Dossier de presse
Télécharger la version PDF
IL ETAIT UNE FOIS
IL ÉTAIT UNE FOIS 87
À partir du vendredi 14 septembre à 20.55

Dans un décor d’époque, Faustine Bollaert nous embarque pour un voyage dans le temps, l’année des 12 ans d’un invité, accompagnée d’une bande de chroniqueurs représentant chacun une génération, à travers des magnétos, des happenings, des jeux autour de la culture, de la mode, de la technologie.
Découvrez ce nouveau divertissement « vintage » !

Cette semaine, le chef pâtissier Christophe Michalak prendra place dans le fauteuil de «Il était une fois » pour évoquer l'année 1987. 

Il était une fois fait découvrir aux enfants l'enfance de leurs parents.

Quatre chroniqueurs, Lison Daniel, Kamini, Jérôme Bonaldi et Jean-Philippe Doux, de quatre générations différentes, mettent en avant notre passé récent : quels étaient les modes de vie d’alors, les objets, la technologie, ou la culture populaire de l’époque… Le principe de l’émission est de revisiter en s’amusant les années 1970, 80 ou 90, à travers des happenings, de surprenantes expérimentations, des quizz, un JT incarné par Louis Schmidt.

Alors, est-ce que c’était mieux avant ?...

 

 

Les chroniqueurs

Le chroniqueurs

Génération Z
26 ans

Lison est comédienne. Elle a étudié le théâtre au conservatoire du Xe arrondissement de Paris, puis au Studio d’Asnières, avant de rejoindre la Guildhall School of Acting.  Elle a notamment créé une pastille web qui s’appelle « Les Caractères ». Lison fait également des voix et du doublage et collabore à l’écriture de fictions.

Génération Y
38 ans

Kamini est un rappeur, humoriste et chroniqueur de télévision. Il s’est fait connaître de la France entière en 2006 avec la chanson « Marly-Gomont », qui a remporté un immense succès et dont le clip est devenu le premier gros buzz sur Internet (Victoire de la musique en 2007).

Génération X
46 ans

Jean-Philippe est un journaliste français de radio et de télévision. Il a notamment présenté le flash info du Morning Live pendant cinq ans, été chroniqueur sur 100 % Mag et rédacteur en chef de 100 % Foot

Babyboomer
65 ans

Jérôme est journaliste, chroniqueur et animateur de télévision et de radio. Il incarne l’âge d’or de Canal+, notamment avec l’émission mythique Nulle part ailleurs dans laquelle il présentait des gadgets et des inventions. Entre 1994 et 1997, il est l’animateur de la première partie de l’émission. Jérôme a également présenté plusieurs émissions de vulgarisation scientifique comme Dis Jérôme… ? ou On vous dit pourquoi ?.

Il a écrit plusieurs ouvrages dont "Dis jérôme c'était comment avant ?" sorti en 2016. 

Journaliste
27 ans 

Louis a fait ses premiers pas télévisuels avec la rubrique incarnée « La fiche du stagiaire » dans l’émission culturelle Pop Up, présentée par Audrey Pulvar.
Il écrit également pour Studio Danielle qui cartonne sur les réseaux sociaux (un million de followers).

IL ETAIT UNE FOIS

Vendredi 28 septembre à 20.55 (troisième soirée)

En 1987, Madonna est la plus grande star de l'époque. Nous reviendrons sur le succès de la chanteuse, danseuse et actrice, qui synthétise l'air du temps et lance les modes, entre glamour et provocation. 

À l’époque, il n’y a pas encore au cinéma toutes les futures superproductions hollywoodiennes de Marvel… et à part quelques dessins animés de l’Araignée (Spiderman) et des feuilletons de Hulk et de Wonder Woman… C’est bien dans Strange, la revue mensuelle de super-héros, que l’on découvre tout un univers.

La bande se penchera sur l'école en 1987, car celle-ci était bien différente d'aujourd'hui. 
Dès la rentrée scolaire, des fournitures, de la trousse jusqu’au cartable (Tann’s contre sac US), des livres aux programmes enseignés, cela a bien changé, comme les chroniqueurs vont le constater.
À l’époque, à l’école, pas la peine d’interdire le portable… il n’y en a pas encore. Comme il n’y a pas de Pokemon ni de Polly-Pocket ou de Crados… mais à quoi donc jouaient les enfants dans la cour de récré ? Nous nous intéresserons aussi à la triche (top 5 des meilleures méthodes de l’époque), aux toutes nouvelles fringues à la mode (c’est l’apparition des marques qui s’adressent aux ados), mais aussi aux goûters et aux bonbecs de l’époque.

