Communiqué du 03 juillet 2020

Télécharger la version PDF
code noir

Le Code Noir, le droit colonial et leurs héritages (1685-2020)

Vendredi 3 juillet à 13h00 en Facebook live

Guyane

"Au 17è siècle l'esclavage et la traite sont acceptés par tous..."

 

"Le code noir n’est pas un texte très important de l’Ancien Régime..."

 

"Le code noir a amélioré le sort des esclaves..."

 

"Il n'y a aucun rapport entre le code noir et le droit dans les colonies..."

 

Depuis un mois, on aura entendu à peu près tout et son contraire sur le Code Noir et son interprétation. Pour en finir avec les contresens et les erreurs, la Fondation pour la mémoire de l’esclavage en partenariat avec Guyane la 1ère  organise un live exceptionnel sur Facebook ce vendredi 3 juillet à 13h. Une heure de mise au point et de discussion avec un panel de chercheurs internationaux. Thématique : Le code noir, le droit colonial et leurs héritages (1685-2020). Ce Live sera animé par Claudy Siar et introduit par Jean-Marc Ayrault, président de la Fondation.