Wallis-et-Futuna fait sa rentrée !

Les temps forts en 2021
Télévision - Radio - Web

Édito de Norbert Taofifenua, Directeur régional de Wallis-et-Futuna la 1ère


2021, une nouvelle année déterminante.
Plus exigeante aussi par rapport aux défis et aux enjeux qui nous attendent.
Au cœur de notre activité, l’éditorial et la production de contenus (radio, télé et numérique) pour expliquer une société traditionnelle en pleine mutation. C’est à la fois un défi et une source d’inspiration.
Une vision commune qui touche le vivre-ensemble et qui raconte l’humain tout simplement.
2020 aura été malgré la crise sanitaire, l’année de la consolidation de nos programmes.
2021 sera celle de l’engagement et de la transformation avec le pari de l’utilité, de la visibilité et du lien social. Car, nous avons aussi un rôle de cohésion sociale.

  • L’éducation, notre priorité

Notre responsabilité est importante car Wallis-et-Futuna la 1ère est l’unique média historique du fenua. Notre pari est de développer notre offre sur tous les supports afin de répondre aux attentes d’un public de plus en plus exigeant.

  • L’organisation du bassin

Une politique accrue d’échanges, de partage et d’optimisation de nos moyens de production des 3 stations du Pacifique pour honorer les rendez-vous de la région : les 24 heures de l’Océan – les voix de l’Océanie et la Nuit des chorales du Pacifique – l’histoire du foncier dans le pacifique.

  • La production documentaire

Une volonté de montée en puissance grâce aux moyens accordés par le Siège. Notre objectif est de lancer 10 productions sur l’exercice budgétaire 2021 : Les 60 ans du statut de Wallis & Futuna – Tapa, un art millénaire en Océanie – Les étudiants wallisiens et futuniens - Les richesses sous-marines – Les assises du handicap, etc.

  • Le pacte de visibilité et le portail numérique

Une ambition. Celle de créer des contenus natifs pour le numérique et la production de programmes de qualité destinée aux 1ères et au groupe.

Dans cette ambition collective, je souhaite que chacun et chacune y trouve pleinement sa place.

 

barre

L'INFORMATION

Proximité, décryptage et ouverture sur le monde.

Deux grandes éditions d’information par jour en télévision, du lundi au vendredi.

À 19.00, le TALALOGOd’une durée de 20 minutes, en wallisien et en futunien. Et à 19.30, le journal, dont la durée sera portée cette année à 20 minutes. Une information de qualité moins institutionnelle, mais davantage axée sur la société, sous forme de portraits, d’analyses en plateau, de dossiers, d’immersion et de découverte. La rédaction proposera davantage de directs dans les journaux télévisés de l’antenne décentralisée de Futuna, mais aussi de Nouméa et de Tahiti pour relater des actualités fortes au niveau régional.

La place du magazine FELAVE’I est confortée. Un focus sur les communautés du fenua, mais aussi un voyage à travers le Pacifique à la rencontre de la diaspora. 

L’émission politique TALA TE MO’ONI est consolidée.

La case d'information matinale en radio filmée ainsi qu'en Facebook live est reconduite. Un rendez-vous très apprécié de la diaspora.

Une nouvelle saison du magazine DECRYPTAGES en radio filmée sera diffusée en 2021.

Outre ces rendez-vous d'information, il y aura également des opérations exceptionnelles et des éditions spéciales Covid et 60 ans du statut du territoire.

 

Telesia Vaivaikava – Rédactrice en chef

LES PROGRAMMES

L’antenne de Wallis-et-Futuna la 1ère est un tout. Outre les tranches d’information, les émissions de la grille sont tout autant stratégiques.

C’est le cas de l’immersion « patrimoine » TALATUKU qui raconte l’histoire des mythes et légendes des villages de l’archipel.

C’est le cas de FILIFAIVA, l’émission qui fait la promotion des artistes et de la musique du fenua.

C’est le cas de MANALEA, notre nouveau programme 100% jeunesse et éducatif tourné dans les écoles, collèges et lycées.

C’est aussi le cas de la quotidienne TALANOA qui ouvre un espace d’échange et de partage et permet de libérer une parole riche, diverse et assumée.

