Temps fort

Télécharger la version PDF
ALLEZ SAVOIR, EN GUADELOUPE COMMENT SOUFFLE LA VIEILLE DAME

L’Outre-mer recèle encore des trésors méconnus et des territoires secrets dont la découverte se mérite : trésors naturels que quelques passionnés protègent jalousement, villages fantômes qui témoignent d’histoires perdues, grottes si longtemps cachées que seuls les anciens connaissent... Partir à leur découverte demande un véritable engagement, l’envie de partager, savoir s’écarter des évidences, aller à la rencontre de ceux qui en connaissent les mystères et être prêt à se dépasser. Tel est l’objectif que s’est fixé le duo de passionnés Sabine Quindou et Yves Paccalet. Ces deux insatiables curieux partagent l’émotion et la magie d’une aventure au-delà des clichés, au cœur de missions scientifiques souvent inédites…

Pour la rentrée, direction les Antilles !

1er épisode : En Martinique, les tortues se cachent pour grandir

ALLEZ SAVOIR, EN MARTINIQUE LES TORTUES SE CACHENT POUR GRANDIR

Sabine et Yves explorent la richesse du monde marin de la Martinique et de la mer des Caraïbes, à l’occasion de la création du Parc naturel marin, le deuxième plus important de France. Dès leur arrivée en Martinique, ils vont se séparer : Sabine retrouve l’équipe de scientifiques et d’écovolontaires de la mission de comptage des tortues marines qui se prépare à embarquer sur un catamaran ; Yves rejoint, quant à lui, la campagne Remmoa, une opération exceptionnelle qui réalise un recensement des mammifères marins et de toute la mégafaune marine par observation aérienne. Deux missions complémentaires dans les plus belles baies de Martinique, et de grands moments de partage avec ces passionnés qui consacrent toute leur énergie à faire connaître et protéger les merveilles naturelles des Antilles. Après une observation des cachalots dans le nord de l’île, ils se rejoignent pour explorer ensemble le rocher du Diamant, une réserve ornithologique interdite au public, dont l’accès est particulièrement sportif. Ce nouveau voyage se fait sous le signe de l’océan, à la rencontre de la magie des géants des mers, et du monde fragile des aires marines protégées.

2ème épisode : En Guadeloupe, comment souffle la vieille dame

Les Films en Vrac

Pour ce deuxième opus, Sabine et Yves ont choisi la Guadeloupe. Leur objectif : mieux comprendre la relation entre l'île de Basse-Terre et un volcan actif. Ils se sont lancé un véritable défi, qui est de suivre l’historique trace Victor Hugues, la randonnée la plus difficile et la plus longue de Guadeloupe, qui franchit Basse-Terre d’une côte à l’autre. En trois jours, une traversée complète du massif de la Soufrière, avec en point d’orgue l’ascension finale du volcan actif. Une découverte très engagée de ce volcan, mais aussi l’une des plus extraordinaires façons d’apprendre à le connaître.
Réservée à des randonneurs très expérimentés, cette célèbre trace est très peu parcourue, et il est difficile de prévoir l’état du sentier. L’équipe accepte la mission de dresser un état des lieux de l’itinéraire pour le compte du parc national de Guadeloupe, avant de participer à une mission de surveillance du volcan. Première étape, trouver ceux qui vont les épauler dans cette exploration et organiser au mieux les jours qui viennent. Peu à peu, Sabine découvre le niveau des difficultés qui les attend...

L’environnement au cœur des documentaires

Écologie, biodiversité, le devoir de préserver !

Les Films en Vrac

Cette série accorde une large place à l’écologie, d’abord dans ce qu’elle a d’unique et de précieux. Avec la découverte de milieux naturels sublimes, où le vocable de « biodiversité » prend tout son sens, et où l’air, l’eau, la terre et le feu des orages ou des volcans composent, avec les végétaux et les animaux, des écosystèmes équilibrés et admirables.