Comment ça marche ? Dans cette rubrique, des enfants d'aujourd'hui découvrent des objets technologiques obsolètes qui ont été essentiels cette année-là. Pour ce numéro, ils vont essayer de faire marcher les magnétoscopes et leurs drôles de cassettes VHS. 

Lison l'exploratrice se penchera sur l'apparition de la première émission qui parle de sexe, Sexy Folies, diffusée sur le service public dans un pays encore très prude. 
Le Minitel, créé en 1982, découvre cette année-là la couleur rose avec le lancement de 3615 Ulla. Au lycée aussi, on parle pour la première fois de sexe, notamment avec la première grande campagne pour se protéger contre le sida : « Il ne passera pas par moi. » Les préservatifs se distribuent dans les concerts et à la sortie du lycée…

 

Marianne James

Vendredi 21 septembre à 20.55 (deuxième soirée)

En compagnie de Marianne James, nous évoquerons les programmes jeunesse de l'époque : des animations bien datées comme la Linea (en italien, non traduit !), Chapi Chapo, ou encore Casimir de l’Île aux Enfants.

1975 marque aussi l'année de l'humour avec notamment le succès de Coluche et l'apparition de l'émission Le Petit Rapporteur.
À travers des chroniques, des archives, des quizz et des petits happenings, nos chroniqueurs tenteront de répondre à la question : alors, est-ce que l’humour, c’était vraiment mieux avant ?

Lison l'exploratrice s'intéresse à la mode du disco qui envahit la France cette année-là. 

Dans la rubrique « Comment ça marche ? », nos enfants-testeurs d’aujourd’hui vont essayer de comprendre cet objet si typique des années 70, la caméra super 8, avec son manche que l’on tient comme un pistolet.

Puis, nous reviendrons sur l’incroyable saga d’une icône féministe, Wonder Woman, qui apparaît en 1975 en feuilleton à la télé.

Enfin, la bande jouera avec le décalage entre les époques, à travers Valéry Giscard d'Estaing, alors tout jeune président.

 

Après plusieurs semaines de représentations à Avignon, Marianne James sera à La Grande Comédie, à Paris, à partir du 20 octobre prochain dans Tatie Jambon, Le Concert pour enfants (de 4 à 104 ans) qui réunira ses deux livres albums : Tous au lit et Tous heureux !
Également en tournée dans toute la France en 2019.
Le livre-CD de Tatie Jambon, « Tous heureux », sortira le 20 septembre prochain. 

IL ETAIT UNE FOIS

Vendredi 14 septembre à 20.55 (première soirée)

Pour cette première émission, nous nous téléportons en 1999 avec Artus

C’est toute l’émission qui se transforme : le décor est celui de l’intérieur d’une maison de l’année en question, avec tous les détails d’ameublement caractéristiques, jusqu’au téléviseur d’époque pour regarder les reportages. Et, bien entendu, toute la bande qui accompagne Faustine est relookée selon la mode de la fin des années 1990.

En compagnie de l'humoriste, nous replongerons dans le succès de la comédie musicale Notre-Dame de Paris et évoquerons la mode du tatouage qui déferle en France. Nous analyserons l'arrivée de la culture geek avec la nouvelle ère du numérique qui bouleverse tous les usages de consommation. Puis, la bande reviendra sur le phénomène Pokémon qui envahissait toutes les cours de récré et sur l'explosion en cette fin de millénaire du stand up grâce à Jamel Debbouze. 

Dans la séquence « Comment ça marche », des enfants d'aujourd'hui testeront des objets technologiques obsolètes, voire oubliés, qui ont été essentiels cette année-là. Pour ce numéro, ils essayeront de faire marcher le Discman et ses CD qui dominent encore cette année-là.

 

IL ETAIT UNE FOIS

Vendredi 14 septembre à 22.25 (première soirée)

 

Pour ce deuxième numéro, notre bande va notamment expérimenter la soirée télé en famille d’alors, mais aussi revenir sur un personnage culte depuis disparu, Groquik, ou encore s’amuser avec la folie Aérobic qui s’empare cette année-là de notre pays. Nous retrouverons la séquence « Comment ça marche », où des enfants d’aujourd’hui découvriront ce qu’écoutaient leurs parents mais aussi testeront les jeux électroniques de l’époque, aujourd’hui si désuets, comme le Simon ou la Dictée magique.

90 min
Réalisé par Fabrice Michelin
Produit par Capa Presse avec la participation de France Télévisions

 

#ilétaitunefois