C’est enfin le cas de notre case documentaire du mercredi soir LANU’IMOANA.

Car, l’autre défi pour Wallis-et-Futuna la 1ère est de renforcer sa présence dans son environnement géographique pour raconter l’histoire d’une Océanie mystérieuse et complexe.

Notre crédibilité dépendra de notre capacité à relever ces défis ensemble.

 

Lusia Mafutuna – Directrice des antennes

 

talatuku
TALATUKU, un programme 100% local en langue futunienne et française. Cette émission emprunte les sentiers du monde invisible afin de dévoiler l'histoire cachée de chaque village avec leurs mythes et légendes, leur histoire et leur organisation coutumière. Derrière chaque homme, une histoire ! Derrière chaque femme, une trajectoire !

 

 

talanoaTALANOA, rendez-vous quotidien présenté par Nive, Kialiki et Kasoa. Cette émission de proximité veut créer du lien social en ouvrant un nouvel espace de parole à l’ensemble des populations des îles. D’une durée de 55 minutes, l'émission décline un thème par jour ou par semaine, avec un à deux invités qui s’expriment en wallisien, futunien et français. La première partie est informative. La deuxième plus en légèreté avec des rubriques sur la médecine traditionnelle, l’humour made in uvea mo futuna, des séquences de danses et des clips. Un programme de divertissement 100% local.

  

filifeiva

Entre témoignages et portraits, FILIFAIVA animée par Ipolito Kaikilekofe surfe sur la vague des chants et rythmes de Wallis-et-Futuna. Un hommage aux musiques des îles et plus largement de l’Océanie. Une émission musicale qui vous donne envie de bouger !

 

manaleaMANALEA est le dernier né des programmes de Wallis-et-Futuna la 1ère. 1h30 en immersion totale en milieu scolaire, depuis la maternelle jusqu’au lycée. Les enfants, collégiens et lycéens s’approprient leur culture à travers sketches, poésies, ateliers, chants et danses. L’objectif de cette émission, produite en partenariat avec le vice-rectorat et la direction de l’enseignement catholique, est de faciliter l’apprentissage des langues vernaculaires pour capitaliser l’éducation en langue française dans l’archipel. L’émission présentée en français et en wallisien par Velonika Togiaki, est diffusée chaque dernier mercredi du mois.

ID de la video FTV Preview

LES DOCUMENTAIRES

Une volonté de développer une politique documentaire ambitieuse sur le territoire. 

À travers sa case documentaire LANU’IMOANA, créée en février 2020, Wallis-et-Futuna la 1ère propose chaque mercredi soir des documentaires inédits. 
En production en 2021 : 

  • Les 60 ans du statut de Wallis & Futuna
  • Tapa, un art millénaire en Océanie
  • Les étudiants wallisiens et futuniens
  • Les richesses sous-marines
  • Les assises du handicap
  • Etc.

 

Illustration

LA RADIO

Le média de référence pour les Wallisiens et Futuniens.

Une offre étoffée et des contenus revisités pour être plus proches des populations.

En semaine, du lundi au vendredi :

MAFOATA LA 1ère, la matinale en radio filmée de 5.55 à 7.30, animée par Kasoagali Manufekai et Anamalia Teugasiale.

TA ALOFA LAVA, de 8.00 à 10.00 avec Fetu’u Mavaetau. 

TOP PASIFIK, de 10.00 à 12.00, animée par Soana Tufele.

TALA MANATU, de 12.00 à 14.00, présentée par Velonika Togiaki.

TA’OFI FAKAMATALA, de 14.00 à 16.00, avec Ipolito Kaikilekofe. 

EVA’EVA, de 16.00 à 18.00, animée par Paulette Mauligalo.

DEDICACES, de 18.00 à 20.00, une émission animée par Lusia Kilama.


Le week-end, le samedi et dimanche :

MAFOATA, de 6.00 à 8.00, présentée par Neieta Faupala.

FAKAMANATU, de 8.00 à 12.00, avec Niletesi Mavaetau.

FIAFIA FAKATAHI, de 12.00 à 14.00, animée par Pelesila Vaitulukina.