
  • APOCALYPSE LA 2EME GUERRE MONDIALE
  • APOCALYPSE LA 2EME GUERRE MONDIALE