Pour autant, l’impasse n’est pas faite sur les sujets qui fâchent. L’écologie y est traitée dans ce qu’elle a d’inquiétant, avec un mélange de légèreté (sans jamais infliger de leçon professorale ou morale) et de rigueur. Les découvertes faites au fur et à mesure des explorations, preuves visuelles ou sonores à l’appui, permettent de distiller des messages qui aideront tout un chacun (population, responsables économiques ou politiques) à prendre conscience des problèmes, à faire un effort de vigilance, à chercher des solutions positives et à adopter des comportements plus respectueux.

L’Outre-mer offre un monde d’interrogations écologiques : endémisme, espèces rarissimes au bord de l’extinction, chasse illégale, déforestation, réchauffement climatique et protection d’une biodiversité unique. Un monde qui ne demande qu’à être exploré et protégé !

Sabine Quindou - Biographie

SABINE QUINDOU

Sabine Quindou, historienne de formation, diplômée en journalisme au Celsa, fait ses armes à France 2, Europe 1 et à l’Agence France Presse, avant de commencer à sillonner l’Afrique (Togo, Madagascar, Djibouti notamment) pour RFO et TV5.
À partir de 1998, elle se fait connaître du grand public en présentant l’émission de vulgarisation scientifique C’est pas sorcier sur France 3, aux côtés de Frédéric Courant et Jamy Gourmaud.
En 2007, elle écrit et réalise une première série de documentaires incarnés, Dans le sillage des grands découvreurs (Patagonie, Mélanésie) pour Thalassa. En 2011, elle décroche quatre prix pour Le Festin du roi, documentaire incarné (en plongée) dans les eaux du Sud australien.
En 2016, elle présente Les Témoins d'Outre-mer pendant deux ans sur France Ô.
Parallèlement, elle développe un goût prononcé pour les sports « extrêmes » : elle décroche son niveau 3 CMAS en plongée, son brevet B en chute libre et son titre de pilote de parapente.


Dans chacun des films de la série, c’est avec beaucoup de simplicité et d’humour qu’elle partage son goût pour l’aventure, les résultats de son exploration du paysage, mais aussi ses doutes. Osera-t-elle finalement emprunter une échelle de corde pour découvrir l’autre face d’une caldeira ? Enfiler combinaison ignifugée et masque à oxygène pour approcher du cœur d’un cratère ? Supporter la boue, la pluie et le froid pour atteindre l’extrémité de la trace ?

Yves Paccalet - Biographie

Yves Paccalet

Yves Paccalet, diplômé en philosophie de l’École normale supérieure, a été le compagnon, le « bras droit » et le coauteur du commandant Cousteau pendant près de vingt ans. Il a parcouru le monde sur la Calypso, de l’Antarctique à l’Arctique, de la Grande Barrière de corail à la Californie et du Nil à l’Amazone… Il a tenu pendant dix ans une rubrique mensuelle intitulée « Sentiers sauvages » dans le magazine Terre sauvage. Il a dévoilé des itinéraires dans Le Nouvel Observateur et le Figaro Magazine. Puis a réuni ces textes dans Mes cent plus belles balades en France (J.-C. Lattès, 2001). Il a publié finalement plus de 80 livres, dont un essai sur la marche et ses plaisirs (Le Bonheur en marchant) et un essai d’écologie et d’humour noir devenu best-seller : L’Humanité disparaîtra, bon débarras ! À la télévision, il a pratiqué la balade naturaliste en Chine (À la recherche des orchidées, France 5), au Kamtchatka (Ushuaïa avec Nicolas Hulot, TF1), en Tunisie (Va savoir avec Gérard Klein, France 5) ou en Amazonie (Mini Monstres, Arte), mais également sur les sentiers de France avec Priscilla Telmon pour la série Le Sens de la marche (France 5).

Yves, c’est le « sage », bon pied bon œil, marcheur impénitent, à la fois fin connaisseur et profondément amoureux de la planète Terre. Il a une façon bien à lui de courir le monde, de l’observer et de le raconter, mêlant science, écologie et philosophie.