Communiqué du 18 septembre 2018

Télécharger la version PDF
Face à Carlos le chacal

INFRAROUGE PRÉSENTÉ PAR MARIE DRUCKER

Face à Carlos le chacal

Mardi 9 octobre à 23.05

france 2

INFRAROUGE

Face à Carlos le chacal

Le film retrace quatre ans de parloirs de la journaliste Sophie Bonnet avec celui qui fut l’un des terroristes les plus recherchés du monde pendant 20 ans. Un huis clos étouffant durant lequel Carlos se dévoile. Cette enquête longue et minutieuse révèle une trajectoire tortueuse et annonciatrice du terrorisme actuel.

Quartier impopulaire

Résumé :

En 2014, la journaliste Sophie Bonnet, obtient un droit de visite pour rencontrer un prisonnier que beaucoup pensent mort : Carlos. Le terroriste, qui fut l’homme le plus recherché de France pendant deux décennies, est emprisonné depuis 1994 non loin de Paris. Il purge trois condamnations à perpétuité pour une série d'attentats meurtriers.

Durant 4 ans, les parloirs se succèdent à la centrale de Poissy. Des centaines d'heures d’un face à face éprouvant durant lesquelles Sophie Bonnet se confronte à un Carlos autoritaire, mégalomane, obsessionnel et manipulateur. Au fil du temps, une relation complexe se noue, un lien trouble toujours sur le fil. Peu à peu, celui qui fut l’un des fondateurs du terrorisme international, combattant de la cause palestinienne, dévoile les zones d’ombre de sa trajectoire tortueuse: protections du bloc de l’Est, alliance avec d’anciens nazis, tueur à gage à la solde d’Hafez El Assad mais aussi son amour pour l’argent, son goût immodéré pour le luxe et la vie fastueuse…

En raison de l’impossibilité de filmer en prison, ces heures de discussions sont restituées au travers de la rotoscopie, un procédé qui mêle animation et création graphique, à la façon du film "Valse avec Bachir". Ces parloirs qui forment le fil rouge du documentaire sont pourtant loin de constituer une tribune pour l’ancien terroriste. Grâce à des archives et des témoignages exclusifs de ceux qui l’ont côtoyé ou pourchassé - anciens frères d’armes, policiers, magistrats -, les réalisateurs Sophie Bonnet et Christophe Bouquet démontent minutieusement le mythe d'un homme qui s’imagine encore à la tête d'une armée de révolutionnaires. Leur film éclaire l’histoire de la naissance du terrorisme international et dévoile de troublants échos avec la vague d'attentats que traverse de nouveau la France.

 

Quartier impopulaire
 

Note d'intention des réalisateurs :

Si tout le monde connaît le nom du terroriste Carlos, bien peu l’ont fréquenté. Bien peu connaissent vraiment l’homme derrière « Carlos le Chacal ». Nous souhaitions retracer sa trajectoire historique en nous approchant au plus près de « l’homme Carlos ».

Des centaines d’heures de parloirs nous ont permis de recueillir un matériau incroyablement riche et inédit. L’impossibilité de filmer en prison nous a alors amenés à imaginer un processus d’animation pour pouvoir utiliser cette parole. Les scènes de parloirs ont été remises en scène en conservant les mots de Carlos. Le procédé choisi, la rotoscopie, rend parfaitement compte de l’ambiance, de la tension et de la folie de ces huis clos.

Par ailleurs, il nous importait de faire entendre la parole de Carlos sans pour autant lui donner une tribune. Une enquête approfondie nous a permis de re-contextualiser ses propos et y apporter de nombreux éléments jusque-là inconnus. Pour cette partie enquête, nous avons fait le choix de ne pas réaliser d’interview de spécialistes ou d’historiens, mais uniquement de proches ou anciens proches. Cette proximité donne à ce film une épaisseur toute à fait nouvelle.

 

Quartier impopulaire

 

Biographie du réalisateur :

Sophie Bonnet est diplômée de journalisme de l’Institut de Presse (Université Panthéon-Assas). Elle écrit de la fiction et réalise des documentaires depuis plus de 10 ans principalement pour France Télévision et Canal+.

Filmographie sélective :
• « Sida : la maladie des idées reçues », 26 minutes, France 2, 2016
• « Se soigner à quel prix ?», 26 minutes, France 2, 2015
• « Alerte au mercure », 52 minutes, France 5, 2014
• « Textile : la colère des petites mains », 30 minutes, France 2, 2014
• « Textiles : Mode toxique ? » 52 minutes, France 2, 2013 • « Laboratoires pharmaceutiques : un lobby en pleine croissance » 70 minutes, France 2, 2012
• « Charity Business : les dérives de l'aide humanitaire », 52 minutes, Canal +, 2012
• « Les Béatitudes : une secte aux portes du Vatican ? », 52 minutes, Canal +, 2011
• « Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques », 52 minutes, Canal +, 2010

Edition :
2004 - Le cirque Gracus – NRF
2006 - La chute de Josef Shapiro – L'Harmattan
2014 - Bordel – Belfond
2018 - Carlos - Grasset

 

Christophe Bouquet

Filmographie :
Réalisateur :
2017 : « Iran: Le réveil d’un géant » (France 5)
2016/17 : « Mafia et République » (3X60’) (Arte)
2014 : « Velo do » (70') (France 4) ; « Qatar : La puissance et la gloire » (52') et « Qatar : Double jeu et trahisons » (52') (France 5)
2013 : Ecriture d’un long-métrage (fiction)
2011-2012 : « Vous êtes libre » (52') (France 5) ; « L'expérience interdite » (52') (France 5)
2007 : « Quand la France s'embrase » (77') (France 2)
2002 : « ALBUM » (30') (Fiction) # Sélection officielle Festival Cinémabrut


Monteur :
2014 : « Films Noirs » (60’) (France 2)
2013 : « Révolte » (4 x 52') (France 5)
2012 : « Entre chien et loup » (12') (Fiction ; 13eme Rue) # Sélection officielle au festival de Palm Springs 2013 ; « La campagne à vélo » (60') (France 2)
2011 : « Manipulations » (6 x 52') (France 5)
2010 : « Zambie : A qui profite le cuivre ? » (52') (France 5) # Prix Albert Londres 2012
2009 : « Le jeu de la mort » (90') (France 2) # Prix Italia + Sélection officielle au Festival de Toronto 2010 ; « Le Tourisme de l'extrême » (52') (Canal +)
2008 : « La Mise à Mort du travail » (3 x 70') (France 3) # Prix Albert Londres 2010 ; « Georgie » (26') (France 2 « Un oeil sur la planète »)
2007 : « En scène » (26') (Arte)
2006 : « Résistance ! » (France 2 et France 5)
2005 : « Ecole(s) en France » (3 x 80') (France 2) ; « Deep Road » (52') (Arte) # Primé au festival Jules Verne
2004 : « Les enfants perdus de Tranquility Bay » (84') (France 2) # FIPA Prix Mitrani 2004
2003 : « Chronique de la violence ordinaire » (4 x 90') (France 2) # FIPA Prix de la Critique 2004
2002 : « Le pied dans la porte » (90') ; « Hollywood sur Nil » (52') (Planète) # Prix du public au festival d'Amiens