Temps fort

Télécharger la version PDF
PASSION OUTREMER - DOCUMENTAIRE INÉDIT

Martinique, l’art des jardins

  • Documentaire

  • Dimanche 21 juin 2020 à 20.55

MARTINIQUE L'ART DES JARDINS

Avec son profil volcanique plus marqué au nord, la Martinique possède une grande diversité de conditions bioclimatiques favorisant la mise en place de nombreux écosystèmes terrestres qui recouvrent tous les étages de végétation et une flore particulièrement riche au regard de sa surface. L’île est un véritable paradis naturel pour les jardiniers et un sanctuaire naturel pour les scientifiques avec de nombreuses espèces endémiques.

La petite île antillaise de 1 128 km2 révèle une végétation paradisiaque côtoyant des jardins où règnent un esprit de liberté et un art de composer avec la nature.
C'est dans cet univers unique, qui enchante les jardiniers, les botanistes, les paysagistes, les conservateurs ou les collectionneurs, mais aussi les amoureux de couleurs et de senteurs, que nous allons découvrir la magie des jardins d'habitation, les extraordinaires jardins de case, les fascinantes histoires et splendeurs des jardins botaniques.

Dans le jardin de Balata, l'un des plus beaux de Martinique, Mylène nous emmène à la découverte de variétés d'hibiscus étonnantes. Le jardin a conservé toute sa splendeur. Il est l'œuvre de Jean-Philippe Thoze, un véritable visionnaire. Sur les pentes du Morne Larcher, la nature est restée sauvage. Elle concentre la richesse du biotope martiniquais que nous dévoile Alice Arnaud, du Conservatoire botanique de Martinique. C'est dans ce sanctuaire secret et féerique que l'on peut se représenter ce qu'était la végétation de la Martinique aux premiers temps de l'île. 
Plus loin, le jardin mythique de l'Habitation Ceron a gardé toute sa magie. On peut y contempler le zamana, le plus vieux des arbres, géant et mythique. Les Martiniquais redécouvrent aussi le génie de leurs anciens. Frantz Fonrose redonne vie aux jardins créoles : un espace où l'on sait cultiver des fruits et des légumes aux dimensions surprenantes grâce à une terre enrichie de manière totalement naturelle. Au nord de l'île, du côté du Morne Rouge, un nouveau type de jardin est en train de voir le jour. Sous l'impulsion du pharmacien Emmanuel Nossin, les Martiniquais développe le jardin essentiel : les Jardins de Gaïac abritent désormais toute la richesse des plantes médicinales. 
Dans le monde qui vient, les habitants des îles prennent petit à petit conscience que la nature est une richesse et qu'il faut la préserver. Oscar et Thierry sont deux véritables protecteurs des îlets. Dans une zone où la forêt humide côtoie des savanes extraordinaires, où l'on peut encore voir des cactus cierges, ils essayent de préserver des paysages surprenants des colères de l'océan et du raz de marée touristique.  
Ce voyage au cœur de la luxuriance sera aussi une étude du métissage végétal et la révélation d'expériences en syntropie à travers des partages dans les Jardins de Gaïac. Il sera aussi guidé par des scientifiques du Conservatoire de botanique de Martinique pour comprendre comment répertorier ou protéger des espèces endémiques face à d’autres plantes ornementales envahissantes.

 

Documentaire - Réalisation Philippe Allante - Production Eclectic, avec la participation de France Télévisions - 52 min

« Passion Outremer » en quelques mots

DANIEL PICOULY

En ce début de XXIe siècle, le monde est en pleine mutation et en plein questionnement. Les terres d’Outre-mer n’échappent pas à ce mouvement. Pour cette 5e saison, Passion Outremer, l’émission de découverte de France Ô présentée par l’écrivain Daniel Picouly, explore toutes les facettes d’une planète confrontée à de nouveaux défis, d’hommes qui doivent trouver des solutions et de cultures qui doivent se réinventer. Les territoires ultramarins nous renvoient à nos propres interrogations et à nos espoirs. Et si, dans ce jeu de miroirs, les Outre-mer détenaient l'une des clés du monde de demain ?