Communiqué du 10 avril 2017

Télécharger la version PDF
DES HUILES ... PAS SI VEGETALES

LE DOC DU DIMANCHE

Tous les dimanches à 20h50

france 5
Dimanche 30 avril à 20h50

DES HUILES... PAS SI VÉGÉTALES

Tournesol, colza, olive, arachide... Les français consomment chaque année 1,7 million de tonnes d'huiles. Essentielles pour notre équilibre nutritionnel, elles fournissent des acides gras que le corps ne produit pas naturellement : oméga 3, 6 et 9, ainsi que de la vitamine E. Selon les nutritionnistes, les français sont pourtant carencés en oméga 3. En cause, une certaine méconnaissance du contenu réel des huiles, entre marketing santé des industriels et étiquettes souvent difficiles à déchiffrer...

La préférée des français, c'est l'huile d'olive, l'or vert. Ses ventes ont plus que doublé sur les 15 dernières années. Mais derrière la mention huile d'olive vierge, se cachent parfois des assemblages visant à vendre une huile peu chère, souvent au détriment du goût.
Pour faire la différence entre une huile grand public et une appellation d'origine contrôlée, nous avons fait appel à un professionnel du goût et le verdict est sans appel.

L'huile d'olive est une exception sur le marché français. Pour la plupart des autres huiles, comme le tournesol, le colza ou l'arachide, l'extraction est plus complexe. On trouve alors, dans les grandes surfaces, essentiellement des huiles dites végétales, c'est à dire raffinées, produites par de grands groupes agro-industriels. A partir de semences génétiquement modifiées, les industriels appliquent aux graines des traitements de choc.
Ces huiles sans couleur, sans goût et sans odeur, finissent dans nos fritures, plats cuisinés industriels, mayonnaise ou vinaigrettes et bien sûr, dans les rayons des grandes surfaces. Au delà des traces de solvants qu'elle peuvent parfois conserver, ces huiles ont surtout perdu l'essentiel de leurs qualités nutritives. 

Pourtant, d'autres méthodes de production sont possibles. En France, dans le Gard, l'huilerie Emile Noël, produit au quotidien 7 000 litres d'huiles vierges, qui n'ont subi aucun des traitements de choc de l'industrie. Elles sont plus chères mais elles sont beaucoup plus riches en acides gras et en vitamines... et elles ont du goût.

 

Des huiles... pas si végétales - Dimanche 30 avril 2017 à 20h50 sur France 5

Documentaire / Format : 52’ / Un film de Vincent Lepreux / Production : Jara Prod - Avec la participation de France Télévisions.