Temps fort

Télécharger la version PDF
HISTOIRE D'OUTRE-MER

Outre-mer, une épopée asiatique

  • Documentaire

  • INÉDIT

  • Jeudi 31 octobre 2019 à 20.55

UNE ÉPOPÉE ASIATIQUE

En Outre-mer, plusieurs territoires ont une histoire commune : celle d’une épopée d’hommes et de femmes venus d’Asie. Des migrations organisées autour de la promesse d’une vie meilleure. Si leurs aïeux ont tout quitté, ils ont conservé leur culture et leurs traditions. Un héritage exceptionnel que leurs descendants honorent encore aujourd’hui.  

Sur l’île de La Réunion, le melting-pot culturel s’est forgé grâce aux multiples vagues d’immigration. Parmi elles, celle des Chinois de Canton, venus dès le milieu du XIXe siècle. Ils se rendent indispensables, notamment grâce aux épiceries de proximité, les « boutiks chinois », ouvertes dans les endroits les plus reculés de l’île. Aujourd’hui, avec le développement des grandes surfaces, ces petits commerces disparaissent peu à peu, entraînant avec elles la fin du lien social qu'elles généraient. Quelques descendants tels que Clovis Etchiandas, guide, tentent encore de sauver ce patrimoine de La Réunion. Genny Chane-Sing-Guan s’investit depuis plus de vingt ans dans des activités culturelles perpétuées sur l’île de La Réunion, comme par exemple « la danse du Lion », sport ancestral. Cette discipline rythme les principales fêtes traditionnelles chinoises de l’île.

 

L'épopée asiatique

 

En Polynésie française, l’épopée asiatique est celle des Hakkas. Une première vague d'un millier de Chinois quittent leur terre natale au milieu du XIXe siècle, pour échapper aux guerres et à la misère. En tout, ils sont près de 5 000 à s’installer dans les cinq archipels qui composent les Établissements français d’Océanie, sur un territoire aussi vaste que l’Europe. Les coolies travaillent d'abord dans les champs de coton, puis s'établissent comme marchands. À ce jour, pour perpétuer le devoir de mémoire, ils organisent chaque année un concours de beauté : Miss Dragon. Heimiti Teng, l’une des sept participantes, parle de cette événement cher à sa communauté.

La Guyane est riche de migrations plus récentes. Tsa Siong est Hmong. Son peuple fuit le régime communiste du Laos dans les années 70. Arrivé à l’âge de 18 ans, avec des centaines d’autres réfugiés politiques, ils transforment les terres inhospitalières de la forêt amazonienne en terres agricoles fertiles. Ils sont aujourd’hui les principaux maraîchers de ce département d’Outre-mer. 

C'EST PAS LE BOUT DU MONDE

ASIATIQUES DE FRANCE - DEBAT - 22.25 - 52 min

Fabrice d'Almeida reçoit comme invités André Thien Ah Koon, ancien député, actuellement maire du Tampon et conseiller départemental de La Réunion. Hervé Le Bras et Sébastien Lepers participeront au débat sur la question des migrations asiatiques.